Université Paris II Panthéon-Assas

L'Université Panthéon-Assas est l'héritière de l'ancienne Faculté de droit et de sciences économiques de Paris, composante de la Sorbonne, installée au cœur du quartier latin depuis le XIIIᵉ siècle. Le siège principal de l'Université est installé place du Panthéon, dans le Vᵉ arrondissement de Paris. Construit en 1770, le bâtiment destiné à la Faculté de droit s'inscrit dans le projet d'urbanisme des abords du Panthéon, alors église Sainte-Geneviève, confié à Soufflot.

L'Université Panthéon-Assas rassemble 2 048 enseignants, dont 174 professeurs et 19 086 étudiants dont 14 847 en droit. Elle regroupe 5 écoles doctorales, 24 centres de recherche, 2 fédérations de recherche, 254 enseignants-chercheurs et 1 000 doctorants.

Links

Displaying 1 - 20 of 67 articles

François Fillon (ici le 23 avril), éliminé au premier tour, contrairement aux « prédictions » de Filteris. Christophe Archambault/AFP

« Mieux que les sondages », ou les menues escroqueries intellectuelles de Filteris

Afin de sauver le candidat Fillon, les sondages d’intention de vote ont été dénigrés et de pseudo métriques ont été artificiellement valorisées pour faire advenir une réalité que le scrutin a démentie.
Emmanuel Macron (ici à Garches, le 25 avril), est arrivé en tête au premier tour. Comme le prédisaient les sondages. Philippe Wojazer/AFP

Pour une critique de la critique des sondages

Le procès fait aux sondages est un mélange détonnant d’arguments fondés, de fantasmes, de mauvaise foi crasse et d’ignorance de la réalité du travail des sondeurs.
Emmanuel Macron was the winner of the first round of the French presidental election. Eric Feferberg/AFP

French election: how the vote came to be so split

The first round of the presidential election has left French citizens and politicians divided – and the top candidates' four-way split doesn't favour governance of the country.
Emmanuel Macron, sorti en tête au soir du premier tour de l'élection présidentielle. Eric Feferberg/AFP

Une France pliée en quatre mais qui ne fait pas rire

Notre système politique sort du premier tour éreinté et profondément divisé. Les positions combinées de chacun face à quatre clivages expliquent le vote mais ne favoriseront pas la gouvernance du pays.
Le siège de la « Federal Reserve » à Washington. Tim Evanson / Flickr

Hausse des taux de la Fed : quelles conséquences ?

Comment interpréter cette action de la Réserve fédérale des États-Unis ? Quelles conséquences peut-on envisager pour l’Europe et pour notre quotidien ? Explications.
Lundi 10 avril, début de la campagne officielle, ici à Strasbourg. Frederick Florin/AFP

Sondages d’intention de vote : donnez-nous les marges d’erreur !

Dans un contexte de forte incertitude électorale, les marges d’erreur des sondages rendent visibles tous les scénarios électoraux potentiels. Les médias devraient publier les résultats avec ces marges.
Donald Trump, le 6 avril 2017, annonçant les frappes américaines sur la Syrie. Jim Watson/AFP

Affaibli chez lui, Trump se campe en shérif à l’extérieur

Échecs à répétition sur le front intérieur, accusations de collusion avec la Russie, guerre des clans à la Maison Blanche : il était urgent pour le Président américain de réagir, et ce fut en Syrie.
Les cinq participants au débat inédit du 20 mars 2017 sur TF1. Patrick Kovarik/AFP

Les enseignements de cet inédit débat à cinq

Si quelques certitudes se font jour pour analyser ce débat inédit de premier tour, il n’ôtera pas tous les doutes des électeurs indécis.
Premier discours devant le Congrès pour Donald Trump, le 28 février 2017. Chip Somodevilla/AFP

Trump devant le Congrès : un examen de passage réussi

L’agenda proposé est clair et déterminé, le Président propose un changement fort pour le pays, il annonce la fin de l’Obamacare, le début de la dérégulation, une grande réforme des impôts.
Sur la base aérienne d'Andrews, dans le Maryland, le 17 février 2017. Nicholas Kamm/AFP

Trump, déjà un mois, et ce n’est que le début…

Celui qui avait promis de « nettoyer le marécage de Washington », d’être celui qui pourrait tout changer et s’opposer, seul contre tous, à la machine du pouvoir, fait désormais face à l’establishment.
Un collier en chaîne de bitcoins. BTC Keychain/Flickr

Que vaut vraiment le bitcoin ?

Alors que la valeur du bitcoin a atteint des sommets au début 2017, quelle peut-être l’utilité réelle de cette crypto monnaie ?
Lors de la conférence de presse du 11 janvier 2017. Timothy A. Clary / AFP

Trump et les médias : les hostilités sont ouvertes

Accusant la presse de le caricaturer et de le dénigrer, le nouveau président a décidé de ne plus donner de conférence de presse régulière, préférant utiliser un média social, Twitter.
A Berlin, le 10 janvier 2017. Soeren Stache/DPA/AFP

Macron candidat de la protestation, si, si…

Quand on regarde ce qui s’est passé aux États-Unis, on est en droit de se demander si on n’assiste pas, en France, à une certaine redite, avec des personnalités et dans un contexte très différents.

Research and Expert Database

Authors

More Authors