Aux États-Unis, le lobby des armes à feu a dépensé 71 millions de dollars en 10 ans

Les larges dépenses du lobby des armes aux Etats-Unis depuis 2005. OpenSecrets.org. OpenSecrets.org

Les lobbyistes qui défendent le droit de porter des armes aux États-Unis – et aussi l'immense industrie derrière qui les fabrique – n'hésitent pas à dépenser beaucoup d'argent pour soutenir leur cause.

Et cela malgré des chiffres de plus en plus alarmants sur les crimes par armes à feu Outre-Atlantique, qui font plusieurs milliers de victimes chaque année – 11 208 en 2013.

Selon le site OpenSecrets.org, depuis 2005, les neuf organisations de lobbying les plus importantes, dont la fameuse NRA (National Rifle Association), ont dépensé 71,1 millions de dollars (63,6 millions d'euros) pour convaincre les élus américains, et notamment ceux du Congrès, que personne ne devait toucher au droit de porter des armes, garanti par le deuxième amendement de la constitution.

L'année où les lobbyistes ont produit le plus grand « effort financier » était 2013 – juste après la tuerie de Sandy Hook, dans le Connecticut : ils ont dépensé au total 15,3 millions de dollars soit presque 2.5 fois plus que l'année précédente.

Jeudi, après une nouvelle fusillade qui a fait dix victimes dans une université de l'Oregon, le président américain Barack Obama a dénoncé des tueries qui deviennent « routinières ».

Il a appelé une nouvelle fois le Congrès à légiférer pour que les armes soient « correctement utilisées, c'est-à-dire pour le sport, la chasse, ou pour protéger sa famille ».

Facts matter. Your tax-deductible donation helps deliver fact-based journalism.