Menu Fermer

Articles sur justice climatique

Affichage de 1 à 20 de 33 articles

New York, octobre 2019. Manifestation à l’occasion d’un procès contre la compagnie pétrolière ExxonMobil, accusée d’avoir dissimulé l’impact négatif de ses activités sur l’environnement. Angela Weiss / AFP

Bonnes feuilles : « Justice climatique, procès et actions »

Des centaines d’actions en justice sont actuellement en cours pour réclamer des États et des entreprises une meilleure prise en compte des dérèglements climatiques et des actions efficaces.
En Guyane, le Conseil d’Etat a jugé que l’exemption d’évaluation environnementale pour certains projets de déforestation s’apparentait à une violation du principe de non-régression environnementale. Jody Amiet / AFP

Post-Covid : les outils du droit contre la régression environnementale

La crise économique provoquée par la crise sanitaire fait craindre des régressions dans la lutte contre le changement climatique. Un principe juridique existe : la non-régression environnementale.
En septembre 2019, l’Espagne a fait face à de très fortes inondations dans le sud du pays. Des pluies qui correspondent aux projections climatiques dans cette région où ces phénomènes se sont intensifiés depuis 70 ans. Jose Jordan / AFP

Comment rendre l’Europe des 47 crédible face à l’urgence environnementale ?

Au-delà de l’Union européenne, l’Europe au sens large doit faire émerger un nouvel outil juridique, dédié aux droits humains écologiques, car la Cour de Strasbourg n’est pas en mesure d’y répondre.
Le tourisme, activité élitiste par excellence, représente aujourd’hui près de 8 % des émissions mondiales de CO₂. Blake barlow/Unsplash

Inégalités face au changement climatique : la balle est dans le camp des plus riches

Face au changement climatique, les plus pauvres subissent les excès d’émissions de CO₂ liées au train de vie des plus riches : il est temps d’agir, au nom des justices climatique et sociale.
Le 16 mars dernier, les ONG à l’origine du recours en justice l’« Affaire du siècle » ont organisé une grande manifestation pour le climat baptisée la « Marche du siècle ». Pascal Guyot/AFP

« Affaire du siècle » et autres procès climat : que peut vraiment le juge ?

La judiciarisation du climat suscite l’espoir mais aussi la crainte d’une atteinte à la séparation des pouvoirs. En réalité, l’enjeu de ces recours est surtout de faire appliquer le droit existant.
Le 31 octobre, plusieurs centaines de personnes se sont regroupées à Londres devant le Parlement, brandissant un sablier enfermé dans un rond. Le rond symbolise notre planète et le sablier, le compte à rebours de l’extinction. Kay Michael/Flickr

Extinction Rebellion : « Pourquoi je m’engage dans l’action non violente contre le changement climatique »

Ce mouvement britannique, lancé le 31 octobre dernier à Londres, entend défier l’inaction climatique des gouvernements par l’action non violente.
Marjan Minnesma, directrice de l’ONG Urgenda, le 9 octobre dernier lors de la décision de la cour d’appel de La Haye. Chantal Bekker/Urgenda

L’arrêt Urgenda, un espoir face à l’inertie des politiques climatiques

Tandis que les actions en justice climatiques se multiplient, la cour d’appel de La Haye a rendu un arrêt décisif, enjoignant l’État hollandais à agir plus efficacement pour le climat.
Plus d’un quart du territoire néerlandais se situe sous le niveau de la mer. Daria/TaskArmy.nl/Unsplash

La montée en puissance d’une justice climatique mondiale

La décision du 9 octobre 2018 dans l’affaire Urgenda aux Pays-Bas confirme la vitalité du mouvement de la justice climatique en Europe et dans le monde.
Nicolas Hulot et Emmanuel Macron en novembre 2017 à Bonn (Allemagne) lors de la COP23. John MacDougall/AFP

Réforme des institutions : du « en même temps » au « greenwashing »

La réforme des institutions, dont le premier volet est présenté ce 9 mai en conseil des ministres, témoigne d’une ambition nettement revue à la baisse notamment en matière d’environnement.
Le 6 novembre 2017, dans le parc Rheinaue de Bonn, ville hôte de la COP23. Patrik Stollarz/AFP

Lutter contre les changements climatiques : pourquoi est-ce si compliqué ?

Problème global, le changement climatique nécessite une coopération de tous les États. C’est ce qui rend la lutte en ce domaine si ardue, comme l’illustrent les discussions de la COP23 à Bonn.
Une installation pour dénoncer le sort des réfugiés climatique à Dacca (Bangladesh) en 2011. Munir Uz Zaman/AFP

Un pacte mondial pour l’environnement, pour quoi faire ?

Annoncé par Laurent Fabius au sortir de la COP21 fin 2015, le projet d’un pacte mondial visant à renforcer la coopération internationale dans le domaine environnemental avance à grands pas.
Manifestation à New York le 1er juin après l’annonce du retrait de l’Accord de Paris par Donald Trump. Jewel amad/AFP

L’Accord de Paris sans Washington, un électrochoc positif ?

Si le recul de l’Amérique de Trump en matière de lutte contre le changement climatique envoie un mauvais signal, ses conséquences ne sont peut-être pas aussi néfastes qu’il y paraît.
Quelques-uns des 900 citoyens qui, avec l’ONG Urgenda, ont porté plainte en 2015 contre le gouvernement néerlandais pour ses manquements face au réchauffement climatique. Urgenda/Chantal Bekker

Changement climatique : la société civile multiplie les actions en justice

Depuis 2015, des actions en justice initiées par des citoyens et des ONG pour exiger des autorités qu’elles s’engagent contre le réchauffement climatique se sont multipliés partout dans le monde.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus