Menu Close

Articles on Afrique de l’Ouest

Displaying 1 - 20 of 100 articles

Le président par intérim du Mali, le colonel Assimi Goïta, salue des militaires à l’issue de sa prestation de serment, le 7 juin 2021 à Bamako. Annie Risemberg/AFP

Le pouvoir militaire est-il une solution durable au Mali ?

La prise de pouvoir du colonel Assimi Goïta semble entériner la présence à long terme des militaires à la tête du Mali. Avec quelles perspectives ?
Un enfant regarde un épisode de « Maîtresse d’un homme marié », à Dakar, en mai 2019. La série fait la part belle à des personnages féminins forts, urbains et indépendants, confrontés à des problématiques genrées comme le viol ou la polygamie, mais se veut avant tout un divertissement à succès. Elle rassemble plusieurs millions de spectateurs chaque semaine. Seyllou/AFP

Cinéma et séries au Sénégal : la portée politique d’un divertissement très populaire

Au Sénégal, la popularité et la créativité des séries relèguent le cinéma au second plan. Ces séries convoquent un imaginaire éloigné du cinéma explicitement politique de l’ère post-indépendance.
Les zones côtières d'Afrique de l'Ouest subissent une pression intense due à la croissance démographique, à l'expansion économique et au changement climatique en cours. IRD

Afrique de l’Ouest : quel futur pour les zones côtières ?

Les écosystèmes côtiers sont soumis à des pressions intenses, provoquées par une activité humaine incessante, des tendances climatiques changeantes et des phénomènes météorologiques extrêmes.
Le président N’Daw, au premier plan, sous le regard du vice-président Goïta (en uniforme), lors de sa cérémonie d’investiture le 25 septembre 2020. Le second vient de renverser le premier. Michele Cattani/AFP

Mali : un coup d’État dans le coup d’État ?

Le président et le premier ministre du Mali, désignés à ces postes après le putsch d’août 2020, viennent d’être démis de leurs fonctions par leurs anciens camarades de la junte militaire.
Des fidèles font la queue pour se laver les mains avant la prière du vendredi à la mosquée des Mourides à Dakar, le 15 mai 2020. John Wessels/AFP

Vécus et points de vue sur la première vague de Covid-19 au Sénégal

Analyse anthropologique de la façon dont la population sénégalaise a vécu la première vague de l’épidémie (mars-novembre 2020).
Le monument aux morts Demba et Dupont, érigé à Dakar en 1923, rend hommage aux tirailleurs sénégalais de la Première Guerre mondiale. Mais ce corps militaire a été créé plusieurs décennies plus tôt, et le capitaine Mamadou Racine y a servi à la fin du XIXe siècle. Seyllou/AFP

Mamadou Racine Sy, premier capitaine noir de l’armée française

L’étude de la vie de Mamadou Racine Sy, qui fut un pionnier pour les soldats noirs au sein de l’armée française, met en lumière les ambiguïtés du rapport aux « indigènes » durant l’époque coloniale.
L’informatique moderne permet de traiter les grandes quantités de données des satellites d’imagerie à haute résolution. Repérer les arbres et arbustes isolés dans des zones arides et semi-arides permet mieux évaluer et comprendre l’évolution du couvert végétal. Martin Brandt

Des milliards d’arbres cartographiés dans le désert grâce à des satellites et des supercalculateurs

Des technologies de pointe permettent de construire une base de données ouverte de milliards d’arbres individuels, pour mieux comprendre la végétation en zone aride, loin des idées reçues.
Tentes d’attente dans l’enceinte du centre pour éviter le rassemblement des patients et leurs accompagnants dans la salle d’attente. Ibra Diagne

Sénégal : comment assurer la continuité des soins de santé mentale en temps de Covid-19 ?

Analyse de la façon dont le Centre de santé mentale Dalal Xel (Thiès, Sénégal) fait face aux contraintes induites par la pandémie de Covid-19.
Le 22 août 2020, alors que les rassemblements sont officiellement interdits à cause de la crise sanitaire, des milliers de partisans du président Alassane Ouattara se réunissent au stade Houphouet-Boigny à Abidjan pour lui exprimer leur soutien, au mépris des règles de la distanciation sociale. Issouf Sanogo/AFP

Côte d’Ivoire : Facebook comme outil de contestation des mesures anti-Covid-19 dans un contexte électoral tendu

Une étude poussée des contenus postés sur Facebook en Côte d’Ivoire depuis le début de la pandémie montre que la défiance envers le pouvoir provoque souvent un rejet des mesures sanitaires.
Comme l'homme à gauche sur cette photo prise le 3 mars dernier à Dakar pendant une manifestation en soutien à l'opposant Ousmane Sonko, les contestataires sénégalais sont nombreux à relayer la contestation sur les réseaux sociaux. John Wessels/AFP

La place essentielle des réseaux socionumériques dans la contestation au Sénégal

La mobilisation d’une partie de la population sénégalaise contre le pouvoir du président Macky Sall doit beaucoup à l’inventivité et au dynamisme des internautes.
Un soldat de l'armée burkinabè en patrouille dans la région du Soum, dans le nord du Burkina Faso, le 12 novembre 2019. Michele Cattani/AFP

Burkina Faso : négocier pour éteindre les foyers insurrectionnels

Dans le Nord et dans l’est du Burkina Faso, l’inaction du pouvoir a créé un vide dans lequel se sont engouffrés les djihadistes. La réponse sécuritaire doit se doubler d’une volonté de négociation.
Des agents du ministère guinéen de la Santé préparent des formulaires pour l'inscription du personnel médical en prévision de la vaccination anti-Ebola à l'hôpital de N'zerekore le 24 février 2021. Carol Valade/AFP

La Guinée face à la résurgence de l’épidémie d’Ebola

Face à la résurgence des cas d’Ebola en Guinée, l’Afrique de l’Ouest, en plus de la Covid-19, fait face à une deuxième menace grave de santé publique.
Le président de la transition malienne Bah N'daw (à gauche) lors de sa prestation de serment au CICB (Centre International de Conférences de Bamako) à Bamako le 25 septembre 2020. Michele Cattani/AFP

Transition malienne : politisation de l'armée ou militarisation du politique ?

L’armée exerce une influence jamais démentie sur la politique malienne depuis le premier putsch de 1968. La présence massive des militaires dans la transition actuelle confirme cette tendance.
Ousseynou Badiane, responsable du programme de vaccination du Sénégal, ouvre la porte d'une chambre froide nouvellement construite à l'hôpital Fann de Dakar le 22 janvier 2021. Ces chambres froides permettront de stocker le stock de vaccins contre la Covid-19 du pays. John Wessels/AFP

Au Sénégal, comment contrer la défiance envers le vaccin anti-Covid-19

Présentation des résultats d’une enquête récente dont il ressort que la population sénégalaise est loin d’être totalement convaincue par la nécessité de se faire vacciner.
Une partie de l'opinion publique exige la fin de l'opération Barkhane, comme l'indique cette banderole brandie lors d'une manifestation à Bamako le 21 août 2020. Annie Risemberg/AFP

Le Mali peut-il se passer de l’opération Barkhane ?

Mettre fin à l’opération Barkhane ne résoudra pas les problèmes sécuritaires du Mali. L’armée française est évidemment vouée à quitter le pays un jour, mais sa présence est pour l’instant nécessaire.

Top contributors

More