Helen, 6 ans : « Pourquoi les pieds ça sent pas bon ? »

C'est vrai qu'à la fin de la journée àa ne sent pas la rose. Michal Parzuchowski / Unsplash, CC BY-SA

Quand j’étais enfant, notre famille finissait la journée en se détendant devant la télé après le dîner. Tout le monde s’asseyait et enlevait ses chaussures. Peu de temps après, un arôme étrange et désagréable envahissait nos narines. Parfois, nos pieds sentaient si mauvais que mon père plaisantait et lançait : « Qui a ramené du fromage ? »

C’est bizarre à dire, parce que le fromage a bon goût ! Mais certains fromages ne sentent pas très bon, et certaines personnes ne supportent pas ces odeurs et partent en courant. Le problème, c’est que quand on court, nos pieds transpirent et qu’ils peuvent se mettre à sentir encore plus fort que le fromage.

Quel est le point commun entre le fromage et les pieds

Il s’agit d’un type de bactérie appelé Brevibacterium linens. Les bactéries sont de très petites créatures que l’on ne peut voir qu’au microscope. Il existe de nombreux types différents de bactéries qui vivent dans le monde entier, y compris à l’intérieur de notre corps et sur notre peau. Certaines de ces bactéries sont des germes qui peuvent nous rendre malades, mais la plupart ne causent pas de dommages et peuvent même être utiles.

Les Brevibacterium linens sont des bactéries inoffensives que l’on trouve sur la peau des gens, elles se nourrissent des cellules mortes de notre peau. Normalement, ces bactéries ne produisent pas beaucoup d’odeur parce qu’elles ne sont pas nombreuses.

Mais quand on porte des chaussures, nos pieds deviennent chauds et humides. Notre sueur de pied contient du sel, que ces bactéries adorent. Dans ces conditions, quelques Brevibacterium linens vont devenir beaucoup de Brevibacterium linens grignotant les cellules mortes de nos pieds.

Et comme tout ce qui mange, ces bactéries produisent des déchets nauséabonds. Ce sont leurs déchets qui donnent aux pieds en sueur leur mauvaise odeur : ils contiennent des produits chimiques puants comme ceux fabriqués par des mouffettes et des œufs pourris.

Les moufettes sont réputées pour leurs attaques à base d’odeur infecte. rdphotos/Wikimedia, CC BY

Lorsque l’on fabrique du fromage, certaines des bactéries sont laissées sur le fromage et vont commencer à le manger. Lorsque les bactéries digèrent, elles fabriquent la croûte du fromage. Et elles produisent les mêmes déchets nauséabonds.

C’est pourquoi les pieds peuvent sentir le fromage. D’autres types de bactéries mangent aussi du fromage et fabriquent différents produits chimiques leur donnent leur saveur et leur goût uniques.

Parce que la puanteur des pieds et la puanteur du fromage ont la même source, certains scientifiques ont eu une idée sournoise : les moustiques nous repèrent en détectant les produits chimiques que nos bactéries cutanées produisent. Des chercheurs expérimentent l’utilisation du fromage de Limburg pour piéger ces insectes et les attirer dans des pièges afin qu’ils ne puissent pas mordre les gens.

Le Limburg pourrait servir de piège anti-moustique. Wikipedia, CC BY

Et ne t’inquiète pas : à part l’odeur désagréable, les pieds puants ne font pas de mal. Pour éliminer les odeurs, gardez-les propres et secs. Porte des chaussettes fraîches et utilise de la poudre pour absorber la sueur dont les bactéries de la peau ont besoin pour se développer.


Diane Rottner, CC BY-NC-ND

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr. Nous trouverons un·e scientifique pour te répondre.

This article was originally published in English