Daniel Adam-Salamon

logged in via LinkedIn

Après cinq années d'indiscipline dans un petit séminaire, j’ai entamé ma vie professionnelle en 1965 par un apprentissage de sidérurgiste et celui de la fraternité.
Au terme de différents stages, je deviens infirmier en 1970. Travaillant la nuit pour financer mes études, étudiant le jour, je suis des études d'économie et de gestion, dans un Institut international de formation des cadres et par correspondance au CNED.
En novembre 1974, après avoir rencontré Jacques Delors, conseiller social de Jacques Chaban-Delmas, je suis orienté, sur ses conseils, vers une formation en gestion approfondie et direction des entreprises, délivrée par Paris-IX Dauphine,
. En 1980, je valide diverses unités de valeur, obtenues auprès d’autres établissements de formation : gestion comptable, gestion du personnel, "mathématiques appliquées à la prise de décision" , économie, psychosociologie des organisations.
Consultant en gestion hospitalière, je me consacre, dès 1984, en économiste de la santé, tout en vouant une partie de mon temps disponible aux entreprises en difficulté.
En 1990, une « saloperie de maladie », comme on dit pudiquement, m’incite impérieusement à étudier de la philosophie morale et politique, plus particulièrement la philosophie du droit.
Remettant en question la pertinence de l’analyse économique lors des crises , je rejoins aux Etats-Unis, en 2000, l' Union des Economistes Radicaux (URPE, Union for Radical Politicals Economics ). Parallèlement, j'adhère à l'association Canadienne de philosophie (The Canadian Philosophical Association), en raison de l’intérêt que je porte à celle du droit, enseignée au Québec.
Économiste, philosophe, juriste, activiste des droits de l'homme, j’interviens depuis 2001 auprès des « handicapés de la citoyenneté sociale » qui me sollicitent. Je représente à leurs yeux un dernier recours devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Friend of The Conversation
What is this? Become a friend.
  • Mallefougasse-Augès
  • Joined