Articles on sans domicile fixe (SDF)

Displaying all articles

Mendier, se nourrir, se vêtir et rester en sécurité: des tâches éreintantes pour ceux qui vivent dans l'espace public. Public Domain

Non, les SDF ne font pas « rien » de leurs journées

La mendicité n’est pas une activité passive qui consiste à passer le temps, mais d’une forme active d’engagement qui est souvent réfléchie afin de survivre.
Des familles attendent d'être évacuées sous le regard de la police, après que leur camp ait été détruit par les autorités, parc de La Villette à Paris, le 28 aout 2019. Martin BUREAU / AFP

Migrants à Paris : la capitale française est-elle hypocrite ?

Les villes, premier point d’accueil des migrants, demandeurs d’asile et réfugiés sont-elles habilitées à agir contre les incohérences de la politique migratoire européenne ?
La bagagerie mise en place par l'association Mains Libres répond à un vrai besoin en vue de la réinsertion des personnes à la rue. Mains Libres

Associer les personnes aux décisions les concernant, même les SDF

On dit qu’il est bon d’associer les personnes aux choix qui les concernent, principe souvent appliqué mollement. À la bagagerie pour SDF Mains Libres, on ne transige pas, avec des résultats étonnants.
Il faut se me fier des mots. Street art by Ben Vautier in Belleville. 24 avril 2010 Cadaverexquisito /Wikimedia

Ce que cachent les mots de la migration

Les débats portant sur les mots sont, pour le chercheur, une voie d’accès au sens, le sens « réel » du mot tel que les locuteurs l’actualisent. Retour sur les mots de la migration.
Préférer la rue: ce « choix » est souvent dicté par des conditions d'hébergement insalubres et souvent dangereuses pour les personnes sans-abri. Môsieur J./flickr

Rester dans la rue plutôt qu’aller en centre d’urgence : comprendre le choix des sans-abri

Le refus d’être hébergé quand on est à la rue ne concerne pas toute forme d’hébergement, mais l’hébergement d’urgence qui bien souvent propose des conditions d’accueil inacceptables.
Les dernières études constatent une hausse du nombre de femmes vivant dans la rue, pourtant elles demeurent trop souvent invisibles. Bady Wong/Flickr

Femmes SDF : de plus en plus nombreuses et pourtant invisibles

Les représentations associées aux sans abri se focalisent surtout sur les homme, or de plus en plus de femmes en grande précarité doivent désormais négocier leur présence dans la rue.
Rachid Maoui, président de l'association de cheminots « Exclusolidaires », distribue la soupe à des personnes sans-abri à Paris en novembre 2016. Philippe Lopez/AFP

« Zéro SDF » : un vieux slogan mais un objectif sensé

L’expression « zéro SDF », récurrente, entendue comme un dessein de politique publique, d’abord critiquée ou moquée, s’est progressivement imposée dans le débat public.
Une clinique mobile de Médecins sans frontières à la porte de la Chapelle, à Paris, le 11 janvier 2017. Armelle Loiseau/MSF

Santé des migrants : les préjugés ont la vie dure

A l'occasion de la journée internationale des migrants, la question de leur santé mérite d'être examinée sur la base des données scientifiques. Tout comme le coût des soins.

Top contributors

More