Hip Hop Management

Le HCERES : conversation avec Évelyne Lande sur l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur

Conversation avec Evelyne Lande dans le studio de Xerfi Canal. Xerfi Canal

Qu’est-ce que le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES) et quelles sont ses principales missions ? Voici ce qu’on peut lire sur le site Internet de cette institution :

« Le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur est une autorité administrative indépendante. Pour l’exercice de ses missions, le Haut Conseil s’inspire des meilleures pratiques internationales. Il fonde son action, en ce qui concerne les critères d’évaluation, sur les principes d’objectivité, de transparence et d’égalité de traitement entre les structures examinées et, en ce qui concerne le choix des personnes chargées de l’évaluation, sur les principes d’expertise scientifique au meilleur niveau international, de neutralité et d’équilibre dans la représentation des thématiques et des opinions. Il veille à la prévention des conflits d’intérêts dans la constitution des comités d’experts chargés de conduire les évaluations. Il peut conduire directement des évaluations ou s’assurer de la qualité des évaluations réalisées par d’autres instances en validant les procédures retenues. Il met en mesure les structures et établissements qu’il évalue directement de présenter, à leur demande, des observations tout au long et à l’issue de la procédure d’évaluation. »

En raison de l’importance toujours croissante de la question de l’évaluation dans le monde académique en général, et dans l’actualité des universités en particulier, retour avec Évelyne Lande sur le bilan, les missions, les stratégies du HCERES aujourd’hui. Un sujet d’importance alors que les agences d’accréditation généralement privées sont fréquemment contestées quant aux idéologies sous-jacentes aux critères qu’elles utilisent ou aux dynamiques mimétiques qu’elles exacerbent. Mimétisme dont elles sont d’ailleurs parfois, comble de l’ironie, elles-mêmes les victimes. Autant de questions majeures donc, puisque si en matière d’éducation et de recherche… Comme de langage comptable ou de notation financière d’ailleurs… Si il y avait des critères objectifs et incontestables, ça se saurait.

Présentation d’Évelyne Lande

Évelyne Lande est professeur des universités en sciences de gestion, spécialisée en comptabilité publique. Elle a exercé pendant plusieurs années dans des cabinets comptables et est diplômée d’expertise-comptable. Après avoir été en poste au CNAM à Paris en tant que maître de conférences, elle rejoint en 1999 l’université de Rouen en tant que professeur puis en 2003 l’université de Poitiers. Elle a été directeur de l’IAE Poitiers de 2007 à 2017 et a animé la thématique Management Public et Société du laboratoire CEREGE de 2002 à 2015.

Elle fait partie du réseau Comparative International Governmental Accounting Research promouvant les recherches internationales sur l’audit et la comptabilité publique et est membre du conseil de surveillance du CNOCP (conseil de normalisation des comptes publics). Elle préside le jury national du DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et gestion) et est membre du jury national du DEC (diplôme d’expertise comptable).

L’interview d’Évelyne Lande

Give now and double the power of your support. Dollar for dollar doubled by NewsMatch.