Articles on Emmanuel Macron

Displaying 281 - 292 of 292 articles

Un candidat qui construit sa stature internationale à coup de déplacements à l'étranger. Anwar Amro/AFP

Emmanuel Macron, le candidat attrape-tout

L’acronyme du mouvement En marche fait écho aux initiales de sa propre personne : « EM dirige EM », le sommet de la pyramide est siglé par l’homme qui attrape-tout, le « catch-all man ».
Les deux finalistes de la primaire à gauche. Bertrand Guay/AFP

Le fil rompu d’Ariane

La fusée des primaires n’a pas placé le candidat socialiste sur l’orbite d’un présidentiable, mais sur celle d’un futur chef de l’opposition.
12 janvier 2017, premier des trois débats télévisés à gauche. Philippe Wojazer / POOL / AFP

Primaire à gauche : écoutez la différence !

Rassemblés dans leur rejet de la droite et de l’extrême droite, unis sur les valeurs républicaines, les candidats à la primaire de la gauche ont marqué leurs divergences sur le terrain économique.
Jean-Luc Mélenchon, en meeting à Bordeaux, en novembre 2016. Georges Gobet/AFP

La social-démocratie désarmée face aux « populismes »

Bien que taxés de « populistes », Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron aiguillent le débat à gauche, même s’ils ont refusé de participer à ladite primaire.
A Berlin, le 10 janvier 2017. Soeren Stache/DPA/AFP

Macron candidat de la protestation, si, si…

Quand on regarde ce qui s’est passé aux États-Unis, on est en droit de se demander si on n’assiste pas, en France, à une certaine redite, avec des personnalités et dans un contexte très différents.
François Fillon, le candidat de la droite pour la présidentielle de 2017. Thierry Charlier/AFP

2017, l’année de la politique en n-dimensions

Au-delà du chaos et du choc des ambitions qui marquent toute campagne présidentielle, on voit de plus en plus clairement que la géométrie de l’espace politique française n’est plus stable.
Emmanuel Macron prend les rênes au Puy du Fou (Vendée), le 19 août. Loïc Venance/AFP

Emmanuel Macron, héraut de la mondialisation heureuse

L’ex-locataire de Bercy, qui séduit une France « privilégiée », fait face à un problème de taille : celui de l’adéquation entre le jeu auquel il veut s’inviter et le jeu de cartes dont il dispose.
La candidate du FN, le 17 avril dernier à Paris. Joël Saget/AFP

Le FN de Marine Le Pen : ni Vichy, ni antisystème

Pour combattre le Front national, au lieu de le démoniser, il faut commencer par souligner qu’il est un parti banalement capitalo-présidentialiste, pas plus antisystème que d’autres.

Top contributors

More