École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Forte de 47 centres de recherche, dont 37 sont des unités mixtes avec le Centre national de la recherche scientifique, elle ne constitue pas pour autant un établissement de recherche de facture classique. Ordonnée à la formation à la recherche par la recherche, elle organise son activité autour du maillage de ses séminaires de recherche d'une part, de ses programmes de recherche d'autre part, de ses activités éditoriales enfin, en privilégiant l'interdisciplinarité et en favorisant la transversalisation des questionnements et des méthodes. Cette conception de la recherche en sciences sociales conduit l'EHESS à donner une place toute particulière en son sein aux aires culturelles, et à promouvoir activement la pratique de l'interlocution entre les sciences sociales et les autres sciences (les sciences du vivant, notamment) d'une part, entre les sciences sociales et les activités de création (littéraire ou artistique) d'autre part.

Avec 300 enseignants-chercheurs, 500 chercheurs présents dans ses centres de recherche, 450 ingénieurs et techniciens, 3 000 étudiants inscrits, et un budget consolidé de 40 millions d'euros, l'EHESS est également une institution à forte vocation internationale : entretenant des liens conventionnels avec une vaste constellation d'universités à travers le monde, elle accueille chaque année 150 professeurs étrangers invités, et la moitié de ses étudiants vient d'au-delà des frontières nationales. Sa capacité d'accueil et d'encadrement doctoral et post-doctoral, et le nombre de ses chercheurs publiants la désignent comme l'un des principaux pôles de la recherche en sciences sociales en Europe.

Links

Displaying 41 - 60 of 113 articles

La crise des médias traditionnels oblige à l'inventivité. Jesus/Pixel

Tout risquer pour un média ?

L’avenir oblige à se départir de stratégies de rejet du risque qui animaient les services de développement pour engager les paris éditoriaux, les seuls à permettre de trouver les formules de demain.
Anne Hidalgo, la maire de Paris, et le président Macron, le 14 mai 2017. Eric Piermont/AFP

Grand Paris : la confirmation Macron

Emmanuel Macron veut parachever une volonté ancienne de voir Paris s’étendre un peu plus. Loin d’être une révolution, il s’agit ici d’une confirmation.
The daily newspaper ‘Arman’ bore a picture of US President Donald Trump with a headline which reads “Isolation of Mr. Goof”, on October 14, 2017. AFP

Donald Trump, a new advocate for Iranian nationalism and Islamist hardliners

The Trump administration's change of US policy toward Iran has reinforced hardliners' ambitions and nationalistic feelings, complicating an already difficult situation in the region.
Banderole : « À bas les soviets ! » Affiche caricaturant les quatre symboles des ennemis de la révolution (le militaire de l'ancien régime, le bourgeois, le religieux et le paysan riche), Dimitri Moor, « Qui est contre les soviets », 1919. BDCI, 'Et 1917 devient révolution...'

Comment comprendre la révolution de 1917 aujourd’hui ?

La révolution russe reste, un siècle plus tard, un moment de crispation difficile à analyser. Une exposition en France revient sur ce moment clef devenu modèle adulé ou rejeté dans le monde.
Le 14 octobre 2017, un homme lit la presse iranienne au lendemain du discours de Trump sur l'Iran. STR / AFP

Donald Trump, meilleur artisan de la montée du nationalisme iranien

Le discours partial et biaisé du Président américain pourrait provoquer une régression en Iran vers un retour d’un anti‑américanisme primaire des premières années de la Révolution islamique.
De nombreux journalistes se sont rassemblés dans l'ashram de Gandhi et autour de sa statue, à Ahmedabad, le 2 octobre, jour de son anniversaire, afin de protester contre le traitement dont ils sont l'objet.

En Inde, contrôler la presse pour mieux contrôler la société

La société indienne vit une mutation politique inédite, où, au-delà des atteintes sur la liberté de la presse, certaines forces politiques dominantes cherchent à contrôler le citoyen.
Namibia’s first gay pride took place on July 29. Hildegard Titus/AFP

LGBT rights worldwide: where do we stand?

As Australia is debating same-sex marriage a major civil right it is hard not to observe regression of LGBT rights in various countries.
La première gay pride LGBT namibienne, dans les rues de Windhoek, le 29 juillet dernier. Hildegard Titus/AFP

Condition des LGBT à l’échelle mondiale : où en sommes-nous ?

L’accueil récent des réfugiés homosexuels tchétchènes en France et dans d’autres pays démocratiques doit nous ouvrir les yeux sur la condition des LGBT à l’échelle mondiale.
Daria Nepriakhina

Para perempuan yang tidak tahu mereka autis

Autisme mengemuka dalam bentuk yang berbeda-beda. Gejalanya kerap tidak terlalu tampak pada perempuan dibanding laki-laki, sehingga banyak perempuan tidak terdiagnosis.
Un détail de la pochette du dernier album de Tinariwen. Tinariwen

Routes mondialisées d’une musique touarègue

L’œuvre de Tinariwen, aujourd’hui mondialement acclamée, ne peut être dissociée des conflits qui se succèdent dans le désert malien depuis la décolonisation.
L'âme quittant le corps, par William Blake (1805) Tate

À la recherche de nos vies antérieures

Si la régression mémorielle connaît un succès renouvelé, les questions qu’elle pose sont anciennes.
Des élèves du collège Robert Desnos. Joel Saget/AFP

Égalité des chances : pour qui ?

En matière d’égalité des chances, le gouvernement Macron s’inspire des théories du philosophe américain John Rawls. Mais de quelle égalité des chances parle-t-on ?

Research and Expert Database

Authors

More Authors