BD « Sciences en bulles » : Une biodiversité retrouvée

Peb&Fox/Syndicat national de l’édition, CC BY-NC-ND

Cet extrait de la BD « Sciences en bulles » est publié dans le cadre de la Fête de la science (du 5 au 13 octobre 2019 en métropole et du 9 au 17 novembre en outre-mer et à l’international) dont The Conversation France est partenaire. Cette nouvelle édition aura pour thème : « À demain, raconter la science, imaginer l’avenir ». Retrouvez tous les débats et les événements de votre région sur le site Fetedelascience.fr.


Mon domaine est l’écologie : j’étudie les interactions entre les êtres vivants et leur environnement. Je m’intéresse en particulier aux espèces invasives, des populations animales ou végétales introduites par l’homme dans un milieu qui n’était pas le leur et dont elles menacent la biodiversité lorsqu’elles s’y installent.

Une telle invasion est plus néfaste encore lorsqu’elle se produit sur une île, que sa petite surface et son isolement géographique rendent très vulnérable ! Les espèces invasives prennent alors la place de la faune et de la flore indigènes, dont elles peuvent causer l’extinction.

Je travaille sur une des îles d’Hyères, l’îlot de Bagaud. Elle a subi l’introduction des rats noirs par les Romains, puis, au XIXe siècle, l’arrivée de plantes grasses originaires d’Afrique du Sud. Fort heureusement, cette île est maintenant protégée et je participe au programme de sa restauration écologique. Avec une question en tête : est-il utile d’éradiquer les espèces invasives ?

Peb&Fox/Syndicat national de l’édition, CC BY-NC-ND

Retrouvez les créations dessinées du duo Peb & Fox sur leur blog.