Articles on gilets jaunes

Displaying 1 - 20 of 133 articles

Près d'Eglos, dans le nord de la France, en janvier 2019. Philippe Huguen/ AFP

80 km/h : game over ?

Moins d’un an après l’application du 80 km/h, le premier ministre Édouard Philippe dépose les armes. Comment en est-on arrivé là ?
Locaux de l'Ecole nationale de l'administration (ENA), dans la Commanderie Saint-Jean, à Strasbourg. Shutterstock

La fin de l’ENA et la recomposition du système élitaire français

L’ENA a vécu car elle était liée au culte de l’État qui a commencé à s’effacer à partir des années 1980 lorsque les élites sociales ont commencé à redécouvrir les grandes entreprises.
A Paris, le 1er mai 2019. Kenzo Tribouillard/ AFP

Black bloc, qu’est-ce que c’est ?

Leur violence collective, contenue et auto-limitée, se présente comme ciblée et différenciée, mais aussi comme une réponse aux violences sociales, économiques et autres destructions environnementales.
Le 15 avril 2019, à Paris. Des personnels de l'APHP en grève. Kenzo Tribouillard / AFP

Services publics : la grande excuse du grand débat

La fin des fermetures de classes et d’hôpitaux jusqu’à la fin du quinquennat et la suppression de l’ENA symbolisent la primauté de la communication sur la vision des services publics.
Session des questions à l'Assemblée nationale (ici le 20 mars 2019). Bertrand Guay / AFP

Coup de pompe démocratique : remettre le pouvoir en proportion

La querelle autour de la proportionnelle est aussi ancienne que la République : les jugements positifs ou négatifs sont fonction des circonstances, des intérêts partisans et des positions idéologiques.
Depuis 2015, jamais l'opération Sentinelle n'avait été autant sous tension que lors du 19ᵉ acte des « gilets jaunes » (ici, en juillet 2016). Alain Jocard/AFP

Armées : quand la communication politique abîme le moral des troupes (et celui des Français)

Pas un treillis n’est apparu sur une image télévisée ; pas un journaliste n’a eu à rendre compte d’un face-à-face fortuit et dangereux entre manifestants et militaires. Pourtant, le mal est fait.
Mariam Abdoul et ses sept enfants évacués en décembre 2018 en raison de l'insalubrité de leur logement, posent devant les locaux d'une association d'aide à Marseille. Deux immeubles s'étaient effondrés le 25 novembre tuant huit personnes. Clement Mahoudeau/AFP

De Marseille aux « gilets jaunes » : l’échec de la politique du logement

Faut-il réellement construire pour répondre aux besoins du mal-logement en France ?
Sur les Champs-Elysées, à Paris, le 16 mars 2019. Geoffroy Van Der Hasselt/AFP

Loi anti-casseurs, de violence lasse

Si cette proposition de loi ne convainc pas, elle permet de stopper des violences désormais systématiques lors de chaque manifestation et d’éviter l’utilisation des armes intermédiaires.
L'incapacité française à penser une gestion harmonisée des flux pourrait être à l'origine de la colère. Wead/Shutterstock

« Gilets jaunes », une crise logistique ?

La gestion des flux offre une autre grille de lecture pour comprendre la situation et chercher à sortir de la crise par le haut.
Dans une entreprise, un faible écart de salaires produit un sentiment de solidarité et stimule la coopération. Andrey_Popov / Shutterstock

Qu’est-ce qu’un salaire juste ?

Les salariés demandent de plus en plus à ce que leurs rémunérations soient fixées en prenant en compte d’autres critères que leur seule contribution à l’activité de l’entreprise.
Manifestation pour la planète, à Valence (Drôme), le 15 mars 2019. Jean-Philippe Ksiazek / AFP

Un monde plus juste : l’inaccessible étoile ?

Le mouvement des gilets jaunes, puis le grand débat qui en a résulté, ont montré que les Français avaient soif de justice sociale. Mais est-il possible, et comment, de lutter contre les inégalités ?
Le recours à la fiscalité affectée acterait une situation de défiance des citoyens à l’encontre de l’État. Hadrian / Shutterstock

Grand débat national : pas de solution miracle à la nouvelle question fiscale

Face à l’épuisement du ressort de la fiscalité indirecte, le gouvernement pourrait être tenté de mettre en place des prélèvements affectés à des dépenses spécifiques. Une option qui a ses limites.
Emmanuel Macron peut-il rebondir à la faveur du Grand débat national ? (ici à Bourgtheroulde, le 15 janvier 2019). Philippe Wojazer/AFP

Le grand débat national, et après ?

Du point de vue du gouvernement, le grand débat donne un état de l’opinion publique sur les réformes à venir et, surtout, il le dédouane en procès de verticalité et d’absence de concertation.

Top contributors

More