Articles sur santé

Affichage de 601 à 620 de 837 articles

Le travail de nuit, par exemple à l'hôpital, est l'un des critères reconnus de pénibilité. Shutterstock

Loi travail : ci-gît le compte pénibilité

Le compte pénibilité, rebaptisé compte prévention, a été largement vidé de son contenu. Le nouveau dispositif n’incite pas suffisamment les employeurs à préserver la santé de leurs salariés.
Le pancréas bio-artificiel doit permettre de soulager les patients qui, actuellement, s'injectent quotidiennement de l'insuline. Shutterstock

Demain, un implant pour remplacer le pancréas des diabétiques ?

Le traitement du diabète pourrait être révolutionné par le développement d’un implant qui se substituerait au pancréas. Le point sur cette piste, à l'occasion de la journée mondiale de cette maladie.
Un essai est lancé dans 12 hôpitaux, en France, pour traiter par ultrasons des fibroadénomes (grosseurs bénignes) du sein.

Quand les ultrasons soignent

Les ultrasons permettent de faire des examens comme le doppler ou l’échographie. Mais ils peuvent aussi remplacer la chirurgie, dans le cancer. Et stimuler certaines zones du cerveau.
Le symbole transgenre. Avec certaines « perversions » sexuelles, le transsexualisme pourrait sortir officiellement de la catégorie des troubles mentaux. Shutterstock

Quand les perversions sexuelles n’en seront plus

Des pratiques sexuelles qualifiées de perversions comme le fétichisme ou le sadomasochisme pourraient, en 2018, ne plus être classées parmi les troubles mentaux. De même que le transsexualisme.
La population canadienne vieillit rapidement, une nouvelle donne qui pèsera encore davantage sur son système de santé, déjà cher et peu efficace. (Shutterstock)

Système de santé canadien : un bilan en demi-teinte

Le système canadien est cher et peu efficace. Confronté au vieillissement de la population et à l’augmentation des maladies chroniques, il a besoin d’initiatives audacieuses pour être réformé.
Une femme brandit une boîte de Levothyrox, lors d'une manifestation le 8 septembre pour le retour à l'ancienne formulation. Christophe Archambault/AFP

Des vaccins au Levothyrox : comment la panique sanitaire se propage

La méfiance vis-à-vis des médicaments se nourrit des scandales passés et du défaut d’information. Des conditions idéales pour produire des réactions collectives de peur et d’anxiété.
Publicité pour les conserves André Loison, 1911. Gallica BnF

Les scandales alimentaires ne datent pas d’aujourd'hui

La récente affaire des oeufs contaminés s'ajoute à la longue liste de scandales alimentaires de ces dernières années. Mais la qualité de la nourriture faisait déjà débat au début du XXe siècle.
Le dioxyde de titane est utilisé dans les sucreries, pour leur donner un aspect brillant, mais aussi dans les médicaments, pour rendre blancs les comprimés. Steve Smith/Flickr

Bonbons, biscuits, médicaments : sachez éviter le dioxyde de titane

Beaucoup d’aliments contiennent du dioxyde de titane, une substance classée cancérigène possible. Une meilleure application de la réglementation doit permettre de repérer cet additif. Et de l’éviter.
Des tensions excessives dans l'exercice de son métier peuvent être source de troubles musculo-squelettiques. Ici une infirmière aide un homme âgé à se lever. Lisa S/Shutterstock

Tendinites, douleurs à l’épaule chez les femmes : et si c’était le travail ?

Les femmes sont plus exposées aux troubles musculo-squelettiques que les hommes. Mais elles ne font pas toujours le lien avec leur travail quand la douleur survient.
Les personnes qui travaillent toute la journée assises pourraient connaître des probèmes de régulation du glucose, qui est le principal carburant du cerveau. Shutterstock

Rester trop longtemps assis nuit à votre cerveau

Plusieurs études suggèrent que l’approvisionnement du cerveau en glucose est défaillant chez les personnes qui passent beaucoup de temps assises. L’impact réel sur la santé cérébrale reste incertain.
Le gouvernement veut rendre les vaccins obligatoires entre l'âge de zéro et deux ans. Shutterstock

Vaccins : tout ne se joue pas avant deux ans

Quand l'obligation vaccinale sera en vigueur pour les enfants de moins de deux ans, il faudra prendre en compte le risque que la vaccination soit négligée chez les enfants plus âgés et les adultes.
Les patients pourraient bénéficier de soins davantage adaptés à leurs besoins et à leurs particularités, y compris à l'hôpital. Shutterstock

Santé : bientôt le « sur mesure » dans les soins ?

Dans une époque où on peut commander des jeans adaptés à sa morphologie, il est temps de personnaliser davantage les soins. Ce serait bénéfique pour les patients, mais aussi pour le système de santé.
Les living labs permettent de tenir compte de l'avis de tous les acteurs concernés, et plus seulement des professionnels de la santé. La Fabrique de l'hospitalité

Des patients indispensables aux « living labs », ces plates-formes d’innovation ouverte

Dans le domaine de la santé, les processus d’innovation doivent impliquer tous les acteurs concernés, à commencer par les principaux intéressés, les patients.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus