Université Libre de Bruxelles

Université multiculturelle, avec plus d'un tiers d'étudiants et de chercheurs étrangers, l'Université libre de Bruxelles a fait de l'international une réalité quotidienne à l'image de Bruxelles, ville cosmopolite par excellence. Sa dynamique en matière d'ouverture à l'Europe et au monde se traduit par de nombreux accords, collaborations et partenariats privilégiés avec quelques-unes des meilleures universités du monde.

Quatre Prix Nobel scientifiques, une Médaille Fields, trois Prix Wolf et deux Prix Marie-Curie, parmi ses chercheurs et anciens étudiants, sont autant de preuves de la longue tradition d'excellence de l'Université. Fortement impliquée dans l'Espace européen de la recherche, l'ULB participe à près de 130 projets financés par le 7e Programme-Cadre Européen. Ces dernières années, elle a obtenu sept Starting Grants de l'European Research Council (ERC) pour financer des recherches en médecine, économie, mathématiques et sciences politiques, ainsi que deux Advanced Grant en Intelligence artificielle. Son Institut d'Études européennes est par ailleurs reconnu Pôle de recherche européen Jean Monnet pour ses travaux sur l'intégration européenne.

Avec ses douze facultés, deux écoles et un institut, l'ULB couvre toutes les disciplines en associant très étroitement enseignement et recherche. Elle organise près de 40 programmes de 1er cycle (BA), 250 Masters et 3 Erasmus Mundus (2e cycle), et participe à 20 Ecoles doctorales où près de 1700 doctorats sont en cours. Soucieuse d'apporter à ses étudiants une solide formation de base, un esprit critique et le goût de la recherche, l'Université rencontre aussi les besoins de nouveaux publics.

Université francophone, l'Université libre de Bruxelles dispense l'essentiel de ses enseignements en français mais propose également une offre croissante de Masters partiellement ou entièrement en anglais. Afin d'améliorer les connaissances linguistiques des étudiants internationaux, l'Université offre un large éventail de cours de français, avant la rentrée et durant l'année académique.

Très attachée à offrir à chacun l'occasion de poursuivre des études supérieures, l'ULB a eu à cœur de développer divers types d'aides à l'intention des étudiants: soutien financier, psychologique, guidance, cours de perfectionnement en langue française, etc. L'ULB est impliquée, depuis sa fondation en 1834, dans le combat sans cesse renouvelé pour la pensée critique et la liberté, qu'il concerne l'opposition aux dictatures ou aux autres dérives nationalistes, l'égalité des chances et bien d'autres enjeux sociétaux. Fondée sur le principe du libre examen qui postule l'indépendance de la raison et le rejet de tout dogme, l'Université est restée fidèle à ses idéaux originels: une institution libre de toute tutelle, engagée dans la défense des valeurs démocratiques et humanistes.

Links

Displaying 1 - 20 of 64 articles

L'homosexualité est un sujet tabou à Haïti, une partie de la population y voit une menace morale et démographique. Un obstacle à une lutte efficace contre le VIH. Zach Vessels/Unsplash

En Haïti, la chasse aux homosexuels et victimes du VIH continue

À Haïti les personnes infectées par le VIH, et particulièrement les minorités sexuelles, sont victimes d’un ostracisme considérable qui empêche l’accès aux soins.
Le premier ministre hongrois Viktor Orban à son arrivée pour un sommet des chefs de gouvernement à Bruxelles, le 28 mai 2019. John Thys / AFP

En Hongrie, Viktor Orban prophète contesté en son pays

Sans grande surprise, Viktor Orban est le grand gagnant des élections européennes de mai 2019. Mais l’opposition progresse à Budapest et dans plusieurs régions du pauy.
A Milan, le 18 mai 2019. Un Matteo Salvini moins sûr de lui qu'il n'y paraît. Miguel Medina / AFP

En Italie, Matteo Salvini pour la première fois sur la défensive

Au lieu de servir de marchepied vers son hégémonie politique en Italie, cette élection européenne pourrait bien marquer l’amorce d’un nouveau cycle, moins pour le dirigeant de la Ligue.
«Soutenez le programme de Viktor Orban: stop à l'immigration!»: une affiche dans la ville de Csorna (à l'ouest de Budapest), le 25 avril 2019. Attila Kisbenedek/AFP

En Hongrie, on peut critiquer l’UE à volonté, mais pas le gouvernement de Viktor Orban

Le Fidesz s’annonce comme le grand gagnant de ces élections européennes en Hongrie face à une opposition faible et fragmentée et à une presse dont l’indépendance est menacée ou restreinte.
Viellir regagne lentement une image « positive » Tiago muraro/unsplash

Pourquoi étudier les vieillesses dans leur diversité ?

La question du vieillissement des populations n’est plus aussi alarmiste qu’avant mais continue de questionner la responsabilisation des individus dans leur propre parcours de vieillissement.
Le Président Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Macron accueillis par l'évêque Helmut Dieser à la cathédrale d'Aachen, le 10 mai 2018, avant la remise du prix Charlemagne. Ludovic Marin/AFP

Élections européennes : le facteur religieux, un élément secondaire, vraiment ?

Si la référence religieuse ne fait plus l’élection, elle devient un marqueur symbolique pour exprimer une identité, une mémoire ou des valeurs.
Le premier ministre Pedro Sanchez (à gauche) accueillant le dirigeant de Ciudadanos Albert Rivera au Palais de La Moncloa à Madrid, le 7 mai 2019. Gabriel Bouys / AFP

Le « moment populiste » en Espagne est passé

La fluidité des allégeances politiques provoquée par la crise en Espagne se tarit, et l’on revient à une logique gauche-droite plus classique.
L'empereur du Japon Naruhito avec l'impératrice Masako à la première apparition publique le 4 mai 2019. Behrouz Mehri/AFP

Japon : un nouvel empereur face au poids des traditions

L'empereur Akihito et l'impératrice Michiko ont mis fin à trois décennies passées comme « symbole de l'État et de l'unité du peuple ». Une abdication inédite, mais les traditions demeurent fortes.
Le secrétaire d'Etat Laurent Nunez, et le ministre de la Culture, Franck Riester, le 16 avril 2019. Ludovic Marin / AFP

Médiatiser l’apocalypse  : retour critique sur la couverture de l’incendie de Notre-Dame de Paris

«  L'édition spéciale  » est l'abandon du journalisme : un moment intense, où l'absence de conflit produit la diffusion d'un discours non contradictoire, permettant la construction du roman national.
Figures 4 : Summer School AHA, « Paroles sensibles et paysages sonores », 2017.

Pourquoi faut-il débrider et hybrider les sciences sociales ?

Pour le collectif AHA (Atelier d’hybridations anthropologiques), les chercheurs en sciences sociales gagnent à renouveler la forme de leurs travaux en les nourrissant de pratiques alternatives.
Malgré les crises à répétition, les projets de changement de gouvernance de la zone euro restent dans les limbes. Philippe Huguen / AFP

Une zone euro plus sociale et plus démocratique ? Les citoyens attendent toujours

Ce dont l’Europe meurt depuis 20 ans, c’est de l’immobilisme des progressistes autoproclamés qui, tout en clamant être les « bons Européens », sont surtout les défenseurs d’un statu quo intenable.
Statues du palais royal d'Abomey que le président français Emmanuel Macron a décidé récemment de restituer au Bénin. Elles font partie d'un lot de 26 œuvres qui devraient être restituées à la suite des réclamations répétées du gouvernement du Bénin et du rapport Bénédicte Savoy-Felwine Sarr. Flickr / Jean-Pierre Dalbéra

Esclavage et (dé)colonisation muséale : comment dépassionner le débat ?

La nature caricaturale de ce débat ne peut que déboucher sur des incompréhensions, des frustrations et in fine, un échec dont personne ne sortira gagnant.
Xi Jinping et Abdel Fattah Al-Sissi lors du Forum Chine-Afrique, à Pékin, le 3 septembre 2018. Andy Wong / AFP

La Chine et l’Égypte, un « partenariat stratégique intégral » en pleine expansion

Le rapprochement sino-égyptien est le signe d’intérêts économiques croisés bien entendus, mais aussi l’expression de convergences en faveur d’un ordre international « parallèle ».
Matteo Salvini en 2018. Wikipedia / Presidenza della Repubblica

2018 en revue : janvier, racisme décomplexé en Europe

A travers diverses déclarations qui ont marqué l'année 2018, analyse des discours racistes sur les réfugiés, les migrants et leur impact sociétal.

Research and Expert Database

Authors

More Authors