Articles on Emmanuel Macron

Displaying 61 - 80 of 339 articles

Locaux de l’École nationale d'administration (ENA), dans la Commanderie Saint-Jean, à Strasbourg. Shutterstock

La fin de l’ENA et la recomposition du système élitaire français

L’ENA a vécu car elle était liée au culte de l’État qui a commencé à s’effacer à partir des années 1980 lorsque les élites sociales ont commencé à redécouvrir les grandes entreprises.
Le président, lors de sa conférence de presse du 25 avril 2019. Ludovic Marin/AFP

Si Macron pense à gauche, pourquoi le voit-on à droite ?

L’une des hypothèses tient à l’offre de pensée politique en France : tandis que la gauche connaît une multiplicité de tendances, la droite se confronte à un appauvrissement idéologique.
Vote lors du second tour de l'élection présidentielle en France. Paris, le 6 mai 2007. Wikimédia/Rama

Vote blanc et nul : à la recherche des « voix perdues »

Le vote blanc n'est toujours pas comptabilisé dans les suffrages exprimés alors que les citoyens sont de plus en plus nombreux à y recourir. Le Président Macron a pourtant exclut toute réforme.
Créée en 1945, l'Ecole nationale d'administration est régulièrement taxée de former des élites déconnectées des réalités. Patrick Herzog/AFP

Débat : Et si l’on s’inspirait de l’ethnologie pour changer la formation des élites ?

Diversifier les origines des candidats ne suffira pas à les doter d’une vision plus réaliste de la société. Et si on leur permettait de mener des enquêtes de terrain, comme des ethnologues ?
Le 15 avril 2019, à Paris. Des personnels de l'APHP en grève. Kenzo Tribouillard / AFP

Services publics : la grande excuse du grand débat

La fin des fermetures de classes et d’hôpitaux jusqu’à la fin du quinquennat et la suppression de l’ENA symbolisent la primauté de la communication sur la vision des services publics.
Session des questions à l'Assemblée nationale (ici le 20 mars 2019). Bertrand Guay / AFP

Coup de pompe démocratique : remettre le pouvoir en proportion

La querelle autour de la proportionnelle est aussi ancienne que la République : les jugements positifs ou négatifs sont fonction des circonstances, des intérêts partisans et des positions idéologiques.
Malgré les crises à répétition, les projets de changement de gouvernance de la zone euro restent dans les limbes. Philippe Huguen / AFP

Une zone euro plus sociale et plus démocratique ? Les citoyens attendent toujours

Ce dont l’Europe meurt depuis 20 ans, c’est de l’immobilisme des progressistes autoproclamés qui, tout en clamant être les « bons Européens », sont surtout les défenseurs d’un statu quo intenable.
0,99€ : le prix de cette brique de lait est le résultat d'un vote de consommateurs. Capture d'écran compte Instagram « C'est qui le patron ?! ».

« C’est qui le patron ? ! », les limites de l’injonction à la consommation responsable

Les initiatives comme « C’est qui le patron ? ! » ont un impact positif mais font porter au consommateur l’entière responsabilité du changement, oubliant les rôles de l’État et des grandes entreprises.
Le recours à la fiscalité affectée acterait une situation de défiance des citoyens à l’encontre de l’État. Hadrian / Shutterstock

Grand débat national : pas de solution miracle à la nouvelle question fiscale

Face à l’épuisement du ressort de la fiscalité indirecte, le gouvernement pourrait être tenté de mettre en place des prélèvements affectés à des dépenses spécifiques. Une option qui a ses limites.
Emmanuel Macron peut-il rebondir à la faveur du Grand débat national ? (ici à Bourgtheroulde, le 15 janvier 2019). Philippe Wojazer/AFP

Le grand débat national, et après ?

Du point de vue du gouvernement, le grand débat donne un état de l’opinion publique sur les réformes à venir et, surtout, il le dédouane en procès de verticalité et d’absence de concertation.
Devant le Parlement britannique, le 10 janvier 2019. Ben Stansall / AFP

Débat : Pour retrouver le goût de l’aventure européenne

La renaissance européenne ne sera possible qu’au prix d’une réflexion renouvelée sur la personne, la communauté et sur les figures contemporaines de la vertu, la frugalité, l’hospitalité, le courage en politique.
Le Président Macron et le chef d'état-major des armées, François Lecointre, le 14 juillet 2018, à Paris. Thibault Camus/ AFP

Défense : les journalistes écrivent, les généraux aussi

La parole militaire prend timidement une place plus grande dans l’espace public, reflétant le besoin de mieux expliquer le rôle joué par ceux qui mènent des guerres au nom de leurs concitoyens.
L’État néerlandais a porté sa participation dans le capital du groupe Air France-KLM a 14 % le 27 février. Pieter Beens / Shutterstock

Air France–KLM et le mythe des alliances transfrontalières

L’annonce surprise de la montée au capital de l’État néerlandais souligne une nouvelle fois toute la fragilité de ces alliances entre grandes entreprises de nationalités différentes.

Top contributors

More