Articles sur Espagne

Ensemble des articles

Barcelone, le 28 août 2017. Josep LAGO / AFP

Espaces, niveaux et temporalités du terrorisme

Au-delà de l’émotion, il n’est possible d’affronter durablement et efficacement le terrorisme qu’en l’envisageant dans sa complexité, sans le réduire à un niveau, une temporalité, un espace uniques.
Affiche officielle du film d'Eduardo Casanova (Nadie es perfecto et Pokeepsie Films).

« Pieles » ou la subversion rose bonbon

Avec « Pieles », le cinéaste espagnol Eduardo Casanova signe une œuvre étrange et particulièrement ambiguë, jouissant d’une multitude de grilles de lecture et d’interprétations.
David Davis et Michel Barnier, les deux visages du Brexit. John Thys/AFP

Brexit : les sujets de la discorde

Statut des citoyens européens, règlement financier du divorce, nouvelles frontières de l’Union : les enjeux du retrait du Royaume-Uni sont nombreux, et épineux.
Gibraltar et son rocher. Pixabay

Brexit : quel avenir pour Gibraltar ?

Gibraltar se trouve au centre d’une polémique avec l’Union européenne (et l’Espagne) après la décision du Brexit. Analyse de l’enjeu de cette polémique.
Mariano Rajoy a déjoué les pronostics et paraît le mieux placé pour se succéder à lui-même. Jose Jordan / AFP

Aux législatives, les Espagnols ont refusé le changement

Les partis contestataires ont échoué à renverser l’hégémonie des partis traditionnels : les Espagnols ont reculé devant la perspective d’un changement profond du paysage politique.
Le mouvement a démarré fin mars, place de la République à Paris. Olivier Ortelpa/Flickr

Nuit debout : des indignés pas comme les autres

Comparé aux indignés espagnols de Podemos, Nuit debout n’a pourtant pas la même physionomie. La fracture silencieuse au sein de la jeunesse française y est pour beaucoup.
Albert Rivera (les pouces levés), le jeune dirigeant de Ciudadanos, symbole du renouvellement politique en Espagne. Curto de la Torre/AFP

Une nouvelle ère de pactes politiques s’ouvre en Espagne

Le paysage politique espagnol n’a jamais été aussi fragmenté depuis la fin de la dictature franquiste. Les partis traditionnels vont devoir apprendre à nouer des alliances pour gouverner.
Pablo Iglesias (au centre), grand vainqueur des législatives du 20 décembre. Pedro Armestre/AFP

En Espagne, un pacte territorial à réinventer

Avec le succès de Podemos et du parti de centre-droit Ciudadanos, le bipartisme a vécu en Espagne, plaçant les partis nationalistes, pourtant faibles numériquement, au centre du jeu politique.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus