Articles on Afrique du Nord

Displaying 1 - 20 of 30 articles

Les généraux français putschistes Edmond Jouhaud, Raoul Salan, et Maurice Challe (de G à D) quittent la délégation Générale, le 23 avril 1961 à Alger, après leur prise du pouvoir (avec le général Zeller) pour s'opposer à la politique algérienne du général De Gaulle. AFP

« Je vous ai compris ! » : le soixantième anniversaire de Mai 1958

Quand de Gaulle arrive le 4 juin 1958 à Alger. Il cherche à rassurer tout le monde – militaires, colons, colonisés – en prononçant son célèbre mais incompréhensible « Je vous ai compris ! ».
Rassemblement populaire le 14 janvier 2018 à Tunis pour marquer le septième anniversaire de la chute de Ben Ali. Fethi Belaid/AFP

« L’autre visage » des révoltes en Tunisie : une société civile de plus en plus forte et affirmée

Les revendications marquent la capacité des citoyens tunisiens à prendre part à la vie politique, à manifester leur désaccord, à faire valoir leurs droits et à s’inscrire dans le changement.
En patrouille, Gojjam, 2017. Un daña, juge-milicien local, effectue son tour quotidien en bordure des espaces dits « sauvages ». Katelle Morand

Un chant peut-il tuer ? Musique et violence en Éthiopie du Nord

La musique véhicule de la mort ? Au nord de l’Éthiopie, la recherche s’intéresse à un chant très particulier qui laisserait des traces sanglantes sur son passage…
Mobilisations le 8 mars 2014 à Tunis. FETHI BELAID / AFP

Tunisie : la forteresse de l’inégalité

Au-delà d’un débat de société, la position du gouvernement sur le mariage des Tunisiennes avec des non-musulmans est avant tout un retour du droit dans l’espace sociétal tunisien.
Des migrants attendent d'être secourus par l'Aquarius, le navire affrêté par MSF et SOS Méditerranée, à 30 miles nautiques des côtes libyennes, août 2017. ANGELOS TZORTZINIS / AFP

Centres de transit en Afrique du Nord : une fausse bonne idée pour l’Europe

Loin d'arrêter les flux, les centres d’accueil proposés par Emmanuel Macron et l’Union européenne en Afrique du Nord risquent de mettre encore davantage en danger les migrants.
Des élèves de de l'École Alioune Dia (Rufisque) observent l'oeuvre de Kiluanji Kia Henda pendant leur visite à la Biennale Dak'Art. Page facebook de la Biennale Dak'Art

« L’art nègre ? Connais pas » : existe-t-il un art africain contemporain ?

L’art contemporain africain cherche à se départir de l’étiquette « fétiche » héritée des débuts du XXᵉ siècle et s’aligne sur l’art contemporain occidental, voire l’« art contemporain global ».
Un récupérateur faisant sa tournée dans les rues du centre-ville de Casablanca en juillet 2013. Pascal Garret/bab-el-louk.org

Les petites mains du recyclage marocain

Loin de renvoyer au public une image de la misère et de la marginalité, les recycleurs de déchets du Maroc jouent un rôle essentiel dans la préservation de l’environnement de ce pays.
À la veille de l'élection présidentielle de 2012, le candidat Sarkozy (serre la main à des harkis lors d'une cérémonie de commémoration au camp de Rivesaltes. Pascal Parrot/AFP

Histoire et politique : gare aux liaisons dangereuses

Le cas des harkis illustre l’utilisation de la déformation historique et de la repentance politique à des fins électoralistes, surtout à la veille d’élections.
Un poster produit à Maktaba al-Maḥaba (quartier de Chubra, le Caire, Egypte), 2009. Vincent Battesti

En Égypte, la nature version kitsch

Sur les murs des habitations et des cafés égyptiens fleurissent d’improbables posters qui en disent long sur l’imaginaire local.
Les ‘jeunes pousses’ au Maroc, Tunisie et en Egypte pourraient changer la donne économique de ces pays. PortailSudMaroc

Tunisie, Maroc, Égypte : eldorados de la start-up sociale ?

Maroc, Égypte, Tunisie sont désormais des pays à la pointe de l’entreprenariat social et innovant. Les politiques gouvernementales suivront-elles ?
Démonstration acrobatique de l'armée de l'Air, fin janvier 2017, à Riyad. Fayez Nureldine/AFP

Arabie saoudite, les raisons de l’interventionnisme au Moyen-Orient

Riyad est le gardien de la citadelle assiégée et s’impose comme le garant du statu quo de régimes dynastiques sortis indemnes du « printemps arabe », en dépit des mobilisations populaires d’ampleur.

Top contributors

More