Articles on bien-être

Displaying 1 - 20 of 21 articles

Avoir des affinités permet de mieux travailler ensemble. De Rido/Shutterstock

Manager les affinités pour mieux travailler ensemble

Tenir compte des points communs qui existent entre les salariés permet de mettre de l’huile dans les rouages d’une équipe. Savoir gérer les affinités représente donc un vrai enjeu managérial.
Comment aider ces salariés qui aiment leur travail et le détestent à la fois ? Climate KIC/Unsplash

« J’adore mon travail, mais… »

On peut aimer son métier et pourtant en souffrir. Autrement dit, entretenir avec lui un rapport ambivalent. Aux chercheurs en sciences du travail de trouver comment mieux protéger ces salariés.
La bienveillance permet de travailler sur le bien-être des personnes et des relations. Georges Gobet/AFP

La bienveillance, une valeur politique ?

L’élite doit présenter un courage particulier, celui de ne pas désespérer de notre humanité et d’agir en accord, avec bienveillance.
Pour la paix en entreprise, faut-il forcément se préparer à la guerre ? JWL/Flickr

Des casques lourds en entreprise ?

Nous sommes obnubilés par les informations négatives et les problèmes. Imaginons un seul instant les milliards d’interactions humaines positives nécessaires pour qu’une entreprise fonctionne bien.
L'art japonais du « kintsugi » consiste à sublimer les failles. Howard Freeman/Flickr

La richesse des fêlures

Exploration des capacités créatives qui se nichent dans les interstices et la vulnérabilité de chacun, à travers trois destins singuliers.
William Blake, d'après « Le Songe d'une nuit d'été » de Shakespeare. Wikimédia

Le corps et l’âme de la paix économique

Le rôle de l’entreprise est aussi de nourrir les besoins sacrés des êtres humains, ceux du corps et ceux de l’âme. Réflexion, avec François Cheng et Simone Weil, sur cette notion de besoins sacrés.
Proposer aux consommateurs des expériences et des apprentissages, pas seulement des produits. Shutterstock

Pour une « bonne » consommation

Toutes les façons de consommer ne se valent pas et de nouvelles formes s’organisant autour du « faire » émergent, offrant de nouvelles perspectives où consommation et frugalité ne s’opposent pas.
Un enseignement en pleine conscience pour des étudiants épanouis. Ecole Polytechnique/flickr

Pleine conscience, éducation et responsabilité

La pleine conscience offre la possibilité de sortir du débat stérile opposant le professeur «  qui sait s’imposer  » et le professeur «  laisser-faire  ».
Élevage industriel de volailles dans l’ouest de la France. Fred Tanneau/AFP

L’effrayant « bien-être » de la chose animale

Dans les élevages industriels, où la logique productiviste et l’hyper-technicisation dominent, se dessine une conception désincarnée du « bien-être animal ».

Top contributors

More