Menu Fermer
La pandémie a mis à rude épreuve les gestionnaires des services de garde à la petite enfance. Ils se sont sentis stressés et isolés. Shutterstock

Les gestionnaires de CPE ont vécu beaucoup de stress depuis le début de la pandémie. Voici comment mieux les soutenir

Des policiers patrouillent la rue Sainte-Catherine à Montréal, le 12 avril 2021, pendant le couvre-feu imposé par le gouvernement du Québec. Les citoyens ont généralement suivi les règles sanitaires mises en place. La Presse canadienne/Graham Hughes

Les Québécois ont-ils été de « bons citoyens » durant la crise sanitaire ? Oui, disent les policiers

Le premier ministre du Québec, François Legault, en compagnie de Luc Boileau, directeur intérimaire de la Santé publique nationale du Québec et du ministre de la Santé, Christian Dubé, annonce un assouplissement des mesures sanitaires, lors d'une conférence de presse le 8 février 2022, à Québec. La Presse Canadienne/Jacques Boissinot

La crise de la Covid-19 a provoqué l'adoption de mesures radicales, comme le confinement. Étaient-elles justifiées ?

Le premier ministre du Québec, François Legault, annonce un allègement des mesures sanitaires, le 8 février, à Québec, en compagnie du directeur par interim de la Santé publique, Luc Boileau, et du ministre de la Santé, Christian Dubé. La nomination de Luc Boileau fait suite à une baisse de soutien envers les mesures et la Santé publique. La Presse Canadienne/Jacques Boissinot

Décrochage de la population aux mesures sanitaires : une Santé publique plus autonome est nécessaire

Paul Srinivasan, 7 ans, sourit alors qu'il a reçu sa première dose de vaccin contre la Covid-19, à Englewood Health, au New Jersey, le 8 novembre. Les jeunes Canadiens vont suivre bientôt. Mais la preuve scientifique disponible aux parents est-elle suffisante pour permettre un consentement éclairé? (AP/Seth Wenig)

Vaccination des enfants : la difficile décision des parents

Transats sous des palmiers tropicaux sur la plage de Bai Sao, sur l'île de Phu Quoc, au Vietnam. Les pays du Sud-Est asiatiques veulent ouvrir leurs frontières, mais la faible vaccination de leur population est un frein. Shutterstock

L’Asie du Sud-Est veut retrouver ses touristes. Mais comment ouvrir les frontières en toute sécurité ?

Ouvrir ou ne pas ouvrir leurs frontières ? Les pays du Sud-Est asiatique dépendent lourdement du tourisme, mais la faible vaccination de leur population est un frein à l’ouverture de leurs frontières.
Un homme marche dans une partie déserte de l'aéroport de Johannesburg, en Afrique du Sud, le 29 novembre 2021. De nombreux pays imposent des restrictions aux voyageurs en provenance d'Afrique du Sud et d'autres pays africains. (AP Photo/Jerome Delay)

Omicron met en lumière l’injustice vaccinale en Afrique. Mais aussi les positions indéfendables de pays comme le Canada

L’émergence d’Omicron a mis en lumière les profondes inégalités vaccinales sur la planète. Mais aussi l’attitude indéfendable du Canada vis-à-vis l’Afrique.
Une résidente du CHSLD Rose-de-Lima, à Laval. La pandémie a révélé brutalement les lacunes des centres de soins de longue durée, et le besoin pour savante de soins à domicile. La Presse Canadienne/Ryan Remiorz

La pandémie a mis en lumière les lacunes des CHSLD. Les Canadiens veulent maintenant plus de soins à domicile

La pandémie de Covid-19 a révélé aux Canadiens les mauvaises conditions de vie dans les CHSLD. Ils veulent des soins à domicile, et des politiques fiscales qui les soutiennent.
Des élèves portent des masques alors qu'ils se rendent en classe à Montréal, au mois d'août 2021. LA PRESSE CANADIENNE/Graham Hughes

Crise sanitaire : les finissants du secondaire et les élèves en difficulté ont été les plus affectés

La pandémie a eu des impacts importants sur les élèves du 2ᵉ cycle du secondaire (15-17 ans) et sur ceux présentant des difficultés d’apprentissage.
Une cours d'école à Montréal, en novembre 2020. La Presse canadienne/Ryan Remiorz

Voici comment les élèves du secondaire au Québec ont vécu une année scolaire en pandémie

Une enquête menée auprès des élèves du secondaire a mis en évidence les tensions auxquelles ils ont été confrontés lorsque les cours ont été déplacés en ligne pendant les périodes de confinement.
Dans l'hésitation à la vaccination, il y a un manque de confiance et de compréhension de ce qu'est la démarche scientifique. Une meilleure communication permettrait de rétablir les ponts. La Presse canadienne/Paul Chiasson

L’hésitation vaccinale vue par un chercheur : il faut mieux expliquer la démarche scientifique

Avant la pandémie, la population percevait la science comme infaillible et inaccessible. Mais l’ouverture de la recherche au grand public en a grandement modifié sa perception.
Les nouveaux parents auraient plutôt profité du confinement. Malgré les nombreux défis, ils affirment que leur expérience de coparentalité se serait améliorée. Shutterstock

Parents confinés avec un nouveau-né : la pandémie a aussi eu des effets positifs

Le confinement semble avoir été plutôt bénéfique pour les parents, qui ont signalé une amélioration de leurs conditions, tant sur le plan parental que relationnel.
Une femme et un enfant passent devant une clinique de vaccination Covid-19, le 23 novembre 2021 à Montréal. Le Québec a commencé à vacciner les enfants âgés de 5 à 11 ans. La Presse canadienne/Ryan Remiorz

Comment les biais cognitifs influencent l'hésitation vaccinale

Des chercheurs ont utilisé les sciences cognitives pour montrer comment les biais cognitifs alimentent l’hésitation à l’égard des vaccins.
La campagne de vaccination pour les enfants a débuté ce week-end aux États-Unis. Oliver Estrada, 5 ans, reçoit la première dose du vaccin Pfizer à son école élémentaire, à Phoenix. L’éthique est un aspect important pour les décisions concernant la vaccination. (AP Photo/Ross D. Franklin)

Comment évaluer les risques et les avantages de la vaccination contre la Covid-19 pour les enfants ?

Lorsqu’il s’agit de décider s’il faut vacciner les enfants âgés de cinq à onze ans contre la Covid-19, les organismes de réglementation au pays doivent s’appuyer tant sur l’éthique que la science.
À compter du 30 novembre, les voyageurs devront être pleinement vaccinés pour pouvoir monter à bord d'un avion ou d'un train au Canada. Shutterstock

Ne partira pas qui veut : les étudiants étrangers non vaccinés ne pourront pas retourner dans leur pays

Imposer aux étudiants étrangers de se faire vacciner pour pouvoir retourner dans leur pays : une question de droit fondamental ou une mesure inévitable de contrôle de la pandémie ?
Le président brésilien Jair Bolsonaro assiste à une cérémonie au palais présidentiel de Planalto, à Brasilia, au Brésil, le 27 septembre 2021. (AP Photo/Eraldo Peres)

Au Brésil, la désinformation a explosé sous l’ère Bolsonaro. Le coût humain est terrible

La propagande de désinformation sur la Covid-19 a atteint un sommet sous l’ère Bolsonaro, au Brésil. Le pays en paye le prix, et il est élevé.
Artyom Kabajev (Unsplash)

La pandémie de Covid-19 a aggravé l’âgisme dans notre société

Les aînés ont été dépeints de manière négative durant la pandémie, comme faisant partie d’un groupe homogène, vulnérable, fragile et isolé, pour qui l’ensemble de la société devait se sacrifier.
Des personnes vaccinées contre la Covid-19 peuvent contracter la maladie, mais de manière moins sévère. Plusieurs facteurs expliquent pourquoi certains sont plus susceptibles d'être infectés. Shutterstock

Quatre facteurs qui augmentent le risque de contracter la Covid chez les personnes vaccinées

Le type de vaccin que vous avez reçu, la date de l’injection et votre système immunitaire peuvent influencer votre risque de contracter la Covid-19.
Il est important d'utiliser l'évidence scientifique afin de démystifier certaines croyances liées à la vaccination contre la Covid-19. Shutterstock

Six mythes et croyances sur les risques des vaccins contre la Covid-19 déboulonnés par un médecin-virologue

La communication et la vulgarisation de la preuve scientifique disponible permettent d’assurer la confiance du public envers la vaccination et de dissiper les inquiétudes potentielles.
Les mesures de lutte contre la COVID-19 ont affecté les soins de santé sexuelle et reproductive dans le monde entier, notamment les soins maternels et néonatals, le contrôle des naissances et l'accès à l'avortement. Université de Sherbrooke, Centre interdisciplinaire de développement international en santé (CIDIS)

La Covid-19 a provoqué un recul mondial des droits des femmes en matière de santé sexuelle et reproductive

Les mesures adoptées pour combattre la Covid-19 ont eu des répercussions sur les services offerts en matière de santé sexuelle et reproductive dans le monde entier, affectant sérieusement les femmes.

Plus d'analyses

Les plus lus

  1. Omicron : ceux qui ont reçu une 3ᵉ dose peuvent dormir tranquilles
  2. La réponse à la pandémie, une occasion manquée de s’attaquer aux inégalités au Québec et dans le monde
  3. Voici pourquoi nous avons tant besoin les uns des autres
  4. Covid-19 et myocardite : le virus est plus dangereux que le vaccin
  5. Les chiots de la pandémie : bonheur domestique ou catastrophe annoncée ?

Vos idées d'article

Vous avez une idée ou une information pour un article de La Conversation?

Contactez-nous

Notre audience

Le réseau global The Conversation a une audience mensuelle de 18 millions de lecteurs et une audience globale de 42 millions à travers les republications sous la licence Creative Commons.