Université Paris II Panthéon-Assas

L'Université Panthéon-Assas est l'héritière de l'ancienne Faculté de droit et de sciences économiques de Paris, composante de la Sorbonne, installée au cœur du quartier latin depuis le XIIIᵉ siècle. Le siège principal de l'Université est installé place du Panthéon, dans le Vᵉ arrondissement de Paris. Construit en 1770, le bâtiment destiné à la Faculté de droit s'inscrit dans le projet d'urbanisme des abords du Panthéon, alors église Sainte-Geneviève, confié à Soufflot.

L'Université Panthéon-Assas rassemble 2 048 enseignants, dont 174 professeurs et 19 086 étudiants dont 14 847 en droit. Elle regroupe 5 écoles doctorales, 24 centres de recherche, 2 fédérations de recherche, 254 enseignants-chercheurs et 1 000 doctorants.

Links

Displaying 1 - 20 of 78 articles

Pourquoi soutenir The Conversation France ? The Conversation France

Faire vivre notre beau projet !

Si vous voulez accompagner le développement d’un média indépendant qui se bat contre les fausses informations, si vous préférez un média alternatif aux « faits alternatifs », soutenez-nous.
Le siège de la Cour suprêmeà Washington (mars 2017). Phil Roeder/Flickr

Donald Trump et les décrets migratoires, victoire partielle

La cour a statué : responsable de la sécurité nationale, le président est en droit d’interdire l’entrée du territoire à certains ressortissants. Mais la Cour suprême a rejeté certaines dispositions.
James Comey, jeudi 8 juin, devant la Commission d'enquête du Sénat. Mandel Ngan/AFP

Affaire du FBI : Donald Trump a encore gagné

Il n’y a pour le moment aucune chance de destituer Trump, et chaque attaque contre lui renforce la détermination et la confiance de la part de ses soutiens.
Richard Nixon, le 9 août 1974, jour de ses adieux en tant que Président. Marion Doss/Flickr

Donald Trump et le spectre de l’« impeachment »

Il ne s’agit que de la première étape dans un processus prévu par la Constitution pour démettre un officiel, y compris le président des, un parlementaire, un haut-fonctionnaire ou un juge fédéral.
Scène de convivialité entre Donald Trump, le chef de la diplomatie russe et l'ambassadeur de Moscou à Washington. Russian Foreign Ministry/AFP

Maison Blanche : après la crise, le chaos

Le président américain est accusé d’avoir fourni des « informations hautement classifiées » à l’ennemi de toujours, les Russes. Loin de démentir, Donald Trump assume.
James Comey, le désormais ex-patron du FBI, le 3 mai dernier lors d'une audition du Congrès. Jim Watson/AFP

Après le limogeage du patron du FBI, Washington en état de crise

Les démocrates, qui évoquent le Watergate, n’accepteront jamais que l’agence chargée de l’enquête sur les liens entre le Président et la Russie soit dirigée par un conservateur ou un proche de Trump.
François Fillon (ici le 23 avril), éliminé au premier tour, contrairement aux « prédictions » de Filteris. Christophe Archambault/AFP

« Mieux que les sondages », ou les menues escroqueries intellectuelles de Filteris

Afin de sauver le candidat Fillon, les sondages d’intention de vote ont été dénigrés et de pseudo métriques ont été artificiellement valorisées pour faire advenir une réalité que le scrutin a démentie.
Emmanuel Macron (ici à Garches, le 25 avril), est arrivé en tête au premier tour. Comme le prédisaient les sondages. Philippe Wojazer/AFP

Pour une critique de la critique des sondages

Le procès fait aux sondages est un mélange détonnant d’arguments fondés, de fantasmes, de mauvaise foi crasse et d’ignorance de la réalité du travail des sondeurs.
Emmanuel Macron was the winner of the first round of the French presidental election. Eric Feferberg/AFP

French election: how the vote came to be so split

The first round of the presidential election has left French citizens and politicians divided – and the top candidates' four-way split doesn't favour governance of the country.
Emmanuel Macron, sorti en tête au soir du premier tour de l'élection présidentielle. Eric Feferberg/AFP

Une France pliée en quatre mais qui ne fait pas rire

Notre système politique sort du premier tour éreinté et profondément divisé. Les positions combinées de chacun face à quatre clivages expliquent le vote mais ne favoriseront pas la gouvernance du pays.
Le siège de la « Federal Reserve » à Washington. Tim Evanson / Flickr

Hausse des taux de la Fed : quelles conséquences ?

Comment interpréter cette action de la Réserve fédérale des États-Unis ? Quelles conséquences peut-on envisager pour l’Europe et pour notre quotidien ? Explications.
Lundi 10 avril, début de la campagne officielle, ici à Strasbourg. Frederick Florin/AFP

Sondages d’intention de vote : donnez-nous les marges d’erreur !

Dans un contexte de forte incertitude électorale, les marges d’erreur des sondages rendent visibles tous les scénarios électoraux potentiels. Les médias devraient publier les résultats avec ces marges.
Donald Trump, le 6 avril 2017, annonçant les frappes américaines sur la Syrie. Jim Watson/AFP

Affaibli chez lui, Trump se campe en shérif à l’extérieur

Échecs à répétition sur le front intérieur, accusations de collusion avec la Russie, guerre des clans à la Maison Blanche : il était urgent pour le Président américain de réagir, et ce fut en Syrie.

Research and Expert Database

Authors

More Authors