Articles on géopolitique

Displaying 1 - 20 of 61 articles

Le 3 décembre 2016, à Séoul, marche de protestation contre la présidente sud-coréenne. Jung Yeon-Je/AFP

La Corée du Sud en plein psychodrame national

Dans un contexte tendu avec la Corée du Nord, la crise politique s'aggrave à Séoul suite à l'adoption par le Parlement, ce 9 décembre, d'une motion de destitution visant la présidente sur-coréenne.
Vladimir Poutine dans l'un de ses discours aux parlementaires russes. Kremlin/Wikimedia

Passés et futur du « pivot » asiatique de la Russie

Dans un récent discours au Parlement, Vladimir Poutine a mis l’accent sur les relations avec la Chine, le Japon et l’Inde. Les États-Unis n’ont pas le monopole de la notion de « pivot » asiatique.
Couverture d'un magazine de Shanghaï, le 14 novembre 2016. Johannes Eisele/ AFP

Comprendre la politique étrangère de Donald Trump

Le nouveau président est loin d’être un isolationniste strict. Analyse de trois discours du candidat Trump considérés comme représentatifs du programme du candidat en matière diplomatique.
Antonio Guterres, surnommé dans son pays « le marteau piqueur parlant ». ONU/Flickr

L’ONU de demain : quels défis attendent Antonio Guterres ?

Ce socialiste portugais, au verbe haut, prendra la tête des Nations unies en janvier prochain. Il aura pour mission de rendre cette instance indispensable plus efficace et encore plus démocratique.
Les «Casques blancs» d'Alep, le 4 octobre, après un bombardement de l'aviation de Damas. Ameer Alhalbi / AFP

Moscou et Damas commettent des crimes de guerre : et maintenant ?

Même s’ils ne sont pas jugés, faut-il renoncer à toute action politique ? Cela reviendrait à instiller un virus potentiellement dévastateur dans le corps des démocraties libérales.
Alep, le 27 septembre. Le corps sans vie d'un enfant vient d'être sorti des décombres. Karam al-Masri/AFP

La guerre d’extermination en Syrie et la fin du sens commun

Après des semaines d'intenses bombardements, le régime de Damas va remporter la victoire à Alep. Face à l’impuissance affichée par la « communauté internationale », il ne faut surtout pas se résigner.
Un enfant reçoit les premiers soins après un bombardement attribué à l'armée de Bachar al-Assad de la localité de Douma, à l'est de Damas. Abd Doumany/AFP

Syrie, l’impossible jeu des puissants

L’accord fragile du 9 septembre entre Russes et Américains est une bonne nouvelle. Mais les « grands » ont plus de mal que par le passé à imposer leurs vues sur les acteurs régionaux et locaux.
Le président Erdogan, à son arrivée au G20 en Chine le 4 septembre. Etienne Oliveau/AFP

Erdoğan, la guerre tous azimuts

Un temps affaibli politiquement, le président turc a lancé une offensive contre tout ce qui de près ou de loin risquerait de le menacer, aussi bien à l’extérieur de ses frontières qu’à l’intérieur.
Le 24 août, l'armée turque lance une opération d'envergure en territoire syrien. Bulent Kilic / AFP

Moyen-Orient : le retour à l’état de nature

La tragédie syrienne et la décomposition de l’Irak ont fait apparaître de nouveaux acteurs et réactivé d’anciens clivages. Alors que la Turquie se sent menacée, les Occidentaux paraissent tétanisés.
50 000 navires marchands font transiter chaque année des millions de tonnes de pétrole sur le Bosphore. Bertl123/shutterstock

Les approvisionnements de pétrole et de gaz à l’heure de la crise turque

Dotée d’une situation géographique exceptionnelle entre l’Europe et le Moyen-Orient, la Turquie est devenue un acteur incontournable dans le transport des hydrocarbures à destination de l’Europe.
Les Parlementaires irakiens (ici au Baghdad Convention Center dans la Green Zone) doivent prendre part au contrôle budgétaire. Un impératif démocratique. James Gordon/WIkipedia

Le désintérêt et l’ineptie budgétaire en Irak

Dans le processus de reconstruction de l’Irak, il est crucial de mettre en place une saine démocratie budgétaire pour que le parlement prenne véritablement part au contrôle des finances publiques.

Top contributors

More