Politique en jachères

Displaying 1 - 10 of 28 articles

A Roissy, dans le nord de Paris (ici en 2018). Le recours au RIP vise la privatisation d'Aéroports de Paris. Eric Piermont / AFP

Quand le RIP dérape : brouillamini constitutionnel

Il s’agit de contester l’action de la majorité parlementaire, la minorité utilisant le détour référendaire pour faire prévaloir un point de vue qu’elle n’a pu imposer dans la procédure normale.
Session des questions à l'Assemblée nationale (ici le 20 mars 2019). Bertrand Guay / AFP

Coup de pompe démocratique : remettre le pouvoir en proportion

La querelle autour de la proportionnelle est aussi ancienne que la République : les jugements positifs ou négatifs sont fonction des circonstances, des intérêts partisans et des positions idéologiques.
Vue de l'hémicycle, le 29 janvier 2019. Philippe Lopez / AFP

La guillotine majoritaire

Si le « tout proportionnelle » a contribué à enliser la IVᵉ République, on peut aussi bien dire que le « tout majoritaire » asphyxie la Vᵉ.
Noël au Palais de l'Elysée, le 19 décembre 2018. Ludovic Marin / AFP

Petit conte de Noël aux Enfers

Quand l'esprit de Noël invite à sourire de la rudesse des temps...
Devant l'hôtel Negresco, à Nice, le 15 novembre 2018. Valery Hache / AFP

17 novembre, le jour des Malcontents

Sans corps institué, sans tête identifiée, sans vertèbres idéologiques, ce mouvement insaisissable s’infiltre dans les fondations fissurées de notre vieille démocratie représentative.
Le Président lors d'une cérémonie aux Invalides, le 11 juin 2018. Ludovic Marin/AFP

Le pavé dans la botte du Président Macron

Le pari d’Emmanuel Macron était de poser les bases d’une réconciliation fructueuse. Il est encore loin d’avoir été tenu, et l’image d’un « Président des riches » sanctionne un déséquilibre flagrant.