Artikel-artikel mengenai terrorisme

Menampilkan 181 - 200 dari 219 artikel

Un an après Charlie, place de la République, à Paris. Eric Feferberg/AFP

Sacrée laïcité!

Après les attentats de 2015, le débat sur la laïcité s’est déplacé de l’école sur le terrain des libertés et de la sécurité. Au risque d’en faire une arme de guerre.
Décimée par l'attaque du 7 janvier 2015, l'équipe survivante de « Charlie Hebdo » ne cède rien. Jacques Demarthon/AFP

Un an après Charlie, les Français en quête de renouveau

Un an après l’attaque contre « Charlie Hebdo », la France a plus que jamais besoin de nouvelles idées et de nouveaux dirigeants politiques pour sortir d’une crise politique qui dure.
Place de la République (Paris). Marche en hommage aux victimes des attentats le 11 janvier 2015. Sébastien Amiet/Flickr

Plaidoyer pour une Garde nationale républicaine

Dans un contexte sécuritaire des plus tendus, la création d’une Garde nationale associant étroitement civils et militaires permettrait de retisser des liens entre défense et nation.
Manifestation pour l'environnement, place de la République, à Paris, le 29 novembre 2015. François Guillot/AFP

L’écologisme est-il un terrorisme ?

Dans le cadre de l’état d’urgence instauré au lendemain des attentats du 13 novembre, des mesures spéciales ont été prises à l’encontre de militants écologistes. Au risque d’un amalgame dangereux.
Dimanche 15 novembre 2015, au carrefour des rues Bichat et Alibert à Paris. Jean-François Gornet / Flickr

Après les attentats, « la honte d’être un homme »

Réaction après les attentats autour de l’idée de la « honte d’être un homme » Réflexions sur les réactions subjectives que l’on peut possiblement éprouver suite aux attentats.
Un soldat français aux côtés des forces de sécurité maliennes à l'intérieur de l'hôtel Radisson, à Bamako. Habibou Kouyate / AFP

L’impasse du contre-terrorisme au Sahel

Depuis trois ans, l'armée française traque les djihadistes dans le Sahel, lesquels étendent leur influence plus au sud. Une réalité qui souligne l'inanité d'une approche purement militaire.
Des policiers à Saint-Denis, le 18 novembre. Kenzo Tribouillard / AFP

Les failles du renseignement français, ou le syndrome Shadok

Peut-on renforcer les moyens des services de renseignement sans poser la question de leur utilisation à bon escient ? Le temps du renseignement et de la guerre n’est pas celui des politiques.
Mary Robinson, championne de la justice climatique. James Akena/Reuters

Mary Robinson : « Changement climatique et radicalisation seront vraisemblablement de plus en plus liés »

L’envoyée spéciale pour le changement climatique de l’ONU et ancienne présidente de l’Irlande répond aux questions de six experts de The Conversation sur les négociations en cours à la COP21.
Œuvre de Ben, rue de Bellevile à Paris. Jeanne Menj/Flickr

Les attentats et le piège des mots

Les attentats de Paris ont propulsé dans notre vocabulaire des mots forts qui nous paraissent souvent inadéquats : guerre, kamikaze, djihadisme ou Daech. D’où vient ce malaise ?
Un Rafale sur le porte-avions Charles-de-Gaulle, qui participe aux opérations contre Daech. Anne-Christine Poujoulat/AFP

Contenir Daech, à défaut de l’écraser ?

Au lieu de chercher son anéantissement, il est nécessaire de penser la lutte contre Daech de manière à le ramener à un niveau politiquement acceptable de menace.
Des membres de l'Etat islamique paradent dans les rues de Raqqa, en juin 2014. Reuters

Al-Qaida en a rêvé, Daech l’a fait 

Une compétition mortifère et lourde de menaces oppose Al-Qaida et Daech. Le premier a rapidement versé dans le terrorisme global, tandis que Daech cherche en priorité à restaurer le califat.
Tom Cruise (ici dans « Minority Report ») officie dans une unité de police chargée d'empêcher l'exécution de crimes. Dreamworks/DR

Et s’il était possible de prédire les attentats ?

Comment prévenir les actes terroristes ? Aux États-Unis, des programmes de recherches basés sur l’idée de prédiction sont menés. Au risque de désigner des « coupables par anticipation ».
Jawad B. assure tout ignorer des projets de ceux a qui il a prêté son appartement de Saint Denis. Capture d'écran BFM TV

La possibilité d’une issue

Comment le logeur des terroristes à Saint-Denis a fait le buzz et comment on aime juger ceux qui sont déjà condamnés par les médias. Vous avez dit « égalité devant la justice » ?
Dans le métro parisien. Eisabeth.Skene/Flickr

« Ça pourrait être n’importe qui »

Le mot d’ordre de Daech n’a pas de sens (sinon justement la destruction du sens). Sa violence sème le doute et le soupçon. L’impossibilité théorique doit laisser place à une pratique créatrice.
La plupart des réfugiés syriens sont des familles, plutôt éduquées, qui tentent de refaire leur vie en Europe. Robert Atanasovski/AFP

Quel lien entre les attentats et l’accueil des réfugiés ?

Les terroristes liés à Daech se glissent-ils dans les cohortes de migrants qui affluent en Europe ? De possibles manipulations autour des attentats de Paris ne doivent pas rejaillir sur les réfugiés.
Manifestation étudiante au Mans pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. Jean-François Monier/AFP

L’université debout face aux attentats

À travers le hashtag #universitédebout, les enseignants et les étudiants se sont unis contre la barbarie des terroristes qui s’en sont pris majoritairement aux jeunes.

Kontributor teratas

Lebih banyak