Menu Close
Enseignante tenant une tablette numérique
Un soutien adéquat et des conditions favorables à l'insertion professionnelle sont indispensables à la rétention du personnel enseignant. Shuttertock

Quitter ou persévérer en enseignement : une nouvelle plateforme comme piste de solution

Lorsqu'on enseigne, il est préférable de privilégier une certaine stabilité dans la relation entre un pédagogue et ses apprenants. À cet effet, les liens affectifs qui se tissent entre eux, au fil des mois, voire des saisons, favorisent la réussite éducative des élèves.

Voilà pourquoi lorsqu'un professeur décroche en pleine année scolaire, cela peut entraver la qualité de l’enseignement dispensé dans les écoles québécoises. Or, le phénomène du décrochage de la relève est bien présent, tant au stade de la formation initiale qu’à l’intérieur des premières années de la carrière.

Différents facteurs sont à l’origine de l’abandon de la profession chez les nouveaux enseignants, dont la lourdeur et la complexité des tâches au manque du soutien des collègues et de la direction d’établissement.

En tant que chercheurs issus du milieu de l’éducation, soucieux des conséquences découlant de l’abandon de la profession enseignante, nous nous sommes intéressés aux différentes modalités de soutien des futurs pédagogues dans l’exercice de leurs fonctions. Plus spécifiquement, nous avons collaboré, au sein d’une équipe multidisciplinaire, afin de mettre en œuvre une plateforme d’accompagnement professionnel des futurs et nouveaux enseignants, appelée TrEnsForma

Des conséquences que l’on ne peut quantifier

L’abandon de la profession par les enseignants a des coûts bien tangibles, tant au regard des investissements réalisés pour la formation initiale que pour le recrutement, l’embauche et le développement professionnel. Mais les répercussions de ce phénomène ne se limitent pas qu’à l’aspect financier.

Dans une perspective à long terme, la société bénéficie de la rétention des enseignants dans le milieu. Essentiellement, ceux et celles qui restent dans le réseau scolaire ont vraisemblablement du soutien adéquat et des conditions favorables à leur insertion professionnelle. Cette persévérance assure la qualité de l’enseignement dispensé et a une influence notable sur la présence et la nature des comportements en classe ainsi que sur la prévention du décrochage scolaire.

Favoriser la rétention des enseignants dans le système

Afin de favoriser la rétention des enseignants et leur engagement dans la profession, il faut les accompagner et les soutenir. En effet, selon la professeure Andréanne Gagné, chercheuse de l’Université de Sherbrooke ayant développé une expertise liée au soutien lors de l’insertion professionnelle, à l'instar de Maela Paul, docteure en sciences de l'éducation et chargée d'enseignement à l'Université de Nantes, «l’accompagnement est une relation qui aide l’accompagné à être le maître d’œuvre de son projet ». Il s’agit d’idées de changements, d’évolution, de construction ou de co-construction, d’une relation qui s’installe entre des personnes. L’accompagnement est un soutien pédagogique au développement professionnel continu des enseignants.

C'est ainsi que la plateforme TrEnsForma vise à accompagner et soutenir de futurs et nouveaux diplômés de tous les secteurs de l’éducation (éducation préscolaire et enseignement primaire, secondaire et adulte, adaptation scolaire, formation professionnelle). Elle poursuit deux objectifs spécifiques, soit :

1) Soutenir l’arrimage entre la théorie et la pratique ;

2) Résoudre des situations problématiques vécues en contexte de formation initiale (cours théoriques et stages en enseignement) et en contexte d’insertion professionnelle (0-5 ans).

Un éventail diversifié de modalités d’accompagnement

Afin d’outiller adéquatement la relève enseignante, la plateforme TrEnsforma propose gratuitement cinq modalités d’accompagnement visant à répondre aux besoins de tout un chacun :

1) Le mentorat : un service-conseil offert par des mentors afin d’accompagner des étudiants ou des nouveaux enseignants ayant des besoins ponctuels ;

2) Une bibliothèque virtuelle : un répertoire commenté de ressources audiovisuelles, d’ouvrages et de sites pertinents permettant de répondre aux besoins des futurs et nouveaux enseignants ;

3) La coformation : un service qui vise à répondre à un besoin de partage des pratiques en proposant des groupes de codéveloppement et des communautés de pratique en ligne ;

4) Des événements de formation ciblés : des colloques et des journées thématiques visant le développement et la maîtrise de compétences professionnelles sous-jacentes à l’enseignement ;

5) Des activités pour les formateurs de stagiaires : dont un microprogramme panquébécois de deuxième cycle universitaire en accompagnement du développement professionnel des enseignants.

Capture d’écran de la plateforme TrEnsForma
La plateforme TrEnsForma vise à accompagner et outiller la relève en enseignement. Fourni par l'auteur

Quelles retombées pour cette plateforme ?

Les retombées de la plateforme TrEnsForma, en termes d’affluence et de qualité d’accompagnement des enseignants en formation ou en début de carrière, n’ont pas été évaluées à ce jour. Bien que les différents acteurs impliqués dans l’élaboration du projet considèrent que la plateforme permet de répondre à un besoin concret du milieu, il faudra patienter jusqu’au-delà de son lancement officiel, qui a eu lieu en novembre 2021, avant d’en connaître ses retombées.

Quoi qu’il en soit, nous concevons que le bien-être des élèves passe nécessairement par celui des enseignants. Ainsi, nous espérons que les initiatives visant à accompagner les futurs et nouveaux professionnels en éducation dans leur carrière se multiplieront dans les prochaines années. À notre avis, la rétention et le bien-être des enseignants constituent un enjeu majeur pour lequel il importe de se mobiliser et de mettre en œuvre des actions concrètes et ciblées.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 150,800 academics and researchers from 4,454 institutions.

Register now