Elvire, 10 ans : « Est-ce que c’est vrai que sans les abeilles, on peut pas vivre ? »

#sashamillerillustrations, CC BY-NC-ND

Bonjour Elvire et merci pour ta question. Je vais te rassurer tout de suite car ce n’est pas tout à fait vrai.

Ce qui est vrai, c’est que les abeilles sont comme beaucoup d’autres insectes des « pollinisateurs ». Les pollinisateurs visitent les fleurs une par une pour se nourrir. En visitant les fleurs, ils transportent du pollen : ce sont les petits grains qui permettent aux plantes de se reproduire. Sur terre, 9 plantes à fleurs sur 10 ont besoin qu’un insecte vienne visiter leurs fleurs pour se reproduire. C’est donc une large partie des plantes qui a besoin des pollinisateurs et notamment des abeilles.

Mais en quoi cela nous concerne ? Eh bien, il se trouve que parmi toutes ces plantes à fleurs, nous en mangeons beaucoup ! Plus de 7 plantes sur 10 que nous mangeons ont besoin d’être pollinisées par un insecte. Si les pollinisateurs disparaissent, les plantes que nous mangeons ne pourront plus se reproduire : nous mangerons donc beaucoup moins de choses.

Prenons l’exemple d’un petit déjeuner : sans les pollinisateurs, nous n’aurons plus de jus de fruits (pommes, poires), de confitures (mûres, framboises), de miel (fabriqué par les abeilles domestiques), de café, d’amandes etc.

Mais cela veut-il dire que « sans les abeilles on ne peut pas vivre » ? Pas tout à fait. Pour une partie de nos aliments, c’est le vent qui sert de pollinisateur, et non les insectes : en soufflant, il envoie du pollen dans les champs de blé et de maïs, par exemple. Nous pourrions donc continuer à manger des aliments, comme du pain fabriqué avec du blé, mais nous mangerions beaucoup moins de choses différentes, et ce serait tout de même un peu triste.

Protéger les pollinisateurs, c’est donc nous permettre de manger tout plein de bonnes choses variées, mais aussi et surtout permettre à toutes les plantes à fleurs qui nous entourent de se reproduire pour continuer à exister.


Diane Rottner, CC BY-NC-ND

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr

Nous trouverons un.e scientifique pour te répondre.