Menu Close

Articles on relations internationales

Displaying 1 - 20 of 159 articles

Xi Jinping (au centre) entouré de plusieurs dirigeants des pays de l’Organisation de coopération de Shanghaï, dont Narendra Modi (à gauche) et Vladimir Poutine (troisième à partir de la droite), à Samarcande (Ouzbékistan) le 16 septembre 2022. Sergei Guneyev/AFP

Quand la Chine organise un nouvel espace de vassalité

La Russie est sur le recul en Asie, tandis que la Chine monte en puissance. Le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai qui vient de se tenir en Ouzbékistan l’a encore confirmé.
Viktor Orban avant une rencontre du Conseil européen, le 30 juin 2022 à Bruxelles. Emmanuel Dunand/AFP

L’équilibrisme de Viktor Orban entre l’UE et la Russie

Le premier ministre hongrois est de plus en plus isolé au sein de l’UE du fait de sa posture très compréhensive vis-à-vis de Vladimir Poutine.
Vladimir Poutine reçu par son homologue iranien Ebrahim Raisi à Téhéran le 18 juillet 2022. Ce fut le premier déplacement du président russe hors de l’espace post-soviétique depuis le début de l’invasion de l’Ukraine le 22 février. Sergei Savostyanov/Sputnik/AFP

Le rapprochement irano-russe dans le contexte de la guerre d’Ukraine

Tous deux visés par les sanctions occidentales, la Russie et l’Iran ont dernièrement intensifié leurs relations militaires et économiques.
Traditionnellement, la recherche française a perçu l’Ukraine avant tout comme une contrée voisine de la Russie plus que comme un État possédant réellement une identité propre. Wead/Shutterstock

Débat : L’Ukraine, terra incognita des relations internationales en France ?

L’Ukraine a longtemps été insuffisamment observée et analysée en France, notamment du fait du manque de spécialistes en relations internationales maîtrisant la langue ukrainienne.
Des soldats de l’armée taïwanaise lors d’un exercice de tir réel anti-débarquement dans le sud de Taïwan, le 9 août 2022. Sam Yeh/AFP

Taïwan : la stratégie indo-pacifique des États-Unis à l’épreuve

La récente montée des tensions entre la Chine et le duo américano-taïwanais contraint Washington à repenser sa stratégie régionale, qui vise à maintenir un équilibre de plus en plus précaire…
« Le Congrès de Paris, du 25 février au 30 mars 1856 », par Édouard-Louis Dubufe, 1856. Les personnages représentés sont des représentants plénipotentiaires des pays impliqués dans la guerre de Crimée. Wikipédia

Un ambassadeur peut-il tout dire ? Tact et diplomatie

La langue diplomatique est-elle nécessairement une langue d’Ésope ?
Des passants devant un panneau d’affichage annonçant la venue de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, à Taipei, à Taïwan, le 3 août 2022. (AP Photo/Chiang Ying-ying)

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan provoque un accès de colère chez le gouvernement chinois

Les visites de législateurs étrangers à Taïwan sont courantes. Alors pourquoi la Chine a-t-elle réagi de manière aussi violente à la récente visite de Nancy Pelosi ?
Joe Biden à l’aéroport de Djeddah le 16 juillet 2022. Mandel Ngan/AFP

Joe Biden à Riyad : les leçons d’un échec

Le président américain s’est résolu à se rendre à Riyad dans l’espoir d’obtenir des avancées sur les questions énergétiques et sécuritaires. Sans succès.
Comme le montrent ces unes photographiées à Taipei le 25 février 2022, les Taiwanais suivent avec la plus grande attention l’invasion de l’Ukraine par la Russie, qui leur fait redouter une attaque similaire contre leur île par la Chine. Sam Yeh/AFP

Les inquiétantes leçons de la guerre d’Ukraine pour l’avenir de Taïwan

La résistance acharnée que l’Ukraine oppose à la Russie pourrait ne pas suffire à dissuader la République populaire de Chine de chercher à récupérer Taïwan par la force.
Manifestation pro-russe à Bamako, le 13 mai 2022. Ousmane Makaveli/AFP

Avec le conflit Russie-Ukraine, le renouveau des non alignés ?

Si les pays « du Nord » condamnent à une très large majorité la Russie, ceux « du Sud » sont nombreux à rechigner à s’associer aux sanctions. Assiste-t-on au retour du mouvement des non-alignés ?
Le portrait de Nuper Sharma, ancienne porte-parole du parti au pouvoir en Inde, est brûlé lors d’une manifestation à Lahore le 12 juin 2022. Arif Ali/AFP

Comprendre la « crise du blasphème » qui oppose les pays musulmans à l’Inde

De nombreux gouvernements de pays musulmans critiquent avec force les « blasphèmes » mais restent silencieux sur les violations concrètes des droits des minorités musulmanes résidant à l’étranger.
L’ambassadeur Jérôme Bonnafont, représentant permanent de la France auprès de l’ONU à Genève, lors d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme à propos de la guerre en Ukraine, le 12 mai 2022. Fabrice Coffrini/AFP

Le métier de diplomate aujourd’hui

La disparition des deux corps historiques de la diplomatie française annonce-t-elle un changement radical des pratiques diplomatiques ?
Retransmission à Tel-Aviv de l’adresse du président ukrainien Volodymyr Zelensky à la Knesset, le 20 mars 2022. Jack Guez/AFP

Comment la guerre en Ukraine fragilise le partenariat Russie-Israël

La guerre en Ukraine menace la pérennité des relations israélo-russes. En dépit d’une coopération bilatérale croissante, les tensions se sont exacerbées au cours des dernières semaines.
Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, pendant une réunion avec les représentants de la Suède et de la Finlande en janvier 2022 à Bruxelles. Les deux pays nordiques ont officiellement demandé leur adhésion le 15 mai dernier. John Thys/AFP

Candidature de la Finlande et de la Suède à l’OTAN : rester neutre n’est plus possible en Europe

Après 75 ans de neutralité pour l’une et plus de 200 ans pour l’autre, la Finlande et la Suède ont décidé de rejoindre l’OTAN. Cette décision aura de vastes conséquences pour le continent européen.
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est entretenu avec Vladimir Poutine au Kremlin le 26 avril 2022. Le surlendemain, il était à Kiev, où il a rencontré Volodymyr Zelensky. Vladimir Astapkovich/Sputnik/AFP

En Ukraine et ailleurs, les voies multiples de la médiation diplomatique

Dans le cas de conflits armés ou diplomatiques, la médiation a une importance vitale, comme le conflit russo-ukrainien en témoigne. Mais en quoi consiste-t-elle exactement et comment peut-elle aider ?
Le représentant américain Robert Johnson, D-Natchez, au centre, et d'autres membres de la Chambre expriment leurs objections à l'interdiction de l'enseignement de la théorie critique de la race (Critical Race Theory) au Mississippi en mars. (AP Photo/Rogelio V. Solis)

La théorie critique de la race (critical race theory) et le féminisme ne prennent pas le contrôle de nos universités

Une analyse des programmes d’études en relations internationales montre que les études sur la race et le genre sont à peine mentionnées.
Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Abdullah ben Zayed Al Nahyane, s’est rendu à Moscou le 17 mars, alors que la guerre en Ukraine faisait rage depuis trois semaines, pour rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov. Evgenia Novozhenina/AFP

Comment la guerre en Ukraine fait bouger les lignes dans le Golfe

L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, alliés de longue date de Washington, ne s’empressent guère de suivre les pays occidentaux dans leur volonté d’isoler la Russie.
Pendant une manifestation à Tokyo, le 5 mars 2022. Behrouz Mehri/AFP

La réaction japonaise à l’invasion de l’Ukraine

Du fait des mesures prises par Tokyo contre Moscou, un différend territorial ancien revient au cœur des débats, et certains évoquent même la possibilité que le Japon ait accès à l’arme nucléaire.
L’immense stade Loujniki, à Moscou, où Vladimir Poutine a tenu un grand meeting le 18 mars dernier, n’accueillera sans doute pas d’événement sportif international majeur avant encore très longtemps. Ramil Sitdiov/AFP

La Russie pourra-t-elle créer un nouvel ordre mondial du sport ?

Exclue des principales compétitions sportives mondiales, la Russie ambitionne désormais de créer un microcosme sportiivo-géopolitique parallèle. La tâche s’annonce difficile.
Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, serre la main du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à Rabat, le 24 novembre 2021, jour de la signature d’un accord de coopération sécuritaire entre les deux pays. Fadel Senna/AFP

Ce que change l’accord de coopération sécuritaire entre le Maroc et Israël

Cet accord, qui renforce le Maroc face à l’Algérie, a fait naître quelques inquiétudes dans plusieurs pays d’Europe.

Top contributors

More