Les systèmes de soins de santé du monde entier intensifient leur réponse à la propagation de la Covid-19, comme cet hôpital de l'État de Washington. Ted S. Warren/AP

Coronavirus : le point hebdomadaire sur la couverture internationale de The Conversation (3)

Alors même que la Chine, la Corée du Sud et Singapour connaissent des progrès dans la lutte contre le nouveau coronavirus, sa propagation suscite l’inquiétude dans de nombreuses autres régions du monde.

Et le bilan de l’agent pathogène sur la santé humaine et les économies mondiales s’alourdit.

Au cours de la semaine dernière, de nombreux citoyens ont dû rester chez eux, alors que plusieurs gouvernements, en France et ailleurs, ont opté pour le confinement général dans l’espoir que la propagation de la maladie soit ralentie.

L’effondrement de l’activité des consommateurs a fait pâlir les marchés boursiers, incitant les gouvernements et les banques centrales à prendre des mesures pour atténuer le coup d’une récession mondiale attendue.

Au sein du réseau international de The Conversation, nous avons continué à travailler en étroite collaboration avec nos experts universitaires afin de mieux vous informer sur l’évolution de cette pandémie.

Voici quelques-uns des thèmes couverts par nos différentes éditions, pour cette troisième chronique hebdomadaire.


CC BY

Notre point hebdomadaire d’informations expertes sur le coronavirus. Composé d’associations à but non lucratif, The Conversation est un média qui travaille avec des milliers d’universitaires à travers son réseau mondial. Ensemble, nous produisons des analyses basées sur les faits et la recherche académique. Les articles sont gratuits – il n’y a pas de paywall – et peuvent être republiés.


Réponses de santé publique

Les agences de santé publique ont réagi à la crise avec des stratégies très diverses. Nos experts ont expliqué les différences entre les pays et ont tenté de décrypter les politiques mises en place.

-En France, des mesures de confinement strictes ont été décidées. David Simard, de l’université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, explique comment les citoyens ont été mis face à leurs responsabilités.

  • Singapour, qui a souffert de l’épidémie de SRAS au début des années 2000, a eu une réponse très organisée qui, entre autres choses, a permis d’éviter le confinement total. Dale Fisher, de l’Université nationale de Singapour, explique comment le pays s’y est pris et les leçons à en tirer pour les autres nations.

  • La Corée du Sud a également été présentée comme un modèle en matière de dépistage. Un aspect intéressant de sa réponse est son acceptation des systèmes de surveillance, notamment la vidéosurveillance et le suivi de l’utilisation des cartes bancaires et des téléphones portables, pour contrôler la propagation de Covid-19, la maladie causée par le coronavirus.

  • Il y a eu relativement peu de cas signalés en Afrique jusqu’à présent. Akebe Luther King Abia, chercheur à l’Université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud, explique pourquoi, ajoutant que les pays du continent doivent faire beaucoup plus pour préparer leurs systèmes de santé et les réponses du public. Parallèlement, de nombreuses personnes en Afrique du Sud estiment que plaisanter est une façon courante de faire face. Au Sénégal et au Cameroun, les réponses ont également été différentes.

Sombres perspectives économiques

Alors même que les gouvernements font face à la pandémie, ils essaient de prévenir ce qui devrait être une crise économique généralisée.

  • Aux États-Unis, la Maison-Blanche et le Congrès ont cherché à stimuler l’activité économique par de multiples mesures, notamment des réductions d’impôts, des prêts aux entreprises et la distribution d’argent aux familles, de l’ordre de 1 200 dollars par contribuable. Ces paiements directs aux citoyens sont particulièrement bénéfiques pour les travailleurs à bas salaires, dont beaucoup seront touchés par le ralentissement des dépenses de consommation, souligne ainsi l’économiste Steven Pressman de l’Université d’État du Colorado.

  • Les pays les plus pauvres semblent les plus vulnérables et au niveau mondial, l’impact du coronavirus pourrait être pire pour les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire et nuire aux populations les plus défavorisées. C’est ce qu’explique David Evans de la Pardee RAND Graduate School et Mead Over de l’Université de Georgetown.

En première ligne de la science

Les scientifiques s’efforcent aussi de mieux comprendre le nouveau coronavirus et ses caractéristiques.

  • Le chercheur Alexandre Hassanin, de l’Université de la Sorbonne, tente de répondre à l’une des questions les plus compliquées : quelle est l’origine du virus ? Il rapporte une étude génétique récente qui suggère que le virus SRAS-Cov-2 est le résultat d’une recombinaison entre deux virus différents.

  • Qu’en est-il de la recherche de traitements antiviraux ? Les médicaments existants pourraient-ils avoir un rôle à jouer ? Nevan Krogan, directeur de l’Institut des biosciences quantitatives à l’Université de Californie, San Francisco, décrit le travail d’une équipe de 22 laboratoires qui travaillent 24 heures sur 24 pour identifier les candidats les plus prometteurs pour désarmer ce nouveau virus.

  • Alors que les scientifiques étudient toutes les données sur les populations affectées, un point semble clair : les personnes âgées et celles qui souffrent de maladies chroniques sont les plus exposées au risque de maladie grave ou de décès. Brian Geiss, professeur associé de microbiologie, d’immunologie et de pathologie à l’université d’État du Colorado, explique comment les modifications du système immunitaire d’une personne au cours de son vieillissement affectent sa capacité à combattre des infections comme la Covid-19.

Changements dans la vie quotidienne

Pour les personnes qui restent en bonne santé et restent à la maison, le virus a totalement bouleversé les habitudes de vie.

À la semaine prochaine !

This article was originally published in English

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 106,300 academics and researchers from 3,429 institutions.

Register now