Articles sur primaires

Affichage de 1 à 20 de 44 articles

Benoît Hamon, en meeting à Captieux (Sud-Ouest), le 16 avril. Mehdi Fedouach/AFP

Les audaces contrariées de Benoît Hamon

Le candidat de la « Belle alliance populaire », Benoît Hamon, n’est plus désormais crédité que de 7 à 8 % d’intentions de vote. Comment en est-il arrivé là ?
Marianne sur la colonne des Girondins, à Bordeaux, Patrice Catalayu/Flickr

Présidentielle : Marianne en souffrance

L’élection au suffrage universel peut et doit être maintenue, à condition d’entreprendre des réformes tenant compte de la tripolarisation politique et des nouvelles exigences morales.
Manuel Valls et Benoît Hamon, au temps où le PS adhérait à l'idée de primaire. Eric Feferberg/AFP

Les primaires, progrès ou recul de la démocratie ?

Même si les primaires ont été créées pour des raisons pragmatiques et avec nombre de calculs sous-jacents, leur succès populaire rendra difficile tout retour en arrière pour les partis.
François Fillon en campagne, le 2 mars 2017, à Nîmes. Pascal Guyot/AFP

Les médias font-ils l’élection ?

L’impact des médias réside moins dans le poids des révélations sur tel ou tel candidat que dans l’orientation des électeurs sur certaines figures ou thèmes de campagne.
Emmanuel Macron, le 2 mars 2017 à Paris. Lionel Bonaventure/AFP

Emmanuel Macron, ou l’effet bandwagon

Au niveau des électeurs, cet effet est dévastateur pour le premier tour, voire pour la politique. Car le sondage semble désormais servir de premier tour.
Manuel Valls et Benoît Hamon, avec dans le rôle de l'arbitre Jean-Christophe Cambadélis. Eric Feferberg/AFP

Un parti (socialiste)… bien mal parti ?

Depuis la victoire de Benoît Hamon, la fronde a changé de camp. Les ex-frondeurs appellent à l’union alors que les ex-partisans de la gauche de gouvernement menacent de partir.
Un candidat qui construit sa stature internationale à coup de déplacements à l'étranger. Anwar Amro/AFP

Emmanuel Macron, le candidat attrape-tout

L’acronyme du mouvement En marche fait écho aux initiales de sa propre personne : « EM dirige EM », le sommet de la pyramide est siglé par l’homme qui attrape-tout, le « catch-all man ».
Les deux finalistes de la primaire à gauche. Bertrand Guay/AFP

Le fil rompu d’Ariane

La fusée des primaires n’a pas placé le candidat socialiste sur l’orbite d’un présidentiable, mais sur celle d’un futur chef de l’opposition.
Un patient dans une chambre d'hôpital. 8 Français sur 10 sont favorables à la légalisation de l'euthanasie, selon un sondage de novembre 2016. Publicdomainpictures.net

Ma grand-mère, l’euthanasie et moi

Les deux candidats encore en lice pour les primaires de gauche sont favorables à la légalisation de l’euthanasie. Une question sur laquelle il existe une demande d’évolution de la part de la société.
Manuel Valls, arrivé second le 22 janvier 2017, au premier tour de la primaire de la gauche. Eric Feferberg/AFP

Au travail, Manuel Valls et Benoît Hamon !

Si les deux projets qui restent en lice à l’issue du premier tour de la primaire ne sont peut-être pas « irréconciliables », ils coexistent en tout cas très difficilement au sein du même parti.
La passation de pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et François Fillon (ici le 13 février 2016) était annoncée par certains indicateurs sur les réseaux sociaux. Lionel Bonaventure/AFP

Le web et les réseaux sociaux, de bons thermomètres de l’opinion politique

Dans la primaire du Parti socialiste en cours, Benoît Hamon suscite le plus d’intérêt à la fois par le rang de son site et le nombre d’interactions suscitées sur les réseaux sociaux.
12 janvier 2017, premier des trois débats télévisés à gauche. Philippe Wojazer / POOL / AFP

Primaire à gauche : écoutez la différence !

Rassemblés dans leur rejet de la droite et de l’extrême droite, unis sur les valeurs républicaines, les candidats à la primaire de la gauche ont marqué leurs divergences sur le terrain économique.
A Berlin, le 10 janvier 2017. Soeren Stache/DPA/AFP

Macron candidat de la protestation, si, si…

Quand on regarde ce qui s’est passé aux États-Unis, on est en droit de se demander si on n’assiste pas, en France, à une certaine redite, avec des personnalités et dans un contexte très différents.
Les sept candidats à la primaire de la gauche. Thomas Samson Joël Saget / AFP

Bal tragique à Solférino

Drame comique en un acte, pour conte de Noël.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus