Articles on Proche-Orient

Displaying 1 - 20 of 27 articles

Des spécialistes de la communication agressive à l'emprise médiatique, Netanyahou emboite le pas à son ami Donald Trump. Jérusalem, 16 septembre 2019. Ahmad Gharabli/AFP

L’escalade de la haine chez Nétanyahou marque un tournant médiatique

Netanyaou a plus que jamais imposé un langage violent, agressif, cultivant le mensonge avec une parfaite désinvolture. Trump ? Oui, mais en plus méthodique.
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, le 19 août 2019, au Fort de Brégançon. Alexeï Druzhinin/AFP

Les accents chiraquiens de la diplomatie d’Emmanuel Macron

Une partie de l’entourage élyséen ne cache pas son admiration pour la diplomatie chiraquienne, notamment pour sa gestion de l’épisode irakien en 2002-2003. Mais le contexte international a changé.
Donald Trump passe près du Prince saoudien Mohamed Ben Salman, lors du G20 d'Osaka (Japon), le 28 juin 2019. Eliot Blondet/ AFP

Les États-Unis au Proche-Orient : un grand jeu risqué

Plusieurs camps s’affrontent dans le processus décisionnel américain, qui tablent sur l’amateurisme ou l’absence de réel intérêt du Président Trump sur ces dossiers pour avancer leurs pions.
Emmanuel Macron devant le temple d'Abu Simbel, le 27 janvier 2019. Ludovic Marin/ AFP

Emmanuel Macron, retour d’Égypte

À quelques mois des élections européennes, il est nécessaire pour Paris de replacer la question du partenariat euro-méditerranéen pour construire une politique européenne ambitieuse dans la région.
Sur les murs de la vieille ville de Jérusalem, le 14 mai 2018, jour de l'inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis. Ahmad Gharabali/AFP

Retour sur Jérusalem

En opposant au tabou palestinien du retour en Palestine la brutalité d’un soutien total à l’Etat hébreu, Washington joue sur un registre dangereux.
Un soldat syrien sur le site de l'une des cibles des frappes occidentales, près de Damas, le 14 avril 2018. Louai Beshara/AFP

Syrie : la couleur de la ligne rouge

Il faut imaginer des pistes pour l’après-Bachar, renouer le dialogue avec Moscou comme Téhéran, incontournables en Syrie, ou assumer le risque d’un engrenage possible engagé par Donald Trump.
Paysans et bénéficiaires arabes du projet « Les chouettes ne connaissent pas de frontières ». Alexandre Roulin

Quand les chouettes réconcilient les hommes au Proche‑Orient

Un projet écologique autour de la conservation des chouettes orfraies a permis de rassembler autour d’une même table Israéliens, Jordaniens et Palestiniens. Un pas de plus vers la paix ?
Photo du 20 octobre 2017: des membres des Forces démocratiques syriennes traversent Raqqa après une offensive victorieuse contre Daech menée par les combattants kurdes. Bulent Kilic/AFP

Quel avenir pour les Forces démocratiques syriennes ?

Que reste-t-il des forces démocratiques syriennes ? Alors que les forces turques sont entrées à Afrin, enclave kurde au nord de la Syrie, un dialogue entre les forces kurdes opposées à Assad et Daech, et la coalition internationale est-il encore possible?
Déjeuner de travail à l'Elysée pour Nicolas Sarkozy, son épouse Carla Bruni-Sarkozy, le conseiller Claude Gueant et le président syrien Bachar el-Assad (à gauche) et son épouse Asma le 9 décembre 2010. Franck Fife/AFP

Les apprentis-sorciers de la « realpolitik » au Moyen-Orient

Il manque aux apprentis sorciers de la « realpolitik » une dimension essentielle pour ancrer leur approche dans la réalité régionale : la prise en compte des peuples du Moyen-Orient et de leurs aspirations légitimes.
L'homme d'affaires Mohammed Mohiedin Anis. 70 ans, fume sa pipe, assis dans sa chambre et écoutant un vinyle. La photo, prise en 2013 à Alep, dans l'ancien quartier rebel al-Shaar, a fait le tour du monde. Joseph Eid/AFP

Syrie : quelle reconstruction possible sous le régime Assad ?

Le maintien du régime de Bachar Al-Assad semble plus assuré que jamais, utilisant les projets de reconstruction du pays à ses propres fins.
Hasan Nasrallah durant une allocution télévisée à Baalbek, au Liban le 31 aoput 2017. AFP

Comprendre le Hezbollah, force régionale incontournable du Proche-Orient

Le Hezbollah est devenu incontournable au Liban et au-delà. Comment ce parti, tiraillé entre une base populaire, des velléités néolibérales et un Iran interventionniste se dessine-t-il dans la région ?
Le 22 novembre le Liban a fêté son indépendance : un mot lourd de sens dans un pays tiraillé par plusieurs puissances et qui vient à peine de retrouver son Premier ministre. Marwan Tahtah/AFP

Saad Hariri, ou la fin de la « République marchande » libanaise

Saad Hariri s’était donné la stature progressive d’un homme de compromis. À terme, ce fut aussi la figure d’un homme seul.
L'ancienne ville de Mari (Syrie). La rue orientale du quartier L (Ville I), encore incomplètement dégagée (au premier plan). Son tracé sera repris à la période suivante (Ville II) avec un léger décalage vers l'Est. Fouilles J.-C. Margueron, responsables de chantier B. Muller, P. Butterlin, 2003. Mission archéologique de Mari, cl. Dominique Beyer

Face aux patrimoines culturels détruits du Proche-Orient ancien : défis de la reconstitution et de la restitution numériques

Les plans, relevés topographiques, photographies ou films, carnets de fouille donnent accès aux états des vestiges antérieurs à la destruction. Ils sont précieux en vue d’une restitution de données.

Top contributors

More