Inserm

Inserm, La science pour la santé

  • Améliorer la santé humaine L'Inserm est le seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine. Sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche, l’Inserm dispose d’un budget de 998 millions d’euros et réunit 15 000 chercheurs, ingénieurs et techniciens, avec un objectif commun : améliorer la santé de tous par le progrès des connaissances sur le vivant et sur les maladies, l’innovation dans les traitements, la recherche en santé publique.

  • Offrir une capacité de recherche de premier plan L’Inserm compte plus de 350 structures de recherche, réparties sur l’ensemble du territoire français et à l'étranger. Elles sont accompagnées par 13 délégations régionales pour une gestion de proximité. L'animation scientifique des grands champs de recherche biomédicale et en santé est assurée par les 9 instituts thématiques de l'Inserm.

  • Produire de l’excellence L’Inserm est au 1er rang européen des institutions académiques de recherche dans le domaine biomédical, avec près de 12 000 publications par an, et au 2e rang mondial derrière les National Institutes of Health (NIH) intra-muros.

Links

Displaying 21 - 40 of 71 articles

La paralysie cérébrale est le premier handicap moteur de. l’enfant. Ces dernières années, les thérapies intensives ont montré leur efficacité. Shutterstock

Handicap de l’enfant : la recherche en effervescence

En France plus de 100 000 enfants âgés de 0 à 6 ans sont atteints de handicaps. Aperçu de l’état de la recherche, alors que s’ouvre la 31ᵉ conférence de l’Académie européenne du handicap de l’enfant.
La cancérogénicité du chlordécone chez l'Homme n'est plus à démonter scientifiquement, contrairement à ce que laissent penser les déclarations du chef de l'État, ici en visite à Saint-Pierre, en Martinique. Thomas SAMSON / AFP / POOL

Chlordécone et cancer : à qui profite le doute ?

Pour les scientifiques, le caractère cancérigène du chlordécone ne fait aujourd’hui plus de doute. Au sommet de l’État, on semble moins convaincu. Réel malentendu, ou vraie volonté de semer le doute ?
Crâne. Photo by jesse orrico on Unsplash

Nos cerveaux resteront-ils humains ?

Le cerveau humain est le résultat de millénaires d’évolution biologique qui ont permis l’émergence de la pensée. Le considérer comme une machine est une erreur grave.
Micrographie électronique à balayage de virus de l'immunodéficience humaine (VIH), en jaune, à la surface d'un lymphocyte T, en bleu (fausses couleurs). NIAID

Vaccin anti-VIH : bientôt le bout du tunnel

35 ans après la découverte du VIH, la mise au point d’un vaccin reste pour un grand nombre de chercheurs et de médecins une priorité de recherche. Les derniers résultats sont encourageants.
Objectif : lever la zone d'ombre sur les déficiences intellectuelles. Gift Habeshaw / Unsplash

Déficiences intellectuelles : quand la génétique s’en mêle

La recherche génétique sur ces troubles du développement cérébral qui concernent environ 2 % de la population générale met en lumière des défauts convergeant vers les synapses neuronales.
Les auteurs partagent leur passion pour The Conversation France.

Pourquoi j’écris pour The Conversation France (2)

Dans un deuxième volet de contributions, nos auteurs expliquent pourquoi ils et elles écrivent pour The Conversation France.
Ils et elles écrivent pour notre media et disent pourquoi.

Pourquoi j’écris pour The Conversation France (1)

Paroles de chercheurs et d'universitaires qui veulent tous partager leur savoir avec The Conversation.
Les températures pourraient atteindre les 40°C à Lyon cette semaine. Shutterstock

Comment la canicule affecte notre santé

La vague de chaleur qui frappe le pays en rappelle une autre : en 2003, une canicule faisait prendre durement conscience des risques de la chaleur pour la santé. Où en est-on seize ans plus tard ?
À Lyon. P.Desmazes/AFP

Air toxique : un cocktail de molécules encore largement méconnu

En aval de la pollution directement émise dans l’atmosphère, se développe celle que l’on appelle « secondaire ». Résultat de réactions chimiques multiples, elle est très complexe à appréhender.
Des traitements expérimentaux sont envisagés pour faire face à la nouvelle épidémie d'Ebola qui s'est déclarée en République démocratique du Congo. Un vaccin lui aussi expérimental est déjà en cours d'administration. Shutterstock

Face à l’épidémie d’Ebola, la question des traitements expérimentaux

La République démocratique du Congo connaît une nouvelle épidémie causée par le virus Ebola. L’urgence de la situation a poussé l’OMS à proposer des médicaments non homologués.

Research and Expert Database

Authors

More Authors