Articles on aéroports

Displaying all articles

A Roissy, dans le nord de Paris (ici en 2018). Le recours au RIP vise la privatisation d'Aéroports de Paris. Eric Piermont / AFP

Quand le RIP dérape : brouillamini constitutionnel

Il s’agit de contester l’action de la majorité parlementaire, la minorité utilisant le détour référendaire pour faire prévaloir un point de vue qu’elle n’a pu imposer dans la procédure normale.
L’activité commerciale représente près de 40% des ressources d'un aéroport (Ici, l'aéroport d'Istanbul en Turquie). Stanislav Samoylik / Shutterstock

Le duty free, clé de l’attractivité touristique des pays

L’offre en duty free représente aussi bien un levier de croissance pour les marques de luxe qu’un atout à faire valoir auprès des touristes quand ils choisissent leur destination.
Le Ministère de l'Économie à Paris, qui abrite la puissante Agence des Participations de l'État. Philippe Clabots (#PhilippeCPhoto) on Visual Hunt

Des entreprises publiques, oui, mais pour quoi faire ?

Alors que le gouvernement met en œuvre son programme de privatisation, retour sur le concept d’entreprise publique comme outil de politique économique. Et ce qu’il en advint.
Quelle est la bonne façon de privatiser les actifs stratégiques ? (Photo de l'aéroport Roissy - Charles de Gaulle). Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons

Aéroports de Paris : « Au secours Yvonne, ils vendent les bijoux de famille ! »

Dans sa recherche d’argent, l’État envisage toutes les pistes. Y compris céder Aéroports de Paris au secteur privé. Mais attention, la privatisation d’actifs stratégiques ne se fait pas à la légère.
Célébrations de la victoire à Notre-Dame-des-Landes après 50 ans de lutte, lors du rassemblement « Enracinons l'avenir » le 10 février 2018. Jean-Sébastien Evrard/AFP

Les « ZAD » et leurs mondes : les sciences sociales contre les caricatures

Penser l'après Notre-Dame-des-Landes implique de comprendre qui sont les défenseurs de cette ZAD, la pluralité de leurs profils et de leurs attentes, loin des sempiternels clichés sur les « zadistes ».

Top contributors

More