Menu Close
Des élèves avec un microscope et une tablette lors d'un atelier de sciences dans une classe
Les expériences et les démonstrations en direct sont un moyen privilégié d'éveiller la curiosité des enfants. Shutterstock

Comment donner le goût des sciences aux enfants

Tout au long de l’histoire, par ses découvertes et ses innovations, la science a été le moteur du progrès humain. Cependant, beaucoup de gens, en particulier les jeunes, ignorent une grande partie des connaissances qu’elle a apportées.

En tant qu’enseignants et chercheurs, nous relevons le défi de rapprocher les nouvelles générations de la science. Il s’agit également de lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes dans ce domaine et de promouvoir l’inclusion. L’objectif principal est de contribuer à construire une société plus informée, au fait des enjeux de son époque et plus équitable.

Ce défi implique de lutter contre les distractions numériques et de surmonter les barrières entre les générations, les cultures et les langues. Il suppose des stratégies et des outils ingénieux. Voici quelques pistes inspirées de cette expérience qui pourraient être utiles à d’autres.

Dans le cadre scolaire, promouvoir le travail collaboratif

Notre pratique suggère que les ateliers, les expériences et les démonstrations en direct sont ce qui intéresse le plus les jeunes. L’objectif est de susciter l’émerveillement et de créer une expérience inclusive et diversifiée.

Dans cette optique, nous avons constaté que la création d’expériences portant sur des questions concrètes, telles que la manière de purifier de l’eau ou de produire de l’énergie alternative, suscite l’intérêt des jeunes. Elles mettent également en évidence le rôle de la science pour relever les défis mondiaux.

Plusieurs bocaux contenant des essences chimiques
Atelier de sciences pour enfants. Asociación sin ánimo de lucro ColArte, Author provided (no reuse)

Il est recommandé d’établir des contacts avec la science dès le plus jeune âge, et les écoles sont des environnements idéaux pour cela. À ce stade, il est essentiel d’utiliser du matériel de manipulation qui permet aux enfants d’interagir directement avec les instruments scientifiques.

Ces éléments, associés à des explications concises et à des exemples pratiques, posent des bases solides pour l’apprentissage des sciences. De même, les activités de groupe et les expériences favorisent un environnement inclusif et collaboratif, ainsi que l’échange d’idées.

Apprendre à oser poser des questions

Nous essayons également de balayer les craintes et les doutes que les jeunes peuvent avoir à l’égard des instruments et du matériel scientifiques. Nous veillons ainsi à ce que les activités soient conçues de manière à garantir la sécurité à tout moment. Cela permet aux participants de comprendre l’importance du risque et de l’erreur dans l’apprentissage et d’éveiller leur curiosité.

Par ailleurs, dans nos ateliers, les élèves posent des questions et font des commentaires qui reflètent leur façon particulière d’apprendre et de penser. En ce sens, il est conseillé d’éviter de remettre en question la qualité des questions.

Des écoliers et un scientifique testent des odeurs
Chercheurs pendant l’atelier La méthode scientifique. Author : Asociación sin ánimo de lucro ColArte, Author provided (no reuse)

De plus, grâce aux expériences, ils comprennent que le fait d’arriver à un résultat auquel on ne s’attendait pas n’a rien d’un échec, mais qu’il s’agit d’une occasion d’apprendre et de tirer des conclusions intéressantes. Cette façon de penser encourage la volonté de proposer des hypothèses audacieuses, d’interroger les préjugés et les idées préconçues.

Cette expérience de sensibilisation dans les écoles encourage le dialogue entre étudiants, enseignants et animateurs scientifiques. Elle permet également une évaluation continue du programme et de son efficacité à chacune de ses étapes et activités.

Ancrer la science dans le quotidien

Les jeunes comprennent l’importance de la science lorsqu’elle s’imbrique à leur quotidien. Dans nos ateliers, nous montrons comment les mathématiques et la physique sont à la base des technologies qu’ils utilisent, et la chimie à la base de leur alimentation.

