Menu Close

Articles on extrême droite

Displaying 61 - 80 of 252 articles

Annegret Kramp-Karrenbauer, le leader de la CDU, Tobias Schwarz / AFP

L’Allemagne est-elle encore pro-européenne ?

Si les élites allemandes restent très pro-européennes, un quart de l’électorat outre-Rhin estime que les inconvénients l’emportent sur les avantages apportés par l’Union européenne.
(De g. à d.) Olli Kotro, membre du parti conservateur finlandais. Joerg Meuthen, porte-parole de l'AfD en Allemagne. Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien et Anders Primdahl Vistisen, membre du Parti populaire du Danemark, le 8 avril 2019 lors d'une réunion des nationalistes européens à Milan. Miguel Medina/AFP

Le nouveau visage du nationalisme européen

Aujourd’hui, la devise des nationalistes européens n’est plus « L’Europe, tu l’aimes ou la quittes » mais « L’Europe, tu ne l’aimes pas mais tu ne la quittes pas ».
Le dirigeant de Vox, Santiago Abascal, au soir des résultats du 28 avril 2019. Oscar del Pozo / AFP

Vox, le parti qui donne de la voix en Espagne

C'est la première fois que ce parti en pleine ascension entre au Parlement national après deux échecs successifs lors des élections générales de 2015 et de 2016.
Les partisans du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) célèbrent la victoire devant le siège du parti à Madrid, le 28 avril 2019. Javier Soriano/AFP

Élections en Espagne : des gagnants, des perdants et une surprise attendue

Un parti socialiste ressuscité, des conservateurs aux abois, Podemos en arbitre et le mouvement Vox qui entre au Parlement : c’est un nouveau paysage politique qui a émergé en Espagne ce dimanche.
Rassemblement à Hanau, près de Francfort, contre la haine et la xénophobie. Un manifestant porte une pancarte représentant le dirigeant du parti d'extrême-droite AfD en Thuringe, Bjoern Hoecke avec les mots ‘plus jamais’ le 20 février 2020. Odd ANDERSEN / AFP

Comment les sociétés tolérantes se laissent porter par la haine

Assisterions-nous à la lente prolifération et acceptation de la haine ? Celle-ci est encouragée par l'effondrement du système éducatif, le détournement du savoir et la passivité politique et éthique.
Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie et des Finances en visite au Puy du Fou en 2016 avait qualifié le parc de « joyau culturel et économique ». Loic Venance/AFP

Le Puy du Fou : sous le divertissement, un « combat culturel »

Le parc d’attractions du Puy du Fou cache une autre réalité derrière son ambiance bon enfant : les nationalismes européens y puisent une partie de leur arsenal culturel.
Contrôle de migrants à Malmö (ici le 12 novembre 2015), après le rétablissement de contrôles aux frontières par le gouvernement. Asger Ladefoged/AFP

La politique migratoire en Suède : vers la fin d’un modèle ?

Sous la pression d’une extrême droite qui monte en puissance, les autorités de Stockholm ont peu à peu remis en cause la tradition d’accueil et d’hospitalité du pays.
Des membres de l'Escouade tactiques repoussent des gens du public après la fusillade à la mosquée Masjid Al Noor, à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. AAP/Martin Hunter

Massacre de Christchurch et extrême-droite: pour en finir avec l'innocence

Les Néo-Zélandais sont naïfs quant à la nécessité d'être tolérants à l'égard des intolérants. Quelle que soit la taille des communautés extrémistes, elles représentent une menace bien réelle.
Le Mur des Noms du Mémorial de la Shoah de Paris, sur lequel est citée Simone Veil (née Jacob). Stéphane de Sakutin/AFP

Enseigner la Shoah : une mission impossible ?

Entre les affirmations lancées sur les plateaux télévisés par les éditorialistes et la réalité des établissements scolaires, il existe un écart fort. Explications.
Profanation au «Jardin du souvenir», à Champagne-au-Mont-d'Or, près de Lyon. Jeff Pachoud / AFP

Le réveil de l’antisémitisme d’extrême droite

Après une baisse significative durant les années 1990-2000, l’antisémitisme de l’extrême droite se manifeste de nouveau violemment et bruyamment, dans un milieu extrémiste de droite radicalisé.
Emmanuel Macron et le président du Conseil italien, Giusepe Conte, le 15 juin 2018 à Paris. Ludovic Marin / AFP

Le clivage France-Italie, premier acte de la campagne des européennes

La relation bilatérale pâtit de conjonctures nationales, mais aussi d’un vaste mouvement de recomposition des forces politiques à l’échelle continentale avant les élections européennes de mai.
Profanation d'un cimetière en Alsace, en décembre 2018. Sébastien Bozon/ AFP

L’antisémitisme aujourd’hui

La recrudescence des agressions antisémites doit être lue dans le contexte de violence qui affecte notre pays, alors que fleurissent les fake news et que le « complotisme » fonctionne à plein régime.
Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur, en novembre 2018, juché sur un bulldozer qui s'apprête à raser des maisons construites illégalement à Rome. Filippo Monteforte AFP

Italie : les clés de la popularité de Matteo Salvini

Populaire et controversé, le leader de la Ligue surfe sur le discrédit qui frappe les partis traditionnels et le besoin de protection exprimé par la population.
Un gilet jaune prend une photo avec son téléphone lors de la manifestation du 8 décembre 2018 sur les Champs-Elysées, à Paris. Zakaria Abdelkafi/AFP

Débat : Non, le mouvement « gilets jaunes » n’est pas une « révolution » Facebook

Les manifestations suivent des règles précises. Or, les « gilets jaunes » n’en ont suivi aucune. Il est tentant d’expliquer cela par la mobilisation via les réseaux sociaux. Ce n’est pas si simple.

Top contributors

More