Articles on Parti démocrate

Displaying 1 - 20 of 30 articles

Donald Trump, au cimetière militaire américain de Suresnes, près de Paris, le 11 novembre 2018. Christian Hartmann /AFP

Trumpisme, saison 2: la stratégie du raidissement

Les États-Unis débutent la deuxième saison d'une série télévisée marquée par les codes de la téléréalité, qui, a accompagné son ascension vers le pouvoir suprême.
Une patrouille le long du mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, le 26 octobre 2018. Mark Ralston/ AFP

L’immigration, le pari de Donald Trump

En l’axant sur les questions migratoires, Donald Trump a réussi à faire de cette élection de mi-mandat un remake de celle de 2016.
Le 22 octobre, à New York, émission spéciale présentée par Angela Rye sur les mid-terms. Bennett Raglin/AFP

Mid-terms : la démocratie américaine contrariée

Listes électorales tronquées, poids de l’argent, charcutage électoral : la démocratie est toujours invoquée aux États-Unis, mais elle n’y a pas que des amis.
La candidate amérindienne Deb Haaland qui postule à un siège au Congrès, ici en campagne le 1er octobre, à Albuquerque (Nouveau-Mexique). Mark Ralston/AFP

Aux États-Unis, le temps des femmes

Il se passe quelque chose aux États-Unis : les femmes se sont massivement mobilisées lors des primaires précédant les élections de mi-mandat et nombre d’entre elles pourraient être élues.
Donald Trump, aux côtés de son épouse, en Pennsylvanie, le 11 septembre 2018. Nicholas Kamm/AFP

Donald Trump, en difficulté, pour la première fois

Alors que la désapprobation grondait face à sa querelle post-mortem avec McCain, le livre de Woodward a fait germer l’idée que Donald Trump pourrait être quelqu’un de peu sûr de lui et de manipulable.
James Comey, jeudi 8 juin, devant la Commission d'enquête du Sénat. Mandel Ngan/AFP

Affaire du FBI : Donald Trump a encore gagné

Il n’y a pour le moment aucune chance de destituer Trump, et chaque attaque contre lui renforce la détermination et la confiance de la part de ses soutiens.
Scène de convivialité entre Donald Trump, le chef de la diplomatie russe et l'ambassadeur de Moscou à Washington. Russian Foreign Ministry/AFP

Maison Blanche : après la crise, le chaos

Le président américain est accusé d’avoir fourni des « informations hautement classifiées » à l’ennemi de toujours, les Russes. Loin de démentir, Donald Trump assume.
James Comey, le désormais ex-patron du FBI, le 3 mai dernier lors d'une audition du Congrès. Jim Watson/AFP

Après le limogeage du patron du FBI, Washington en état de crise

Les démocrates, qui évoquent le Watergate, n’accepteront jamais que l’agence chargée de l’enquête sur les liens entre le Président et la Russie soit dirigée par un conservateur ou un proche de Trump.
Premier discours devant le Congrès pour Donald Trump, le 28 février 2017. Chip Somodevilla/AFP

Trump devant le Congrès : un examen de passage réussi

L’agenda proposé est clair et déterminé, le Président propose un changement fort pour le pays, il annonce la fin de l’Obamacare, le début de la dérégulation, une grande réforme des impôts.
Le président « élu », le 28 décembre 2016. Don Emmert/AFP

À Washington, tous derrière Donald Trump

Le Parti et le Congrès se sont rangés comme un seul homme derrière le président dès le 8 novembre. Tous savent que la réussite du mandat de Donald Trump conditionnera le maintien de leur siège.
La tour Trump et ce qu'elle représente, à l'assaut du monde ? Quinn Kampschroer/Pixabay

Et puis, il y eut Trump

Le manque de participation des électeurs issus des minorités et l’ignorance des souffrances d’une partie de l’Amérique blanche auront contribué à l’élection de Donald Trump.
Coup dur à la veille du sprint final. Jewel Samad / AFP

Hillary Clinton fragilisée par la bombe du FBI

L’enquête sur l’affaire des e-mails d’Hillary Clinton est relancée, alors que l’écart s’est à nouveau resserré au niveau national entre les deux principaux candidats.
Donald Trump a laissé planer le doute sur l'acceptation de sa possible défaite. Mark Ralston/AFP

Élection américaine : un débat pour faire peur

Lors du troisième et ultime échange entre les deux candidats, Donald Trump a menacé de ne pas reconnaître son éventuelle défaite, accusant le camp démocrate de fraudes.
Donald Trump n’hypnotise plus l'Amérique. Mary Schwalm/AFP

Donald Trump a perdu

Son ton nouveau et sa capacité de jouer le rôle du chien dans un jeu de quilles lui avait donné une emprise sans précédent sur la campagne. Mais cette nouveauté n’a pas duré : tout passe, tout lasse.
Un second débat sous haute tension. Paul J. Richards/AFP

Si Donald Trump ne s’est pas écroulé, qui a gagné ?

Le second débat a été extrêmement tendu et tout aurait pu déraper à n’importe quel moment. Aucun des candidats n’a réellement pensé à développer des points en rapport direct avec leurs électeurs.

Top contributors

More