Par exemple, dans une série de propositions intitulée « La réalité que nous percevons », nous demandons aux enfants de prendre une photo d’un objet spécifique avec leur téléphone portable et de la montrer. Nous leur demandons ensuite comment le téléphone portable a capturé cette image, comment il la traite et la transmet à un autre appareil. Ils répondent d’abord que l’appareil capture exactement l’image et c’est à nous de leur expliquer le processus réellement à l’œuvre.


Read more: Les sciences participatives, un outil pédagogique à développer


En tant que médiateurs, notre approche ne se limite pas à fournir des données. Il est essentiel d’encourager l’analyse critique et de donner aux participants les outils nécessaires pour prendre des décisions en connaissance de cause. C’est pourquoi nous encourageons à remettre en question les affirmations péremptoires et à évaluer objectivement les informations.

D’autre part, nous utilisons souvent la narration comme outil pour renforcer le lien entre les jeunes et la science. Découvrir les histoires passionnantes de certains pionniers de la recherche ou de découvertes décisives rend la science accessible et passionnante. Les histoires de femmes scientifiques oubliées, issues de milieux divers, peuvent entre autres aider à révéler la diversité scientifique et offrir des modèles inspirants.

Miser sur les « role models »

La présence de « role models » est très importante pour rapprocher la science de la jeune génération et permet de lutter contre l’idée erronée selon laquelle le monde scientifique est inaccessible ou réservé à quelques privilégiés.

Cela est possible grâce à l’influence de scientifiques renommés, de vulgarisateurs passionnés et de personnalités de premier plan issues de milieux et de genres différents. Leurs succès peuvent constituer des exemples et envoient un message clair aux jeunes femmes : il n’y a pas de limites à leurs aspirations dans le domaine scientifique. Dans nos ateliers, nous encourageons les synergies entre des jeunes d’origines culturelles et de compétences différentes.


Read more: Choisir une filière scientifique : l’importance des « role models » pour les lycéennes


La science communique dans un langage formel et technique, truffé de technicités et de concepts complexes. Cette complexité permet aux experts d’explorer et d’expliquer les mystères de l’univers. Il est conseillé de commencer avec des termes simples et d’initier progressivement les enfants à ce langage formel afin qu’ils soient capables de l’identifier et de le comprendre lorsqu’ils le voient ou l’entendent dans d’autres contextes.

Cette aptitude à la communication est particulièrement importante pour les jeunes, qui construisent leur perception du monde et affinent leur capacité d’analyse réflexive. Lorsqu’ils peuvent accéder à l’information scientifique d’une manière claire et attrayante, ils partent d’une base solide qui les encourage à l’exploration et stimule leur engagement dans la société.

Encourager la vulgarisation en ligne

Dans la société actuelle, la technologie et les médias fondés sur l’image sont des alliés essentiels dans la vulgarisation scientifique. Grâce à des vidéos éducatives et des animations interactives méticuleusement conçues, il est possible de simplifier les choses les plus complexes. En outre, les connaissances scientifiques sont présentées sous une forme visuellement attrayante et facilement assimilable.

Les plates-formes en ligne, allant des médias sociaux aux chaînes YouTube, ont ouvert une nouvelle ère à la vulgarisation, avec l’arrivée d’« edutubers ». Ces innovateurs numériques ont relevé le défi de communiquer la science dans des formats accessibles et attrayants qui stimulent l’imagination et l’intérêt des jeunes.

Il est donc impératif de les encourager dans leur élan et d’élargir ainsi l’objectif de la vulgarisation scientifique. À cette fin, il est nécessaire de développer des programmes éducatifs et de fournir aux enseignants et aux chercheurs les outils nécessaires. Ce n’est qu’en fournissant des informations accessibles et inclusives que nous pourrons tisser des liens entre les jeunes et le monde de la science.


Read more: Enfants : l’esprit critique, une qualité innée, à aiguiser dès le plus jeune âge


This article was originally published in Spanish

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 181,700 academics and researchers from 4,933 institutions.

Register now