En quoi consiste le travail d'une Wikipédienne en résidence ?

Le WikiSalon de Philadelphie, au mois de mai 2019. Avery Jensen at Wikimedia Commons, CC BY-SA

Durant mon séjour au Science History Institute à Philadelphie, j’ai travaillé pour la première fois avec une « wikipedienne en résidence ». J’assiste Mary Mark Ockerbloom à l’occasion des WikiSalons organisés à l’institut, et nous essayons d’imaginer ensemble des façons d’améliorer Wikipedia en collaboration avec les chercheurs associés de l’institut, sur des sujets qui les concernent.

Fidèle à l’esprit de réutilisation des licences Creative Commons, cette interview s’inspire d’une interview parue auparavant dans « Distillations », le magazine et podcast du Science History Institute, publiée sous licence CC-BY-SA-3.0.


Alexandre Hocquet : Quel est le travail d’un.e wikipédien.ne en résidence (WeR) au Science History Institute ?

Mary Mark Ockerbloom : J’écris des articles pour Wikipedia sur l’histoire des sciences et améliore ceux qui existent, et je publie des images du domaine public ou pour lesquelles l’Institut détient les droits d’auteur. Je fais aussi de la sensibilisation dans les communautés wikipédiennes à Philadelphie. Lorsque j’ai commencé à travailler ici, un certain nombre de personnes avaient peur de publier des images sous une licence Creative Commons, pour un usage libéré, mais au fil du temps, les gens sont devenus plus tolérants et même enthousiastes vis-à-vis de cette idée. L’équipe des initiatives numériques a beaucoup travaillé lors de la création de notre nouvelle archive numérique, avec comme conséquence une publication de documents d’archives numérisées sous licence CC-BY-SA 3.0 dans la mesure du possible.

A.H : Comment en êtes vous arrivée à ce type d’emploi ?

M.M.O : Au début des années 2000, j’ai créé un site Web intitulé « A Celebration of Women Writers » » pour lutter contre le manque d’informations en ligne sur les femmes écrivaines. Les lecteurs et lectrices m’ont écrit pour suggérer des écrivaines et des œuvres à ajouter, et je leur ai souvent recommandé de créer des pages Wikipedia à leur sujet. Finalement, j’ai commencé à éditer moi-même Wikipedia. En 2006, lorsque j’ai créé mon premier article, sur Harriet A. Roche, les directives de Wikipedia étaient moins nombreuses. Tel qu’écrit à l’origine, cet article n’aurait jamais satisfait aux nouvelles exigences en vigueur à ce jour. Il n’y avait pas de références et pas de format standardisé. Heureusement, les personnes qui ont examiné l’article en question ont apporté depuis des changements utiles. J’y suis retournée et l’ai amélioré plusieurs fois depuis. C’est un bon exemple de la façon dont un article peut être développé et de la façon dont les normes de Wikipedia ont évolué avec le temps.

A.H : Comment a évoluée Wikipédia au cours des années ?

M.M.O : Au fur et à mesure de l’ajout de contenu sur le site par de plus en plus de personnes, Wikipedia a créé davantage de règles pour filtrer les contenus de qualité médiocre. Wikipedia utilise un système d’équilibre des pouvoirs pour tenter d’empêcher que du contenu imprécis, insignifiant, partial ou promotionnel ne soit mis sur le site. Une des choses qui m’inquiète est la difficulté à détecter la désinformation ou les biais. Wikipedia s’appuie sur l’hypothèse selon laquelle les personnes aux opinions et aux expertises variées travailleront sur des articles et qu’elles collaboreront et résoudront leurs divergences d’opinion. L’espoir est que l’article résultant soit équilibré et complet, mais cela ne peut se produire que si des personnes ayant des perspectives différentes s’impliquent de manière productive, tant en ce qui concerne les informations contenues dans l’article qu’entre elles-mêmes.

