Menu Fermer

Articles sur biologie

Affichage de 1 à 20 de 271 articles

L'aspect sonore du milieu marin a souvent été sous-estimé, principalement parce qu'il n'est pas audible par l'oreille humaine. (Shutterstock)

L’océan n’est pas un monde silencieux

L’océan est souvent considéré comme un univers silencieux. Or, aujourd’hui, de nombreuses études soulignent l’importance du paysage sonore pour une multitude d’espèces marines, petites et grandes.
La biodiversité marine est toujours méconnue. Ici, des espèces d'eaux intermédiaires, qui pourraient être affectées par les activités minières dans les abysses. (Avec l'autorisation de l'Université de Hawaii.) E. Goetze, K. Peijnenburg, D. Perrine, B. Takenaka, J. Kaneko, S. Haddock, J. Drazen, B. Robison, Danté Fenolio

Explorer les grands fonds marins grâce à l’ADN environnemental, ou comment révéler une biodiversité insoupçonnée

L’ADN environnemental révèle que la biodiversité des grands fonds est bien plus importante que ce que l’on pensait, avec plus d’un tiers des espèces encore inconnues.
Surface d’un épithélium de langue murine : les papilles filiformes (picots/écailles bleus) permettent de sentir la nourriture et de l’amener vers le fond de la bouche ; les papilles gustatives (les galaxies vertes et rouges) nous permettent de détecter les différents goûts. Louise Simonnet, Centre d’immunologie de Marseille-Luminy, CIML, (INSERM/CNRS/Aix-Marseille Université)

Images de science : Une galaxie sur notre langue

Premier organe de notre système digestif, la langue subit des micro-lésions fréquentes. Les macrophages ont ainsi un rôle majeur pour éviter les infections.
Gauche : l’ADN des chromosomes dans un noyau cellulaire, vu grâce à un intercalant de l’ADN fluorescent et l’observation en microscopie super-résolution. Droite : exemples de TAD comprenant plusieurs sous-structures, les CNDs, vus grâce à des marqueurs fluorescents spécifiques et l’observation en microscopie super-résolution. Quentin Szabo

De nouvelles structures identifiées au sein de nos chromosomes

En quelques décennies, les avancées technologiques ont permis de découvrir de manière plus fiable la façon dont notre ADN est organisé en chromosomes.
Une des espèces de vers plats à tête en forme de marteau en voie d'envahir le monde: Diversibipalium multilineatum Photo par Pierre Gros

L’invasion des vers plats est loin d’être terminée

Des modèles climatiques permettent de prédire que l’invasion des vers plats continuera dans le futur, aussi bien en France que dans le monde, et même s’aggravera avec le réchauffement climatique.
Représentation 3D de la structure physique de nos chromosomes. Julien Mozziconacci et Annick Lesne

Images de science : Quelle est la forme de nos chromosomes ?

La forme prise par les chromosomes peuvent donner des informations sur leur fonctionnement. Ici, une méthode de reconstruction éclaire la séparation spatiale entre gènes actifs et inactifs.
Les lymphocytes T (photo) sont des cellules immunitaires. Pour lutter contre une infection, ils détruisent les cellules infectées. NIAID

Omicron : notre système immunitaire n’a pas dit son dernier mot…

On s’est beaucoup focalisé sur les anticorps comme défense à l’efficacité en berne face à Omicron. Mais nous avons une autre ligne de défense qui, elle, reste en lice face au variant !
Le nombre d'or se retrouve dans les spirales des tournesols. Yair Mejía/Unsplash

La vraie nature du nombre d’or

Connaissez-vous le point commun entre des lapins, des tournesols et cônes de pin ? Le nombre d’or !
Un orang-outan et son dessin. marie Pelé

Molly, une artiste pas comme les autres

Molly était un orang-outan, créatrice de plus de 1 300 dessins. Que nous apprennent-ils sur la manière qu’ont ces singes de percevoir et de représenter le monde ?
Un condor de Californie, espèce en voie d'extinction. La variation génétique est essentielle à la santé de l’individu et de son espèce. Wade Tregaskis, Flickr

La naissance de poussins sans père pourrait-elle sauver les condors de Californie de l’extinction ?

Les scientifiques ont eu la surprise de constater que deux femelles avaient pondu des œufs non fécondés par des mâles. Mais ces conceptions ne semblent pas donner d’individus en bonne santé.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus