Yasmine, 11 ans : « Pourquoi les homophobes se moquent des homosexuels, s’ils en ont peur ? »

Le drapeau arc-en-ciel, un des symboles de la communauté gay. rawpixel.com, CC BY-SA

Bonjour Yasmine, et merci pour cette question qui est plus que d’actualité. Tu as dû voir dans les informations ces actes d’agression et d’injures à l’encontre des personnes homosexuelles comme à Lyon ce 16 mars. Cela nous interroge : pourquoi agresser les homosexuels, pourquoi se moquer d’eux ou d’elles ?

La première réponse que nous pouvons te formuler est la suivante : si des personnes se moquent des homosexuels, c’est très certainement qu’on a longtemps appris que les homosexuels étaient inférieurs aux hétérosexuels. On nomme cela des « stéréotypes » et des « préjugés » homophobes, c’est-à-dire des discriminations à l’encontre des personnes homosexuelles.

Tu auras peut-être remarqué qu’on ne se moque pas de la même façon de l’ensemble des homosexuels. On pointe toujours du doigt la fille qui est jugée trop masculine ou le garçon qui est jugé trop féminin. Bref, on voit bien que l’homophobie et le sexisme vont souvent de pair. As-tu lu ou as-tu vu les remarques homophobes et sexistes que subissait Bilal Hassani, le chanteur qui représente la France à l’Eurovision ? Il porte une perruque, assume un look androgyne (entre le masculin et féminin) et a dû subir un torrent de haine sur les réseaux sociaux !

Peur du « qu’en-dira-t-on ? »

Pourtant, on sait aujourd’hui que l’homophobie est interdite. Mais cela n’empêche pas certains gens de continuer à être homophobes. Est-ce parce qu’ils ont peur des homosexuels ? À notre avis, ils ont peut-être peur du « qu’en-dira-t-on », en se disant qu’une manière d’être perçu par les autres comme « normal » c’est, justement, de se moquer des homosexuels (ou d’autres minorités d’ailleurs).

C’est assez vrai chez les garçons. As-tu déjà demandé à des copains de classe comment ils trouvent un autre garçon de ta classe ? Très certainement qu’ils te répondront : « je ne sais pas moi, je ne suis pas homosexuel » (ou un autre mot moins sympathique). Comme si être homosexuel cela faisait de soi un « homme » ou une « femme » de moindre qualité.

Quoi qu’il en soit, il faut toujours se rappeler que les moqueries, les injures, le harcèlement sont interdits par la loi. Il faut donc les dénoncer auprès des personnes compétentes. Au collège, tes enseignantes et enseignants, ton ou ta CPE, ton ou ta déléguée de classe peuvent être des intermédiaires précieux !


Diane Rottner, CC BY-NC-ND

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr. Nous trouverons un.e scientifique pour te répondre.

Illustration : Diane Rottner.