Articles on extrême droite

Displaying 1 - 20 of 133 articles

Le premier ministre Viktor Orban, le 8 avril, lors des législatives en Hongrie. Attila Kisbenedek/AFP

Vers l’orbanisation de l’Europe ?

Viktor Orban, loin de chercher à casser la construction européenne, agit de façon à la faire sortir du courant des Lumières dans lequel elle s’inscrit depuis 1950.
Novopresse, TV Libertés, Fdesouche, les mouvements d'extrême-droite comme Génération Identitaire comptent sur leurs nombreux relais médiatiques pour occuper l'espace public. Pierre-Selim/Flickr

Fachos 2.0 ou comment les idées d’extrême droite se répandent jusque chez vous

En 2018, les idéologues de l’extrême droite utilisent avec succès Internet en entretenant une confusion des genres et des idées, favorisée par la méfiance à l’égard des médias « traditionnels ».
Le premier ministre sortant et favori de l'élection du 8 avril, Viktor Orbán (ici le 15 mars, à Budapest). Attila Kisbenedek/AFP

Élection en Hongrie : l’avenir de l’Europe se joue aussi à Budapest

Le bouillant premier ministre candidat Viktor Orban ne résume pas à lui seul la politique hongroise : ce pays est aujourd’hui face à trois grands défis que la prochaine législature devra affronter.
En tête de la « marche blanche » du 28 mars 2018, à Paris. François Guillot/AFP

Le CRIF et la manifestation du 28 mars : le sens d’une faute

La marche du 28 mars aurait pu être un superbe rassemblement, elle a été gâchée par ceux qui voudraient affirmer la consubstantialité nécessaire des juifs de France avec la politique israélienne.
Stand du groupuscul Bloc Identitaire lors d'une convention au Palais des Princes, à Orange, en 2012. Gerard Julien/AFP

Comment l’extrême droite radicale se recompose en France

L’extrême droite radicale se recompose en France et se montre de plus en plus violente. Elle s’appuye notamment sur des activistes violents, plus ou moins autonomes et difficilement contrôlables.
Peinture à l'effigie de Marielle Franco, représentée en Wonder Woman, à Rio de Janeiro, le 18 mars 2018. Mauro Pimentel/AFP

À Rio de Janeiro, un assassinat « pour l’exemple »

La mort de Marielle Franco marque une gradation dans la haine et le racisme qui s’expriment de plus en plus ouvertement dans l’espace public au Brésil.
Le vice-chancelier d'Autriche, Heinz-Christian Strache (FPÖ) s'exprime sous l'oeil du chancelier Sebastian Kurz (ÖVP), à Vienne, le 20 décembre 2017. ROland Schlager/AFP

En Autriche, le FPÖ n’en a pas fini avec les vieux démons du passé

L’évolution du FPÖ montre qu’il existe des constantes idéologiques au sein de ce mouvement et les dérapages de certains de ses membres ne sont pas des simples « fait divers ».
L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, lors de son procès en appel, le 12 février 2018, au Palais de justice de Paris. Eric Feferberg/AFP

« Tous pourris » : d’où vient la croyance en la corruption des élites politiques ?

Alors que se tient le procès en appel de Jérôme Cahuzac, une enquête révèle les ressorts de la croyance au sein de l’opinion française en une corruption massive des élites politiques.
Manifestation du 1er mai à Paris (ici en 2002). Patrick Prémartin/Wikimedia

Rapport sur les inégalités : et après ?

Comment se fait-il qu’à l’échelle de la planète, sous des régimes politiques différents, tout particulièrement dans des démocraties, la hausse spectaculaire des inégalités revête une telle ampleur ?
Le Président autrichien Alexander Van der Bellen (à droite),aux côtés du nouveau chancelier conservateur Sebastian Kurz (au centre) et du vice-chancelier issu de l'extrême droite, Christian Strache, à Vienne, le 18 décembre. Roland Schlager / APA / AFP

Autriche : le retour de l'extrême droite au pouvoir dans un silence assourdissant

Le jeune chef du gouvernement, Sebastian Kurz (31 ans) a mis l'accent pendant la campagne sur la sécurité des Autrichiens, la refondation de l’Europe et la lutte contre l’immigration illégale.
Emmanuel Macron, le 30 novembre 2017, au Ghana. Ludovic Marin/AFP

Macron, la French déconnexion

Emmanuel Macron a bénéficié d’opportunes circonstances, avec l’auto-implosion d’un système partisan discrédité. Mais la chance ne suffit pas à expliquer une mutation politique spectaculaire.

Top contributors

More