Articles on guerre

Displaying 41 - 60 of 179 articles

Église d’Ablain Saint-Nazaire aujourd’hui (Pas-de-Calais). Photo. E. Danchin

Que faire des ruines en 1918 ?

Fallait-il ou non préserver les ruines de guerre ? Dès 1918 la question se pose et interroge l’idée même de souvenir, tandis que la France doit aussi se reconstruire.
Une exposition d'acrobaties par des internés allemands au camp de prisonniers de guerre de Newbury Racecourse dans le Berkshire en octobre 1914. Imperial War Museum/Wikimedia

Une lueur dans les ténèbres : l’honneur au cœur de la Grande guerre

Pendant la Première Guerre mondiale, la rhétorique de la chevalerie a permis de contrer l’inhumanité du conflit de façon parfois surprenante.
A Locarno (Italie), en 1925, de gauche à droite: Gustav Stresemann, Neville Chamberlain et Aristide Briand. Bundesarchiv/Wikimedia

Sous les ruines du 11 novembre 1918, des germes de projets européens

Célébrer la victoire – ou la paix – du 11 novembre 1918 invite à se rappeler à quel point cette date peut être perçue comme une étape importante dans la maturation de « l’idée européenne ».
A Rio, le 28 octobre 2018, un partisan du nouveau président Jair Bolsonaro brandit un cercueil symbolique du Parti des Travailleurs. Mauro Pimentel/ AFP

Quand les gauches s’effondrent…

La gauche est en perdition, si l’on en juge par les scores électoraux. Le phénomène est mondial, mais cela ne veut pas dire qu’il revête partout le même sens, ou les mêmes formes.
Sur le marché central de Mopti (centre du Mali), le 13 octobre 2018. Michèle Cattani/AFP

Entre faux djihadistes et faux chasseurs traditionnels, les civils piégés dans le centre du Mali

Les civils du centre du Mali sont réduits au silence, pris en tenailles par les divers groupes armés qui écument la zone en toute impunité et dont l’identité réelle est difficile à définir.
Dépourvus de conscience, les robots tueurs pourraient, demain, ne pas être jugés pour leurs actes. Shutterstock

Tuer ou ne pas tuer : le dilemme moral ignoré par les robots tueurs

L’autonomie des robots tueurs permet non seulement de transformer la conduite des opérations militaires, mais également le paradigme même de la guerre.
Hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame aux Invalides, le 28 mars 2018. Ludovic Marin/AFP

Armée-nation, ces morts privées de sens

La difficulté à donner et accorder du sens aux morts de soldats en opération est le symptôme autant que le moteur d’une crise de cette relation.
Utö, Finlande, graffiti. La torture est un processus qui ne se limite pas à l'acte ni au moment où celui-ci survient mais qui se poursuit sur des générations. aaron blanco tejedor/Unsplash

Comment la torture déchire les sociétés

Les 'anti-migrants' oublient que la réadaptation à la vie quotidienne est l’un des principaux obsctacles auxquels sont confrontées les victimes de la torture ou de toute autre forme de traumatisme.
Il y a quelque chose de fascinant à lire aujourd’hui, plus de 150 ans après, l’œuvre de Jomini. Wikimedia

Jomini, le « devin de Napoléon » qui inventa la logistique

Ce stratège militaire suisse, qui fut au service de l’armée française puis russe, s’est servi de son expérience de la guerre pour poser les bases de logistique moderne, en 1838.
La première famille de réfugiés syriens arrivée à Toronto, décembre 2015. Domnic Santiago/Flickr

Réfugiés syriens : une image à rectifier

L’ image ternie et déformée des réfugiés syriens empêche leur intégration ainsi que de pouvoir activement participer à la reconstruction de la Syrie.
Rare photo des talibans, prise lors d'un éphémère cessez-le-feu, le 16 juin 2018, à Jalalabad (Afghanistan). Noorullah Shirzada/AFP

Afghanistan : comment expliquer la résilience des talibans

La guerre dure depuis maintenant quarante ans en Afghanistan, et les talibans sont prêts à la prolonger. Une résilience qui s’explique aussi par les erreurs des Occidentaux.
Photo datée du 15 novembre 2016, montrant les ruines de l'antique cité de Nimrud, à quelques 30 kilomètres de Mossoul, où de nombreuses pièces ont été pillées. SAFIN HAMED / AFP

De Mossoul à Paris : trajectoire d’une œuvre pillée

L’Europe : une destination de choix pour les trafiquants d’antiquités qui peuvent compter sur leurs réseaux bien implantés jusqu’aux plus hautes sphères de nos sociétés.
Le Président iranien Rouhani lors d'une visite à Vienne, le 4 juillet 2018. Georg Hochmuth/AFP

Demain, la guerre contre l’Iran ?

Encouragée par l’Arabie saoudite et Israël, l’administration Trump cherche à étouffer économiquement un Iran qui se sent assiégé. Une stratégie risquée qui pourrait à terme dégénérer en guerre ouverte.

Top contributors

More