Menu Close

En Inde, une génération Z plus heureuse qu'ailleurs

L'Inde est l'un des pays qui affichent les résultats les plus élevés en termes de bonheur de la population. Narinder Nanu / AFP

Les parents indiens, influencés par les meilleurs principes de l’hindouisme, du bouddhisme et de l’islam, valorisent les relations égalitaires et l’échange mutuel. L’adolescent tend donc à utiliser des stratégies « bilatérales », reposant sur la discussion. L’Inde est un des pays ayant un des scores les plus élevés sur le bonheur : 72 % de jeunes Indiens se déclarent heureux.

De plus, en dépit du manque d’infrastructure, les niveaux d’acquisition des nouvelles technologies et les interactions via les réseaux sociaux augmentent rapidement chez les jeunes. Leurs habitudes de consommation (notamment urbains) ont évolué : les jeunes Indiens sont mieux instruits, connectés, ambitieux, et de plus en plus conscients de leur environnement.

Listen on Apple Podcasts Listen on Soundcloud


Élodie Gentina, professeur en marketing à l’IÉSEG School of Management, a coordonné la rédaction de l’ouvrage collectif « The New Generation Z in Asia : Dynamics, Differences, Digitalization » (Éditions Emerald) publié le 23 octobre 2020.


La preuve par trois : les experts de The Conversation déclinent 3 aspects d’une question d’actualité en 3 épisodes à écouter, à la suite ou séparément ! Dans cette série, Élodie Gentina, professeur à l’IÉSEG School of Management, décrit les différentes générations Z dans trois pays d’Asie : le Japon, la Chine et l’Inde qui fait l’objet de ce troisième épisode.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 131,100 academics and researchers from 4,111 institutions.

Register now