Articles on diplomatie

Displaying 1 - 20 of 81 articles

Le Président Macron, le 2 juillet 2018, à Nouackchott (Mauritanie), en présence de ses homologues du G5 Sahel. Ludovic Marin/ AFP

La force conjointe du G5 Sahel, nouveau mythe de Sisyphe ?

La visite récente d’Emmanuel Macron sur le continent, bien que planifiée depuis plusieurs semaines, visait à sauver une force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) en grand péril.
Dans le port d'Hodeida, au Yémen, un combattant d'une brigade soutenue par l'Arabie saoudite pointe son fusil sur un poster à l'effigie du leader des Houtis. Saleh Al-Obeidi / AFP

Yémen : stratégie de l’urgence, l’urgence d’une stratégie

Il y a urgence humanitaire absolue à obtenir le plus rapidement possible un cessez-le-feu. Mais une conférence purement humanitaire, comme à Paris ce 27 juin, a peu de chance d’aboutir à un règlement.
Au siège des Nations unies à Genève, la salle où se réunit le Conseil des droits de l'Homme. Ludovic Courtès/Wikimedia

Le déclin des droits de l’Homme, un mouvement qui vient de loin

L’abandon (sans doute momentané) par les États-Unis d’un comité chargé de mettre en œuvre un texte dont ils sont l’origine marque aussi ce constat d’une dérive qui a commencé dans les années 80.
Ghassan Salamé, le 29 mai 2018, lors de la Conférence de Paris sur la Libye. Etienne Laurent / POOL / AFP

Libye: la mission impossible de Ghassan Salamé

Il y a une erreur de méthode, adoptée par l’Onu pour sortir la Libye de la crise: il ne suffit pas d’organiser au plus vite des élections pour que tous les problèmes soient résolus.
Le Président lors d'une cérémonie aux Invalides, le 11 juin 2018. Ludovic Marin/AFP

Le pavé dans la botte du Président Macron

Le pari d’Emmanuel Macron était de poser les bases d’une réconciliation fructueuse. Il est encore loin d’avoir été tenu, et l’image d’un « Président des riches » sanctionne un déséquilibre flagrant.
Sur les murs de la vieille ville de Jérusalem, le 14 mai 2018, jour de l'inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis. Ahmad Gharabali/AFP

Retour sur Jérusalem

En opposant au tabou palestinien du retour en Palestine la brutalité d’un soutien total à l’Etat hébreu, Washington joue sur un registre dangereux.
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, à Versailles, le 29 mai 2017. Stéphane de Sakutin / AFP

Débat : Comment parler avec la Russie de Poutine

Pourquoi il importe qu’à Saint-Pétersbourg, plus encore qu’à Versailles il y a un an, Emmanuel Macron renforce son discours sans compromis vis-à-vis de Vladimir Poutine.
Un soldat syrien sur le site de l'une des cibles des frappes occidentales, près de Damas, le 14 avril 2018. Louai Beshara/AFP

Syrie : la couleur de la ligne rouge

Il faut imaginer des pistes pour l’après-Bachar, renouer le dialogue avec Moscou comme Téhéran, incontournables en Syrie, ou assumer le risque d’un engrenage possible engagé par Donald Trump.
Évacuation de la Ghouta, dans les faubourgs de Damas, le 3 avril 2018. Louai Beshara/AFP

Syrie : penser après Homs, Alep, Idlib, la Ghouta…

La faculté qui est désormais donnée d’accomplir le crime en le donnant à voir de manière immédiate, comme en Syrie depuis 2011, corrompt notre faculté de penser.
Le Premier ministre australien, en grande conversation avec son homologue indien, Narendra Modi (en avril 2017). Pixabay

L’« Indo-Pacifique », au-delà du slogan

L’expression Indo-Pacifique sert à rappeler que la croissance économique rapide n’est pas seulement est-asiatique mais aussi indienne, et donc que l’avenir économique du monde se joue dans un immense Orient.
Le président français Emmanuel Macron et le premier ministre indien Narendra Modi s'étaient déjà rencontrés en juin 2017 à l'Élysée. shutterstock

Armement et nucléaire : les gros dossiers de la visite d’Emmanuel Macron en Inde

La diplomatie économique est un enjeu important de la visite officielle d’Emmanuel Macron en Inde. Pour Narendra Modi, cette rencontre est aussi l’occasion d’affirmer ses choix stratégiques.

Top contributors

More