Menu Close
Carte de la densité des infirmiers libéraux en France. Benoît Tonson / DataWrapper, CC BY-SA

En carte : les inégalités de soin en France

Ces dernières années, plusieurs éléments ont été avancés pour expliquer l’origine des « déserts médicaux », expression qu’on devrait plutôt remplacer par « inégalités territoriale de santé ».

La conception de la vie professionnelle par les jeunes médecins a évolué, ils n’ont plus forcément envie d’exercer leur métier de façon solitaire, ni désireux de travailler 70 heures par semaine, même si le revenu est plus important. Ils privilégient davantage le travail collectif et les interactions avec les autres professionnel, que ce soit à l’hôpital ou dans une maison de santé pluriprofessionnelle.

Ces inégalités territoriales de santé ne sont qu’une facette d’un problème plus large d’aménagement du territoire. D’ailleurs, les travaux les plus récents montrent que les inégalités territoriales de santé se croisent aussi avec inégalités socio-économiques. Les personnes qui se trouvent en situation de vulnérabilité économique sont souvent plus à risque de se retrouver dans un territoire qui est par ailleurs un « désert médical ». Elles manquent d’ailleurs parfois des moyens qui leur permettraient d’accéder aux soins, tel qu’un véhicule pour se déplacer au cabinet médical ou un ordinateur pour accéder aux services de télémédecine.

Comment exiger des personnels soignants qu’ils s’installent dans des territoires ruraux ou périurbains où les pouvoirs publics ont fermé la poste, l’école, et les services publics et où les commerces ont fermé… ?


Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 138,000 academics and researchers from 4,222 institutions.

Register now