Artikel-artikel mengenai Turquie

Menampilkan 1 - 20 dari 51 artikel

A Rio, le 28 octobre 2018, un partisan du nouveau président Jair Bolsonaro brandit un cercueil symbolique du Parti des Travailleurs. Mauro Pimentel/ AFP

Quand les gauches s’effondrent…

La gauche est en perdition, si l’on en juge par les scores électoraux. Le phénomène est mondial, mais cela ne veut pas dire qu’il revête partout le même sens, ou les mêmes formes.
Le tracé du gazoduc Turkish Stream qui doit relier la Turquie à la Russie via la mer Noire. DR

Ankara-Téhéran-Moscou, axe énergétique et géopolitique

Carrefour d’oléoducs et de gazoducs, la Turquie, dont la dépendance énergétique à l’égard de l’Iran et de la Russie va croissant, s’oriente vers une alliance géopolitique avec ses grands voisins.
Le président turc Recep Tayyip Erdoğan pourrait-il connaître sa première défaite aux élections de juin? Pixabay/geralt

L’opposition turque peut-elle s’unir et faire obstacle à Erdoğan ?

Erdoğan doit faire face à plusieurs problèmes qui ont récemment affaibli son parti, tant sur le plan national qu’international. Une coalition de l’opposition en Turquie pourrait-elle le défier?
Tableau de Jean-Baptiste Huysmans représentant le chef algérien l'émir Abd-el-Kader, protégeant les chrétiens à Damas en 1860, lors des massacres commis par les Druzes. Gros et Delettrez, catalogue de vente publique Orientalisme et Art islamique,/Wikimedia

Les minorités musulmanes et issues de l’islam : histoire d’une non-reconnaissance

Le sort des minorités musulmanes ou issues de l’islam ajoute une source de conflits à celui généré par des États à la légitimité souvent fragile, notamment en ce qui concerne les États arabes.
Un soldat syrien sur le site de l'une des cibles des frappes occidentales, près de Damas, le 14 avril 2018. Louai Beshara/AFP

Syrie : la couleur de la ligne rouge

Il faut imaginer des pistes pour l’après-Bachar, renouer le dialogue avec Moscou comme Téhéran, incontournables en Syrie, ou assumer le risque d’un engrenage possible engagé par Donald Trump.
Évacuation de la Ghouta, dans les faubourgs de Damas, le 3 avril 2018. Louai Beshara/AFP

Syrie : penser après Homs, Alep, Idlib, la Ghouta…

La faculté qui est désormais donnée d’accomplir le crime en le donnant à voir de manière immédiate, comme en Syrie depuis 2011, corrompt notre faculté de penser.
Photo du 20 octobre 2017: des membres des Forces démocratiques syriennes traversent Raqqa après une offensive victorieuse contre Daech menée par les combattants kurdes. Bulent Kilic/AFP

Quel avenir pour les Forces démocratiques syriennes ?

Que reste-t-il des forces démocratiques syriennes ? Alors que les forces turques sont entrées à Afrin, enclave kurde au nord de la Syrie, un dialogue entre les forces kurdes opposées à Assad et Daech, et la coalition internationale est-il encore possible?
Manifestation à Ankara, en septembre 2016, contre les mesures de répression contre les Universités. ADEM ALTAN / AFP

Nous avons un devoir de solidarité à l’égard des universitaires et étudiants turcs pour la paix

Des milliers d’étudiants, de chercheurs et d’enseignants du supérieur, dont le seul tort fut de signer une pétition en ligne, sont aujourd’hui pris au piège d’une vaste prison au cœur de l’Europe.
A la « nouvelle mosquée », à Istanbul, en 2011. Brian Jeffery Beggerly/Flickr

Les libertés religieuses en Turquie : où en est-on ?

Les libertés religieuses en Turquie contemporaine sont comprises quasi exclusivement comme des libertés des Turcs sunnites traditionnels, au détriment des minorités.
Le président syrien Bachar El-Assad (à gauche) et le président turc, Recep Tayyip Edorgan (à droite), en juin 2010, à Istanbul. Osman Orsal/AFP

L'économie comme realpolitik : la Turquie, premier partenaire commercial de la Syrie

La Turquie, qui voulait renverser le président syrien, a de bonnes relations commerciales avec Damas. Elle est le premier exportateur vers la Syrie et parmi les premiers importateurs de biens syriens.

Kontributor teratas

Lebih banyak