Les meilleurs aliments pour atténuer les symptômes de l’arthrose

L'arthrose est une forme courante de rhumatisme. Alimentation et exercice peuvent soulager ses symptômes. Shutterstock

Il existe plus de 200 formes d’arthrite, et l’arthrose est la plus répandue d’entre elles : elle affecte plus de 20 % de la population. Malheureusement, il n’existe actuellement aucun traitement efficace ou médicaments spécifique pour traiter cette maladie handicapante qui rend les articulations douloureuses et raides. Certes, de nouvelles molécules sont dans les tuyaux de la recherche clinique, mais il faudra des années avant que ces médicaments ne soient testés en essais cliniques, puis approuvés par les autorités sanitaires.

De nombreuses personnes souffrant d’arthrose prennent une variété effarante de suppléments diététiques. Parmi eux, ceux qui rencontrent le plus de succès sont la glucosamine et la chondroïtine. Toutefois, leur efficacité n’a pas été démontrée scientifiquement.

Une bonne nouvelle toutefois : notre récente revue de littérature montre que combiner les bons aliments à la pratique modérée d’exercices physiques à faible impact (pour ne pas faire souffrir les articulations) peut être bénéfique pour les personnes touchées par l’arthrose.

Pour les patients souffrant d’arthrose et désireux de soulager leurs symptômes, perdre du poids et faire de l’exercice sont les deux premières choses à mettre en œuvre. La perte de poids réduit en effet la charge sur les articulations et diminue le niveau d’inflammation dans le corps, ce qui réduit la douleur arthritique. L’exercice aide à perdre du poids tout en renforçant les muscles, ce qui protège les articulations et leur permet de mieux fonctionner. Les personnes en surpoids ou obèses qui souffrent d’arthrose doivent donc trouver des programmes de perte de poids qui incluent aussi des exercices destinés à augmenter leur force musculaire et à améliorer leur mobilité.

Consommer des poissons gras

La consommation de certains aliments peut également aider à diminuer les symptômes des patients et à réduire leurs douleurs articulaires quotidiennes. Il a été prouvé que manger plus de poissons gras, tels que le saumon, le maquereau et les sardines, peut diminuer la douleur et améliorer la récupération fonctionnelle de personnes touchées par l’arthrite rhumatoïde, une autre forme d’arthrite. Ceci est dû aux acides gras oméga-3 à longue chaîne que contiennent ces aliments : ces molécules réduisent la quantité de substances inflammatoires produites par notre corps. La prise de 1,5 g de d’huile de poisson par jour, sous forme de complément alimentaire, peut également être utile.

Mais consommer uniquement des huiles de poisson ne suffit pas. Il est également important de réduire, sur le long terme, la consommation des viandes rouges grasses, et de remplacer les graisses animales saturées par des huiles végétales telles que l’huile d’olive et de colza.

Le meilleur remède. Shutterstock

Limiter le cholestérol

Les patients souffrant d’arthrose sont plus susceptibles d’avoir un taux de cholestérol sanguin élevé. Adopter un régime alimentaire qui diminue le cholestérol sanguin peut aider à lutter contre cette affection, tout en améliorant plus généralement la santé cardiovasculaire. Pour y parvenir, il faut réduire la quantité de graisses saturées dans l’alimentation et augmenter les quantités d’avoine et des autres fibres solubles.

Les autres façons de réduire le cholestérol sanguin consistent à manger chaque jour une portion de 30 g de noix, de 25 g de protéines de soja (sous forme de tofu, de lait de soja ou de fèves de soja), et de 2 g de substances appelées stanols et stérols. Ceux-ci se trouvent en petites quantités dans les végétaux, mais la manière la plus facile de se les procurer est de consommer des boissons enrichies, des pâtes à tartiner ou des yaourts dans lesquelles ces substances ont été ajoutées.

Prendre des antioxydants ?

L’arthrose résulte d’une inflammation des articulations dû à la présence dans le corps de quantités accrues de composés chimiques réactifs contenant de l’oxygène. Consommer davantage d’antioxydants, qui peuvent neutraliser ces produits chimiques, devrait donc permettre de mieux protéger les articulations.

Les vitamines A, C et E sont des antioxydants puissants, et il est important de s’assurer de s'en procurer les quantités requises, afin notamment de garder les tissus conjonctifs de l’organisme en bon état. Cependant, en ce qui concerne l’arthrose, les preuves que les antioxydants jouent un rôle bénéfique demeurent discutables.

La vitamine A est abondante dans les carottes, le chou frisé (kale) et la patate douce. Les fruits frais et les légumes verts sont riches en vitamine C, en particulier les agrumes, les poivrons rouges et verts et le cassis. Enfin, les noix et les graines sont une importante source de vitamine E, tout comme les huiles dérivées des graines de tournesol.

Certains résultats suggèrent en revanche qu’augmenter la consommation de sources de vitamine K, telles que le chou kale, les épinards, le brocoli et les choux de Bruxelles, est bénéfique pour les personnes souffrant d’arthrose.

On sait que la vitamine D, produite par le corps lorsqu’il est exposé à la lumière du soleil, est importante pour la santé osseuse, et que beaucoup de gens n’en produisent pas assez. Toutefois, il faudra rassembler plus de preuves avant de pouvoir recommander les compléments alimentaires à base de vitamine D aux patients souffrant d’arthrose.

Bien que plusieurs livres de régimes à succès préconisent d’éviter certains aliments pour lutter contre l’arthrite, il n’existe actuellement aucune preuve clinique que cette discrimination présente un quelconque avantage pour les patients souffrant d’arthrose.

Avec l’aide de collègues diététiciens, nous avons résumé les conclusions de notre travail dans une fiche d’information nutritionnelle portant sur les liens entre alimentation et arthrose, laquelle a été approuvée par l’association britannique de diététique.

This article was originally published in English