Dossier : Comment le goût des livres vient aux enfants

A l'ère des écrans, le papier reste un support essentiel pour découvrir la lecture et en percevoir la richesse. Shutterstock

Utilisez l’impératif, parlez de livres à vos enfants sous le seul angle de leurs bienfaits scolaires, et vous risquez fort de leur inculquer une aversion durable pour les librairies et les bibliothèques. Dans son essai Comme un roman, Daniel Pennac a déjà magistralement montré combien les injonctions à la lecture sont impuissantes à réveiller le goût du récit qui sommeille en chacun de nous.

En effet, il fut un temps où l’adolescent récalcitrant face aux explications de textes de Racine et Balzac vous réclamait à cor et à cri de lui relire ses histoires préférées. Et la recherche a montré que ce partage de découvertes en famille a un réel impact sur le goût qu’on portera plus tard à l’écrit. Comment maintenir et développer ce dialogue au fil du temps ? Comment réconcilier fantaisie et classiques ?

A l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse qui ouvre ce mercredi 27 novembre à Montreuil, voici une sélection d’analyses autour des premières lectures, de la littérature de jeunesse, ou des arbitrages entre écrans et papier, à retrouver sur The Conversation.

Pourquoi les enfants aiment lire et relire les mêmes histoires

La répétition est une étape dans le processus de découverte du monde par l’enfant. Shutterstock

Chaque soir, votre enfant choisit le même album ou le même livre d’histoires. Faut-il s’inquiéter ? Pas du tout ! La répétition l’aide au contraire à enrichir son vocabulaire et ses connaissances.

Comment la lecture enrichit l’éducation des enfants

En prenant le temps de tourner les pages d’un livre avec leur enfant, les adultes les aident à considérer la lecture comme un plaisir et non une corvée. Shutterstock

Ce n’est pas parce qu’un enfant sait désormais lire qu’il faut arrêter de lui raconter des histoires. Le point sur cinq effets positifs de ces moments partagés en famille.

Six conseils pour encourager les garçons à lire plus

Les garçons apprécient bien plus la lecture de romans qu’on ne l’imagine souvent. Shutterstock

Si les jeunes garçons lisent moins que les filles, c’est dû à un certain nombre de clichés et d’habitudes quotidiennes. Quelques pistes pour inverser la tendance.

Lire sur papier, lire sur écran : en quoi est-ce différent ?

Forme, couverture du livre, odeur, nombre et épaisseur des pages aident notre cerveau à intégrer les informations qui lui parviennent. Shutterstock

Le type de support influence l'expérience du lecteur et donc la mémorisation des contenus.

Lectures : ces classiques qu’Harry Potter fait découvrir à vos enfants

Nombre de créatures magiques de la saga viennent de la mythologie antique. (Ici, le héros apprivoisant un hippogriffe dans l’adaptation d’Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban). Warner Bros

La saga du célèbre sorcier n’est pas seulement une plongée dans un monde magique et un succès commercial. C’est aussi un voyage dans la littérature qui peut inspirer de nouvelles lectures aux jeunes.

Sept livres à conseiller absolument aux enfants de 8 à 12 ans

« Il n’y a peut-être pas de jours de notre enfance que nous ayons si pleinement vécus que ceux que nous avons cru laisser sans les vivre, ceux que nous avons passés avec un livre préféré. », écrivait Marcel Proust. Shutterstock

De « Tobie Lolness » à « La Cité des livres qui rêvent », en passant par « Sauveur et fils » ou l’incontournable « Harry Potter », revue de quelques titres conjuguant suspense et qualité littéraire.

Tolkien vs Disney : éduquer ou divertir ?

Décor du film de Peter Jackson, qui a adapté l’œuvre de Tolkien dans les années 2000. Shutterstock

Retour sur deux conceptions du merveilleux et de l’enfance contemporaines, et pourtant très différentes.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 96,900 academics and researchers from 3,134 institutions.

Register now