Artículos sobre Maghreb

Mostrando 1 - 20 de 39 artículos

Le cercueil du défunt Président porté par des officiers lors des funérailles nationales organisées dans le palais présidentiel, le 27 juillet 2019, à Tunis. Fethi Belaid/AFP

Essebsi, le défunt Maestro de la Realpolitik tunisienne

La légitimité d’Essebsi s’accompagna de trois « coups de maître » que l’histoire retiendra de son bilan de premier président démocratiquement élu en Tunisie.
Les chiffres les plus récents font état de 119 147 français inscrits en Afrique du Nord. Jimmy Jaeh/Unsplash

Les Français, ces migrants dont on parle peu

Le langage courant les qualifie de « retraités », d’« expatriés », d’« entrepreneurs » ou de « binationaux » : pourtant les Français qui partent s’installer en Afrique sont aussi des « migrants ».
Manifestations d'étudiants à Alger, le 12 mars 2019, au lendemain de l'annonce du retrait d'Abdelaziz Bouteflika. Ryad Kramdi/ AFP

En Algérie, la longue marche de la société civile

Le regard sur la société civile, hors du champ politique, permet d’éclairer la situation et la capacité de la société algérienne à prendre les choses en main et à agir, quand le pouvoir n’agit pas.
A Alger, le 5 mars 2019. Ryad Kramdi/ AFP

Les étudiants algériens, clés du changement

La participation des étudiants au mouvement de protestation est déterminante pour sa dynamique. Cette population porte aussi en elle des transformations sociales profondes et à long terme.
Les manifestations contre un renouvellement du mandat du président Boutlefika permettront-elles un renouveau de la société algérienne? RYAD KRAMDI / AFP

Algérie : les femmes à la conquête de l’espace public

Le réveil de la société civile prend un autre tour pour les femmes algériennes et fait désormais émerger un nouvel horizon sur le plan des libertés individuelles.
Des étudiants mobilisés à l'université d'Alger contre Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, dont la santé s'est récemment aggravée. RYAD KRAMDI / AFP

Algérie, économie politique d’une rupture annoncée

Ce mouvement est-il un épiphénomène lié à la colère contre l’arrogance du pouvoir ou correspond-il à une réplique dans un contexte économique et social plus fragile que lors des « printemps arabes » ?
La fuite des cerveaux qui touche de nombreux étudiants africains fait appel à un double imaginaire du corps confronté au capitalisme et à la globalisation. Shutterstock

D'un imaginaire à un autre: quand fuite des cerveaux rime avec trafic d'organes

La diffusion sur les réseaux sociaux d’un article parodique sur les frais d’inscription à l’université a généré de multiples réactions chez les étudiants des pays francophones d’Afrique de l’Ouest.
La population algérienne est massivement descendue dans la rue, de façon pacifique et non violente pour protester contre le 5ème mandat du président Bouteflika. Ryad Kramdi/AFP

Algérie : quand la société civile renaît

Les manifestations non violentes contre le régime de Bouteflika ont ouvert l’espace public en Algérie, rappelant le besoin crucial d’une société civile libre et impliquée.
Le site parodique tunisien LerPesse a largement diffusé un article selon lequel les étudiants africains devraient donner un rein en ‘caution’ pour venir étudier en France. LerPesse

« Un rein contre des études en France » : les enseignements d’une rumeur africaine

Un article parodique sur l’augmentation des frais d’inscription à l’université génère une série de rumeurs de trafic d’organes chez les étudiants des pays francophones d’Afrique de l’Ouest.
Moukatioun ! L'image de la campagne de boycott sur Facebook. Facebook

La campagne de boycott « Moukatioun » au Maroc : une contestation du modèle des entreprises financiarisées

En 2018, le Maroc a connu un large mouvement de boycott de plusieurs produits de consommation qui traduit un désaveu des élites économiques et une contestation des grandes entreprises financiarisées.
Exemple de traces d'activité anthropique trouvées sur le site d'Ain Boucherit (Algérie) : un nucleus en pierre à partir duquel des éclats coupants ont été extraits. M. Sahnouni

Des traces de présence humaine de 2,4 millions d’années découvertes en Algérie

Des traces de présence humaine datées de 2,4 millions d’années ont été découvertes dans le nord de l’Algérie. Que révèlent-elles sur les hominidés ?
Scène de mœurs, dit Le rapt de la négresse, peinture signée Christiaen van Couwenbergh. [Delft, Pays-Bas], huile sur toile, 105x128 cm, 1632. Cette œuvre représentant le viol d’une femme noire choqua ses contemporains, non pas par sa violence, mais par la représentation d’une relation sexuelle interraciale, jugée déplacée à l’époque. Flickr/Christiaen van Couwenbergh (1604-1667),

« Les imaginaires sexuels coloniaux ont façonné les mentalités des sociétés occidentales »

Comment les pays esclavagistes et colonisateurs ont-ils (ré)inventé l’« Autre » pour mieux le dominer, posséder son corps comme son territoire ? Extraits du livre « Sexe, race et colonies ».

Principales colaboradores

Más