Wikipedia permet de suivre tous les changements et tous les contributeurs et contributrices, et cette transparence permet de voir plus facilement ce qui se passe. Wikipedia est une excellente plate-forme pour enseigner aux gens des compétences en vérification de faits et en littératie numérique qui peuvent être appliquées partout, pas seulement sur Wikipedia. Les gens doivent réfléchir de manière critique aux documents qu’ils ont lus et se demander : « Qui a dit cela ? Quelle est la source originale de cette information ? La source dit-elle vraiment ce qu’elle prétend détenir ? Existe-t-il des biais dans ce qui est écrit ou est-ce que les informations pertinentes ne sont pas traitées ? L’information est-elle à la fois précise et à jour ?

A.H : Par quel type d’institution les WeR sont ils ou elles embauché·e·s ?

M.M.O : Chaque wikipédien en résidence est unique, il s’agit d’un contrat entre l’institution hôte et le wikipédien concerné. Cela dit, j’ai l’impression qu’il y a eu plus de positions de WeR en Europe qu’aux États-Unis et que les WeR européens ont tendance à se concentrer sur la publication d’images dand le domaine public plutôt que sur l’édition de contenu. Cela peut refléter comment la mission est perçue par l’institution, les types de collections et les problèmes juridiques. Une collection d’œuvres anciennes peut se concentrer sur la libération d’images. Les institutions s’intéressant à la science peuvent considérer que l’amélioration du contenu écrit est plus importante pour leur mission.

Le débat est ouvert dans la communauté de Wikipedia sur le rôle des WeR. La question se pose de savoir si un.e WeR est même censé·e éditer le contenu de Wikipédia ou pas. Beaucoup de WeR ne contribuent pas directement au contenu de Wikipédia dans le cadre de leur travail. Ceux qui le font sont plutôt employé·e·s par des établissements scientifiques, ainsi que dans des établissemnts de type GLAM. Le réseau WREN (Wikimedians in Residence Exchange Network), récemment créé, est un “Wikimedia user group” qui promeut la collaboration entre les WeR et joue le rôle de porte-parole.

A.H : Le débat autour de la question des « contributions rémunérées » à Wikipédia est récurrent au sein de la communauté. Comment les WeR gèrent-ils ou elles le problème ? Reçoivent-ils ou elles des commentaires négatifs de la part de certain·e·s wikipédien·ne·s ?

M.M.O : Il existe une préoccupation très légitime dans Wikipédia sur le fait qu’une personne qui est payée pour contribuer contribuera de manière biaisée. Le terme “contribution rémunérée” est souvent utilisé, mais l’idée de conflit d’intérêts est plus adaptée. Cela concerne les rédacteurs et rédactrices qui tentent de manipuler les informations sur Wikipedia pour introduire des préjugés, ou servir les intérêts d’une personne ou d’une institution spécifique. Un employé du “Congress” peut supprimer les critiques concernant les parlementaires, ou une entreprise de relations publiques peut promouvoir les produits de ses clients, ou un escroc peut essayer d’extorquer de l’argent en offrant de « protéger » des articles qui pourraient sinon être supprimés. Dans tous ces cas, un contributeur ou une contributrice fait passer les intérêts de quelqu’un qui bénéficiera de la présence d’informations biaisées avant les intérêts de Wikipedia et de ses lecteurs et lectrices qui sont censé·e·s bénéficier d’informations impartiales. Il s’agit d’une réelle violation des conditions d’utilisation de Wikipedia.

Un ou une WeR peut être payé·e et toujours contribuer de manière à fournir des informations impartiales et précises. La mission de Wikipedia et la mission d’institutions culturelles telles que le Science History Institute ne sont pas contradictoires. Les deux considèrent qu’il est important de fournir de bonnes informations. La règle que je me fixe à moi-même pour décider quoi éditer en tant que WeR est la même que celle que j’utilise pour l’édition personnelle : existe-t-il un conflit d’intérêts potentiel ? Si je ne suis pas la personne pour qui j’écris, je ne suis pas payée par la personne ou l’institution au nom de laquelle je contribue, et je n’ai pas écrit la source que je cite, alors je considère qu’il n’y a pas de conflit.