Le laboratoire créatif

Le laboratoire créatif

Aménager son espace pour être plus créatif en 10 points

Rituel de créativité.

Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.


Depuis plusieurs années, je fais faire cet exercice amusant à mes étudiants. La plupart choisissent un lieu de nature et si c’est à l’intérieur, il y a souvent une grande fenêtre. Tous les créateurs ont leurs rituels : un certain type de carnets, de crayons, d’outils spécifiques, un bureau aménagé… Il est d’ailleurs conseillé de préparer son lieu de travail avant ses séances de créativité. Le rituel peut aussi inclure une promenade, un café… peu importe, l’important est que le cerveau et tous nos sens se préparent à recevoir l’inspiration.

Nous avons tous nos endroits préférés lorsque vient le temps de se concentrer pour réaliser un travail important. Que ce soit un coin du garage, de la chambre ou un bureau, ce lieu dédié est important. L’endroit où on installe son atelier pour mieux réfléchir et créer peut faire toute la différence.

1. Prenez soin de bien réfléchir à son design

Que souhaitez-vous accomplir dans ce lieu ? Faites une liste de vos objectifs. Qu’est-ce qui vous mettrait dans d’excellentes dispositions ? Faites une liste des outils ou objets qui vous aident à créer. Si vous n’aviez aucune contrainte budgétaire, à quoi ressemblerait ce lieu de création ? Sortez une feuille de papier et un crayon, et dessinez ce lieu. Ce n’est pas la peine d’être doué en dessin, le but de l’exercice est de libérer l’imagination.

Une fois votre dessin terminé, observez votre lieu de vie et faites un plan pour y aménager votre lieu de création en vous rapprochant le plus possible de l’espace de vos rêves. Même sans un énorme budget, vous pouvez réorganiser votre espace et l’améliorer au fil du temps en gardant en tête votre dessin.

pexels photo.

2. Isolez-vous et recherchez le silence

Lorsque vous aménagez ce lieu, voyez-le comme un sanctuaire. Ce lieu mérite que vous lui accordiez toute votre attention. L’auteur du livre Le Héros aux mille et un visages, grand spécialiste de la mythologie, Joseph Campbell, insiste sur l’importance de s’aménager un temple de création, un lieu sacré pour convier vos muses et entendre plus clairement votre voix intérieure.

3. Pensez à l’éclairage

Surtout pas de néon ou de lumière qui fatigue les yeux, idéalement une fenêtre pour profiter de la lumière du jour. Un endroit lumineux est une respiration pour l’esprit. Prévoyez un éclairage adéquat et agréable de jour comme de nuit.

Pexels

4. Faites-vous plaisir

Choisissez vos couleurs préférées, affichez des images qui vous inspirent, mettez en vue les accessoires que vous aimez, c’est votre temple de création et le temps que vous prendrez à le rendre optimal sera un temps de qualité gagné pour la suite de vos activités.

5. Rangez le désordre quand c’est possible

Trop de désordre crée du désordre dans sa tête. Cela dit, quand je suis en train d’écrire un livre, on ne peut pas entrer dans mon bureau, les livres et les dossiers forment de petites tours… on dirait une ville !

Quand j’ai suffisamment d’espace, le fait que mon bureau soit entièrement consacré à la production d’un projet m’aide à rester concentrée. Mais il arrive aussi que je doive être dans un désordre indescriptible à cause du manque d’espace selon le lieu où je me trouve.

L’important est d’aménager ce lieu quand c’est possible, sans pour autant en faire une contrainte inconsciente du type : « si je ne suis pas dans mon bureau, je ne peux pas créer. » Il faut savoir s’adapter et créer, peu importe le lieu ou la ville où l’on se trouve.

Il est évident qu’un endroit dégagé est plus propice à la concentration ou, à tout le moins, un endroit où vous accès à tous vos outils. Comme un chef aménage sa cuisine, un scientifique son laboratoire, un artiste aménage son atelier, il en va de même pour chaque personne qui souhaite mettre toutes les chances de son côté pour réussir ses projets de création.

6. Préparez vos outils la veille

Il est conseillé de tout préparer le soir afin que vous soyez d’attaque au réveil pour démarrer dans des conditions optimales. Imaginez que vous êtes un athlète de haut niveau. Votre cerveau enregistre vos intentions pendant votre préparation et se met en condition avant le jour J. On appelle la muse…

7. Dédiez un endroit à un travail spécifique

Plusieurs auteurs aménagent leur bureau dans leur garage. Austin Kleon, l’auteur de Show Your Work et Steal like an Artist, par exemple, a aménagé dans son garage une table haute, il aime rester debout lorsqu’il consulte Internet, une table pour le dessin et le bricolage et une autre lorsqu’il écrit. La plupart ont souvent un fauteuil ou un canapé pour lire. Ainsi, lorsque vous n’arrivez plus à vous concentrer, le fait de changer d’endroit relance vos neurones pour une activité complémentaire.

8. Bougez

Côté santé, il est essentiel de penser à l’ergonomie. Un siège ergonomique évitera des maux de dos. Certains apprécient les tabourets conçus pour maintenir une bonne position dorsale (lire le billet la découverte d’une chaise révolutionnaire). Mais il est aussi important de penser à se lever toutes les heures pour aller chercher un verre d’eau, respirer une bouffée d’air ou faire du sport. Vingt minutes suffisent pour revenir en pleine forme à son travail.

pexels photo.

9. Fermez votre messagerie et votre téléphone. Mettez des alarmes

Je suis du genre à pouvoir rester assise des heures en silence. Quand je suis concentrée, j’oublie même que j’existe. Le souci, ce sont tous les petits signes impromptus : Bip, un tweet. Bing, un mail. Buzz, un message sur Facebook… c’est sans fin. Nous sommes tous addicts. Pourtant le monde survit (et nous aussi) si on se déconnecte quelques heures par jour. C’est une question de discipline et d’habitude.

La meilleure façon est de prévoir des temps dans la journée où vous expédiez les affaires courantes : téléphones, messages… Dès que vous entrez dans votre temple de création, vous prenez l’habitude de fermer ce qui pourrait vous distraire de l’objectif que vous vous êtes fixé.

Vous pouvez aussi ajouter une tension positive en vous donnant une heure, par exemple, pour écrire un texte. Même si vous n’avez pas terminé, il y a de fortes chances que vous aurez avancé plus rapidement que si vous ne vous étiez pas fixé de temps limite (demandez aux journalistes).

10. Établissez la liste de vos priorités pour un projet donné

À la fin de la séance, établissez ce que vous souhaitez accomplir lors de la prochaine séance de travail. La veille de cette deuxième séance, préparez à nouveau votre espace et relisez votre liste avant de vous endormir… fixez-vous des objectifs un peu plus ambitieux chaque fois. Vous vous améliorerez sans même vous en apercevoir.

Votre cerveau entend tous les ordres que vous lui donnez. Sa seule mission est de les exécuter. Vous êtes aux commandes. Bonne création !

Avez-vous des rituels qui vous aident ? Des habitudes ? On dit qu’Ernest Hemingway s’interrompait au milieu d’une phrase pour reprendre le fil plus rapidement le lendemain. Si vous avez des astuces, merci de les partager.

Facts matter. Your tax-deductible donation helps deliver fact-based journalism.