Articles sur addiction

Affichage de 1 à 20 de 26 articles

En France, la Carte Vitale (ici un specimen) garantit l'accès de chaque citoyen aux soins en cas de maladie grave. Wikipedia

Notre système de santé est-il en bonne santé ?

Les Français disposent d’un système de soins et d’assurance-maladie plutôt performant. Il reste toutefois trop inégalitaire et ne met pas assez l’accent sur la prévention des maladies.
Parmi les médicaments les plus puissants contre la douleur, les patchs de fentanyl (à gauche), les comprimés de morphine (à droite). Jes2u.photo/Shutterstock

Antidouleurs : attention à la dépendance !

Les médicaments antalgiques les plus puissants sont à base d’opiacés. Ils font courir aux patients le risque de développer une addiction, d’où la nécessité de les utiliser avec vigilance.
Il ne faudrait ni fumer, ni boire d’alcool, ni faire l’amour sans préservatif si on ne connaît pas son ou sa partenaire depuis longtemps. Dominik Martin/Unsplash

Faut-il se priver de tout plaisir pour rester en bonne santé ?

Ne pas boire, ne pas fumer, mettre des bouchons d’oreille dans les concerts : les injonctions à mener une vie saine se multiplient. Au point de devenir contre-productives.
Le mélange alcool et boisson énergisante lève les inhibitions, selon une nouvelle étude française. Un effet qui ne serait pas physiologique mais fantasmé. Dan Gold/Unsplash

Boisson énergisante et alcool, un cocktail à risque… psychologique

Une nouvelle étude française montre qu’ajouter une boisson énergisante à l’alcool augmente la prise de risques chez les jeunes. Surprise : l’effet désinhibant n’est pas réel, mais fantasmé !
Quand la cause de la destruction du foie disparait avec, par exemple l'arrêt de l'alcool, cet organe peut revenir à son état normal. Roman Boed/Flickr

La cirrhose n’est pas irréversible

En vingt ans, les preuves d’un retour possible du foie à la normale se sont accumulées. Au point que les chercheurs ne se demandent plus si la cirrhose est réversible, mais sous quelles conditions.
Dans un rassemblement pour la légalisation du cannabis au Canada, en 2013. Les effets du cannabis sur la mémoire sont un vaste sujet d'étude scientifique. GoToVan/Flickr

Le cannabis rend-il nos souvenirs plus flous ?

Une nouvelle étude montre que la mémoire autobiographique des personnes qui fument du cannabis est moins fidèle. Explications, à l'occasion de la journée internationale du cannabis.
Différentes sortes de cannabis à usage médical dans un dispensaire de Denver, aux États-Unis, en 2011. Rick Wilking/Reuters

Bienfaits et risques du cannabis : ce que dit la science

Aux États-Unis, de plus en plus d’états autorisent l’usage médical du cannabis. Pourtant, la recherche sur les effets de cette plante est encore balbutiante.
Une vitrine durant la période des fêtes. Noël et le premier janvier nous ont encouragés à boire. Ce n'est pas un problème pour les buveurs modérés, mais pour les autres ?

Fête et alcool, un cocktail pas si inoffensif pour le cerveau

Le moment est bien choisi, après les fêtes, pour s’interroger sur son comportement vis-à-vis de l’alcool. Est-ce toujours un simple plaisir, ou bien donne-t-on des signes de dépendance ?
Au CHU de Marseille, les médecins proposent à la personne en sevrage tabagique un entraînement en réalité virtuelle pour ne pas rechuter. Dans ce scénario, des amis virtuels lui proposent de venir fumer une cigarette face au coucher du soleil. Elle doit appliquer les techniques apprises pour ne pas céder à la tentation. Eric Malbos

Patchs, e-cigarette, jeu vidéo… toutes les techniques pour ne pas reprendre la clope

Vous avez arrêté de fumer. Comment faire pour ne pas replonger ? Aucune technique de sevrage n’est efficace à elle seule. C’est la combinaison de plusieurs qui donne les meilleurs résultats.
Denis Defreyne/Flickr

Fumer tue aussi la concurrence

Philip Morris, British American Tobacco et leurs « alter ego » sont protégés de la concurrence par les multiples réglementations anti-tabac. Mais le marché mondial évolue vite. Décryptage.
Saut dans le vide. bungeeinternational0/Pixabay

Pourquoi certains aiment se mettre en danger

Y a-t-il un gène du « casse-cou » ? Certains d’entre nous aiment prendre des risques, parfois jusqu’à frôler la catastrophe. L’étude du cerveau nous en dit plus.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus