Articles sur Front national

Affichage de 1 à 20 de 62 articles

François Fillon et son épouse, le 29 janvier à Paris. Eric Feferberg/AFP

Penelopegate : vraiment tous pourris ?

Peu à peu s’installe l’idée que, d’une façon ou d’une autre, l’objectif de nos gouvernants est d’abord de se servir avant de servir le bien commun. Fantasme ou réalité ?
Un candidat qui construit sa stature internationale à coup de déplacements à l'étranger. Anwar Amro/AFP

Emmanuel Macron, le candidat attrape-tout

L’acronyme du mouvement En marche fait écho aux initiales de sa propre personne : « EM dirige EM », le sommet de la pyramide est siglé par l’homme qui attrape-tout, le « catch-all man ».
Les deux finalistes de la primaire à gauche. Bertrand Guay/AFP

Le fil rompu d’Ariane

La fusée des primaires n’a pas placé le candidat socialiste sur l’orbite d’un présidentiable, mais sur celle d’un futur chef de l’opposition.
Manuel Valls, arrivé second le 22 janvier 2017, au premier tour de la primaire de la gauche. Eric Feferberg/AFP

Au travail, Manuel Valls et Benoît Hamon !

Si les deux projets qui restent en lice à l’issue du premier tour de la primaire ne sont peut-être pas « irréconciliables », ils coexistent en tout cas très difficilement au sein du même parti.
Qui est le plus fort ? DonkeyHotey/Flickr

2017 ou l’avènement de l’Homme fort

L’élection de Donald Trump comme 45ᵉ président des États-Unis marque un nouveau tournant en politique : l’ère assumée de l’homme fort.
Le discours du 17 janvier 2017 de Theresa May sur le Brexit, vu d'un magasin de télévisions. Paul Ellis/AFP

Brexit : le Royaume-Uni sort, ses idées restent

De facto, l’Europe est déjà « à l’anglaise ». Même en son absence, le Royaume-Uni risque fort d’occuper une chaise vide, celle de l’invité fantôme, et de continuer à influencer les politiques.
François Fillon, le candidat de la droite pour la présidentielle de 2017. Thierry Charlier/AFP

2017, l’année de la politique en n-dimensions

Au-delà du chaos et du choc des ambitions qui marquent toute campagne présidentielle, on voit de plus en plus clairement que la géométrie de l’espace politique française n’est plus stable.
L'Amérique a les yeux de Vivien Leigh pour Donald Président. http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-6506/photos/detail/?cmediafile=18824525

Autant en importe le vent : à l’Ouest, il y a du nouveau

Vu de l’Europe, le 9 novembre prend des allures de séisme dont on redoute les répliques. Il survient sur fond d’imposante montée des populismes dans nombre de pays de l’UE.
A Colombey-les-deux-Églises. Alexandre Dolique/Flickr

De Gaulle, la révérence obligée ?

À droite comme à gauche, son nom est sur toutes les lèvres. Qu’est-ce que cela nous dit de notre époque et que penser d’une telle comparaison ?
Clôture à Calais. malachybrowne/Flickr

Les impasses du Front national (3) : l’improbable retour de la figure de l’Étranger

Le discours véhiculé par Marine Le Pen en France, en écho à celui qui domine au sein de l’extrême droite en Europe, érige l'exclusion de l’étranger comme la solution à la crise.
Le rayon des bières dans un magasin d'alimentation. Esther Dyson/Flickr

Les impasses du Front national (2) : la lutte contre la mondialisation

Le programme du FN pour 2017 insiste sur la nécessité de sortir du tourbillon de la mondialisation pour protéger l’intérêt de la France et des Français. Cette stratégie est une erreur de jugement.
Marine Le Pen se voit déjà au second tour de la présidentielle. Franck Pennant/AFP

Les trois impasses du Front national (1) : la tentation de la souveraineté

Le parti de Marine Le Pen veut instituer un « ministère des Souverainetés » chargé de renégocier les Traités européens et redonner à la France sa pleine autonomie. Un fantasme.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus