Artikel-artikel mengenai kurdes

Menampilkan semua artikel

Utö, Finlande, graffiti. La torture est un processus qui ne se limite pas à l'acte ni au moment où celui-ci survient mais qui se poursuit sur des générations. aaron blanco tejedor/Unsplash

Comment la torture déchire les sociétés

Les 'anti-migrants' oublient que la réadaptation à la vie quotidienne est l’un des principaux obsctacles auxquels sont confrontées les victimes de la torture ou de toute autre forme de traumatisme.
Le président turc Recep Tayyip Erdoğan pourrait-il connaître sa première défaite aux élections de juin? Pixabay/geralt

L’opposition turque peut-elle s’unir et faire obstacle à Erdoğan ?

Erdoğan doit faire face à plusieurs problèmes qui ont récemment affaibli son parti, tant sur le plan national qu’international. Une coalition de l’opposition en Turquie pourrait-elle le défier?
Les femmes kurdes ont été à la fois actrices et enjeux du conflit contre Daech. À quel prix? (photos issues du compte flickr du mouvement de guérilla kurde). Kurdish YPG Fighters/Flickr

Quel avenir pour les femmes kurdes d’Irak et de Syrie ?

La fin du projet d’autonomie kurde emportera-t-elle avec elle l’avenir des femmes kurdes, à la fois actrices et enjeux médiatiques de la géopolitique syro-irakienne ?
Tableau de Jean-Baptiste Huysmans représentant le chef algérien l'émir Abd-el-Kader, protégeant les chrétiens à Damas en 1860, lors des massacres commis par les Druzes. Gros et Delettrez, catalogue de vente publique Orientalisme et Art islamique,/Wikimedia

Les minorités musulmanes et issues de l’islam : histoire d’une non-reconnaissance

Le sort des minorités musulmanes ou issues de l’islam ajoute une source de conflits à celui généré par des États à la légitimité souvent fragile, notamment en ce qui concerne les États arabes.
Évacuation de la Ghouta, dans les faubourgs de Damas, le 3 avril 2018. Louai Beshara/AFP

Syrie : penser après Homs, Alep, Idlib, la Ghouta…

La faculté qui est désormais donnée d’accomplir le crime en le donnant à voir de manière immédiate, comme en Syrie depuis 2011, corrompt notre faculté de penser.
Photo du 20 octobre 2017: des membres des Forces démocratiques syriennes traversent Raqqa après une offensive victorieuse contre Daech menée par les combattants kurdes. Bulent Kilic/AFP

Quel avenir pour les Forces démocratiques syriennes ?

Que reste-t-il des forces démocratiques syriennes ? Alors que les forces turques sont entrées à Afrin, enclave kurde au nord de la Syrie, un dialogue entre les forces kurdes opposées à Assad et Daech, et la coalition internationale est-il encore possible?
Déjeuner de travail à l'Elysée pour Nicolas Sarkozy, son épouse Carla Bruni-Sarkozy, le conseiller Claude Gueant et le président syrien Bachar el-Assad (à gauche) et son épouse Asma le 9 décembre 2010. Franck Fife/AFP

Les apprentis-sorciers de la « realpolitik » au Moyen-Orient

Il manque aux apprentis sorciers de la « realpolitik » une dimension essentielle pour ancrer leur approche dans la réalité régionale : la prise en compte des peuples du Moyen-Orient et de leurs aspirations légitimes.
A la « nouvelle mosquée », à Istanbul, en 2011. Brian Jeffery Beggerly/Flickr

Les libertés religieuses en Turquie : où en est-on ?

Les libertés religieuses en Turquie contemporaine sont comprises quasi exclusivement comme des libertés des Turcs sunnites traditionnels, au détriment des minorités.
A Téhéran, lors des funérailles des attaques du 7 juin 2017. Atta Kenare / AFP

L’Iran sur le qui-vive face à la menace djihadiste

Pour Téhéran, le danger djihadiste est au cœur des prises de décision sécuritaires depuis plusieurs années. La République islamique mène sa propre « guerre contre le terrorisme » sur deux fronts.
Le Président turc, le 27 janvier 2017, à Ankara. Adem Altan / AFP

Turquie : vers un référendum constitutionnel décisif

Si le « oui » l’emporte en avril, Recep Tayyip Erdoğan verra aboutir un projet controversé qui conforte les pouvoirs qu’il a acquis après 15 ans de transformation de la société et de l’État turcs.
Le camp de Grande-Synthe (Nord) et ses baraques en bois installées par Médecins sans frontières. Nicolas Beaudoin/MSF

Avec les migrants de Grande-Synthe et leurs médecins

Dans beaucoup de camps de migrants, à Metz, à Paris, les conditions d’hygiène ne sont pas réunies. Pourtant le savoir-faire existe. Il est déjà appliqué dans cette commune du Nord. Reportage.
Le président Erdogan, à son arrivée au G20 en Chine le 4 septembre. Etienne Oliveau/AFP

Erdoğan, la guerre tous azimuts

Un temps affaibli politiquement, le président turc a lancé une offensive contre tout ce qui de près ou de loin risquerait de le menacer, aussi bien à l’extérieur de ses frontières qu’à l’intérieur.
Marche à Ankara, le 11 mars, en mémoire de Berkin Elvan, le plus jeune manifestant décédé lors de la répression par les forces de l'ordre du mouvement de protestations lancé en 2013 à Istanbul. Adem Altan/AFP

La démocratie en Turquie, victime collatérale des négociations avec l’UE

Alors que le gouvernement turc s’est lancé dans une répression tous azimuts face à toute forme de contestation ou de critique, l’Union européenne préfère détourner le regard.
La Tour Eiffel en tricolore, comme de nombreux monuments à travers le monde. Ludovic Marin/AFP

Contre Daech, l’introuvable coalition

Après le choc des attentats du 13 novembre, la France veut mobiliser tous azimuts ses partenaires pour intensifier la lutte contre Daech. Mais le succès de cette entreprise est hautement aléatoire.
Le président turc Erdogan mobilisant ses partisans contre le terrorisme à Strasbourg, le 4 octobre dernier. Vincent Kessler/Reuters

Erdogan, le pompier pyromane

Jadis quasi-intouchable, le président Erdogan est sur la sellette après l’attentat sanglant du 10 octobre dernier à Ankara. Notamment à cause de son double jeu avec Daech.

Kontributor teratas

Lebih banyak