Artikel-artikel mengenai terrorisme

Menampilkan 1 - 20 dari 193 artikel

A partir de la IIIe République, le projet colonial est constitutif de la construction nationale. Flickr/Affiche de l'exposition coloniale de 1931

« Dans la classe de l’homme blanc – L’enseignement du fait colonial en France »

L’histoire coloniale a toujours figuré dans le récit scolaire. Mais son enseignement a évolué depuis les années 1980, soulevant des débats révélateurs des tensions entre école et société.
Rare photo des talibans, prise lors d'un éphémère cessez-le-feu, le 16 juin 2018, à Jalalabad (Afghanistan). Noorullah Shirzada/AFP

Afghanistan : comment expliquer la résilience des talibans

La guerre dure depuis maintenant quarante ans en Afghanistan, et les talibans sont prêts à la prolonger. Une résilience qui s’explique aussi par les erreurs des Occidentaux.
Le Président Macron, le 2 juillet 2018, à Nouackchott (Mauritanie), en présence de ses homologues du G5 Sahel. Ludovic Marin/ AFP

La force conjointe du G5 Sahel, nouveau mythe de Sisyphe ?

La visite récente d’Emmanuel Macron sur le continent, bien que planifiée depuis plusieurs semaines, visait à sauver une force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) en grand péril.
Dans le port d'Hodeida, au Yémen, un combattant d'une brigade soutenue par l'Arabie saoudite pointe son fusil sur un poster à l'effigie du leader des Houtis. Saleh Al-Obeidi / AFP

Yémen : stratégie de l’urgence, l’urgence d’une stratégie

Il y a urgence humanitaire absolue à obtenir le plus rapidement possible un cessez-le-feu. Mais une conférence purement humanitaire, comme à Paris ce 27 juin, a peu de chance d’aboutir à un règlement.
Ghassan Salamé, le 29 mai 2018, lors de la Conférence de Paris sur la Libye. Etienne Laurent / POOL / AFP

Libye: la mission impossible de Ghassan Salamé

Il y a une erreur de méthode, adoptée par l’Onu pour sortir la Libye de la crise: il ne suffit pas d’organiser au plus vite des élections pour que tous les problèmes soient résolus.
À quel prix les dirigeants de Lafarge ont-ils maintenu l'activité de l'usine de Jalabiya, en Syrie ? Delil Souleiman/AFP

Financement du terrorisme : quelles responsabilités pour les actionnaires de Lafarge ?

Le cimentier Lafarge fait l'objet d'une enquête sur ses liens supposés en Syrie avec le groupe terroriste État islamique. Que savaient les actionnaires ? Peuvent-ils être poursuivis par la justice ?
Hani al Monsouri, porte-parole du groupe Ansar al-Sharia lors d'une conférence de presse à Benghazi (septembre 2012, Libye) . AFP PHOTO/ABDULLAH DOMA

Les djihadistes et les révoltes arabes : l’expérience inaboutie d’Ansar al-Sharia

Le salafisme djihadiste tel qu’incarné par le mouvement Ansar Al-Sharia, peu avant la création de Daech, a échoué à fédérer les populations musulmanes autour d’une même idéologie.
Veillée le 15 mai à Jakarta après la série d'attaques terroristes ayant frappé le pays. Les citoyens réclament une loi-antiterroriste. Bay Ismoyo/AFP

Indonésie : attentats-suicides en famille au nom du djihad

Les attentats terroristes menés par des familles avec enfants en Indonésie soulignent la place du noyau familial, terreau fertile de la radicalisation.
A Hernani, le 5 mai 2018. Ander Gillenea / AFP

Comment ETA a perdu la guerre en Espagne

Si la violence s’efface durablement au Pays basque, la « question basque » demeure dans un État réfractaire aux identitarismes militants.
17 avril 1927-Glacier National Park: groupe de musique du Cowboys Coyote Quartet. Tullio Saba/Flickr

La « crise » de la masculinité ou la revanche du mâle

La notion de « crise de la masculinité » brouille la compréhension de phénomènes sociaux complexes et réaffirme une division radicale de l’humanité entre le masculin et le féminin.
Made in France : quatre hommes préparent un attentat. Le film, qui devait sortir au moment des attaques de novembre 2015 n'a été finalement diffusé qu'en VOD. Emmanuelle Jacobson-Roques/Pretty Pictures

Quand le cinéma cherche à s’opposer à Daech

Le cinéma français s’est emparé de la terreur comme objet de recherche, cherchant à lui donner du sens, mais se heurte parfois à la réalité politique du combat terroriste.
Cérémonie, le 29 mars 2018, en hommage à l'une des victimes de l'attaque de Trèbes (Aude), en présence du premier ministre Édouard Philippe. Eric Cabanis/AFP

Terrorisme : les trois impensés du débat sur les « fichés S »

Interner ou expulser les « fichiers S » est un non-sens policier et un abus de pouvoir administratif, doublé d’une illusion sur la nature du terrorisme et sur les objectifs de la lutte antiterroriste.

Kontributor teratas

Lebih banyak